Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Offre de financement auto: sachez lire entre les lignes!

Par Alice Mariette
financement-auto

Taux d’intérêt, frais de financement, frais de crédit, taux de crédit... Avant d’acheter votre auto, prenez le temps de vous renseigner sur les diverses formes de financement. Mais surtout, sachez comment déchiffrer les offres qu'on vous présente!

Avant d’acheter votre auto, prenez le temps de vous renseigner sur les diverses formes de financement. Si vous ne pouvez pas payer comptant, deux solutions s’offrent à vous : le financement proposé par le concessionnaire ou un prêt obtenu directement d’une institution financière.

Trouvez l'offre de financement qui vous convient le mieux

Pour ne pas dépasser votre capacité financière, souvenez-vous que les mensualités doivent tenir compte de toutes les dépenses liées à votre auto et non uniquement du montant de remboursement du prêt.

Avant d’accepter une offre, déterminez le montant maximal que vous serez capable de payer chaque mois. Si de faibles mensualités paraissent plus intéressantes, gardez en tête qu’elles font généralement grimper le prix total du véhicule. La raison: la période de financement étant plus longue, les frais de crédit s’additionnent.

Demandez au concessionnaire de vous proposer différentes options de financement. Vous pourrez ensuite les comparer et magasiner avant d’opter pour celle qui vous convient le mieux.

Rien ne vous contraint à financer votre auto auprès de votre concessionnaire. Vous pourriez payer comptant, par exemple à l’aide d’un prêt personnel, d’un prêt-auto, d’une marge hypothécaire ou d’un programme lié à une carte de crédit de votre institution financière. Selon votre situation, cela peut être avantageux.

De plus, si vous payez comptant, il est possible que le commerçant vous fasse bénéficier d’une réduction supplémentaire sur le prix de vente. À noter: le commerçant doit tenir compte du rabais au comptant dans l’établissement et la publicité du taux de crédit. Si le taux d’intérêt de votre institution financière est avantageux, cela peut vous permettre de faire de sérieuses économies..

Sachez lire entre les lignes

Au moment de réfléchir aux différentes offres de financement, bien connaître quelques termes de vente peut s’avérer particulièrement utile.  

• Le «taux d’intérêt» est le taux (pourcentage) appliqué sur le capital obtenu afin de déterminer le montant des intérêts payés sur la période d’emprunt. Du point de vue des concessionnaires, il s’agit de gains.

Par exemple, dans le cas du financement d’une automobile vendue 20 000 $ avec un prêt à 2,99 % sur trois ans, au bout de 36 mois, les intérêts totaux payés s’élèvent à 935 $. L’auto vous coûte donc 20 935 $.

Pour une auto vendue le même prix mais avec un prêt plus long, de cinq ans, et un taux d’intérêt plus élevé, 4,99 %, vous aurez payé 2 640 $ d’intérêts totaux au bout des 60 mois. Prix de l’auto avec intérêts: 22 640 $. 

• Les «frais de financement» ou «frais de crédit» comprennent quant à eux le montant des intérêts, mais aussi les frais d’administration liés au crédit, la valeur de la réduction accordée si vous payez comptant, les divers frais d’éventuels ajouts au contrat de crédit, comme une assurances de remplacement souscrite par l’entremise du commerçant ou des frais d’inscription et de consultation d’un registre de la publicité des droits.

• Le «taux de crédit» correspond au pourcentage global des «frais de financement» ou «frais de crédit». Pour l’acheteur, c’est le véritable coût du crédit. Il est donc possible que le «taux de crédit» soit plus élevé que le «taux d’intérêt». D’ailleurs, en cas d’annonce de «crédit à 0 %», confirmez tout de suite avec le vendeur qu’il s’agit bien d’un taux de crédit à 0 % et non d’un taux d’intérêt à 0 %, pour éviter les déconvenues. 

La Loi sur la protection du consommateur oblige le concessionnaire à indiquer le taux de crédit dans le contrat de financement ainsi que dans les publicités, où il doit apparaître de façon aussi évidente que le taux d’intérêt. 

Ressource utile

Vous pouvez utiliser un outil de calcul en ligne pour déterminer entre autres le montant des paiements mensuels ou le taux d’intérêt d’un prêt. L’Office de la protection du consommateur (OPC) recommande celui de Brassard Goulet Yargeau, Services financiers intégrés.

Cet article est extrait de notre guide 100 Trucs Auto, réalisé en partenariat avec l'Office de la protection du consommateurdisponible en kiosque et dans notre boutique.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.