Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

L’automobile consomme et pollue moins, selon l’EPA

Par Vincent Aubé
consommation-carburant

Le taux moyen d’émissions de CO2 généré par les nouveaux véhicules a atteint son niveau le plus bas aux États-Unis en 2020, coïncidant du même coup avec la moyenne de consommation de carburant la plus basse jamais enregistrée chez nos voisins au sud de la frontière, selon l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA).

Dans son rapport annuel, l’EPA souligne que, de 2015 à 2020, la moyenne de consommation de carburant aux États-Unis est passée de 24,6 mpg (9,6 L/100 km) à 25,4 mpg (9,3 L/100 km), alors que le taux d’émissions de gaz carbonique perdait quelques points, passant de 360 à 349 g/mi (de 225 à 218 g/km)

Au cours de la même période, Toyota a été le constructeur qui a enregistré la plus grande réduction d’émissions de CO2 (27 g/mi, soit 17 g/km), suivie de près par Kia (21 g/mi, soit 13g/km), et ce, en dépit du fait que le nombre de véhicules utilitaires a crû de manière vertigineuse au cours de ces cinq années. Rappelons que les VUS et multisegments ont généralement des cotes de consommation plus élevées que les voitures dont ils dérivent, notamment à cause de leur poids plus important.

En revanche, Volkswagen et Mazda ont vu leur taux d’émissions grimper de 15 g/mi. Les deux constructeurs ont réduit de manière significative leur production de voitures au profit d’un plus grand nombre de véhicules utilitaires.

Consommation de carburant et émission de CO2: les meilleurs et les pires

Au sommet de l’économie de carburant: Honda avec une moyenne de 29.1 mpg (8,1 L/100 km), tout juste devant Subaru avec une moyenne de 28.5 mpg (8,25 L/100 km). Au troisième rang arrive le constructeur Hyundai, avec une moyenne de 28.4 mpg (8,28 L/100 km); malgré une moyenne de consommation inférieure à celle de 2019, il perd un rang au classement.

Mentionnons que le constructeur Tesla est dans une classe à part, avec son alignement de voitures purement électriques. La division américaine a vu sa moyenne de consommation de carburant – calculée en mpge dans ce cas-ci – passer de 97.1 mpg (2,4 L/100 km) à 119.1 mpg (1,98 L/100 km) de 2015 à 2020.

À l’autre bout du spectre, le constructeur Stellantis – né de la fusion des constructeurs FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et PSA (Peugeot Société Anonyme) – enregistre un recul au cours de la période et la pire moyenne de consommation à 21.3 mpg (11 L/100 km). Six autres constructeurs n’ont pas fait mieux que la moyenne de l’industrie à 24.6 mpg (9,6 L/100 km), soit Ford, General Motors, Mercedes-Benz, Volkswagen, BMW et Toyota.

Le tableau de l’EPA est très clair: tous les constructeurs qui ont réussi à abaisser leur moyenne de consommation ont également abaissé leur taux d’émissions de gaz carbonique dans l’atmosphère.

Et comme les véhicules de Tesla n’émettent aucune émission, c’est Honda qui enregistre la plus faible quantité d’émissions de CO2 (305 g/mi, soit 191 g/km) devant Subaru et Hyundai, tous deux à 312 g/mi (195 g/km). Inversement, Stellantis est le constructeur qui en rejette le plus, avec 418 g/mi (261 g/km).

consommation-carburant-1

Et au Canada?

Au nord du 49e parallèle, c’est le ministère des Ressources naturelles qui comptabilise tout ce qui entoure la consommation du parc automobile canadien et des émissions de CO2 rejetées dans l’atmosphère. Bien qu’il ne calcule pas la moyenne de consommation de chaque marque automobile, Ressources naturelles Canada (RNCan) publie un rapport sur les émissions moyennes de gaz d’échappement liées au carbone du parc en g/mi pour les automobiles et les camions légers.

Les plus récentes données de RNCan datent de l’année-modèle 2019, quelques mois avant la pandémie et le chamboulement des habitudes des automobilistes.

En 2019, pour les automobiles à passagers, c’est Mitsubishi qui a enregistré la plus faible moyenne de gaz d’échappement avec 162 g/mi (101 g/km), derrière Tesla, seul constructeur purement électrique au Canada. Bizarrement, la moyenne de Mitsubishi en 2018 était inférieure à 151 g/mi (94 g/km). Au deuxième rang, General Motors établissait une moyenne inférieure à celle de 2018 avec 179 g/mi (112 g/km). La moyenne de l’industrie en 2019 était de 211 g/mi (132 g/km).

Du côté des camions légers, c’est Subaru qui a enregistré la meilleure moyenne, avec 241 g/mi (151 g/km), devant Mitsubishi (261 g/mi, soit 163 g/km) et Mazda (266 g/mi soit 166 g/km). Sans surprise, la moyenne pour les camions légers était plus élevée en 2019, avec 320 g/mi.

consommation-carburant-2

Où trouver la cote de consommation de son véhicule?

Pour en savoir plus sur la cote de consommation de votre véhicule, voire même d’un nouveau modèle que vous convoitez, consultez l’Outil de recherche pour les cotes de consommation de carburant, qui est très complet et qui permet de comparer les véhicules entre eux. Le ministère publie également sur le Web un guide annuel de consommation de carburant pour éclairer les automobilistes sur les bons véhicules, la conduite écoénergétique et une panoplie de sujets reliés à l’achat d’un nouveau véhicule.

Pour connaître l’opinion de nos collaborateurs lors d’essais organisés par l’APA, vous pouvez consulter la section Essais sur route et notre guide annuel des Autos neuves et d’occasion réalisé en collaboration avec l’APA.

AJOUT: Nous avons modifié cet article pour ajouter aux g/mi leurs équivalents en g/km.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par RAYNALD PEPIN
    22 Décembre 2021

    Bonjour
    Le système métrique est en vigueur au Canada depuis 1982. Que Protégez-Vous publie un article sans convertir les unités du système anglais en unités métriques partout me semble tout simplement aberrant. Nonchalance?

    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    14 Janvier 2022

    Bonjour Monsieur Pepin,
    Nous sommes désolés de ce délai de réponse. L'équivalent en L/km était mentionné pour les mpg, mais effectivement nous ne l'avions pas fait pour les g/mi. Nous avons donc ajouté l'information dans l'article.