Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Encore un rappel pour le Ford Escape 2013

Par Frédéric Berg
Encore un rappel pour le Ford Escape

Le constructeur américain rappelle 19 000 VUS au Canada et 131 000 aux États-Unis. La raison: le moteur pourrait prendre feu.

Des milliers d’exemplaires du VUS le plus populaire de Ford devront retourner chez le concessionnaire dans les prochaines semaines. Le fabricant a annoncé le 26 novembre le rappel des Ford Escape de l’année-modèle 2013 équipés d’un moteur 1,6 L turbo EcoBoost. Les exemplaires rappelés ont été fabriqués entre octobre 2011 et juin 2013.

C’est le septième rappel qui frappe le Ford Escape 2013, entièrement revu et très différent du modèle précédent. Ce modèle est d’ailleurs le VUS le plus vendu au Québec depuis le début de l’année.

L’annonce de Ford porte sur deux rappels distincts. Voici les détails pour les véhicules canadiens:

  • 17 000 exemplaires défectueux sont rappelés, car le couvercle de soupape pourrait se fissurer en cas de surchauffe et laisser échapper de l’huile, ce qui serait susceptible de causer un incendie.
  • 2 000 exemplaires ayant fait l’objet d’un rappel l’an dernier doivent être de nouveau inspectés, car une fuite d’essence pourrait causer un incendie.

Dans les deux cas, les propriétaires seront avisés par courrier.

En ce qui concerne le risque d’incendie lié au couvercle de soupape, Ford reconnaît avoir été informée de 13 incidents, dont un ayant eu lieu au Canada. Aucun blessé n’a toutefois été signalé. Les concessionnaires Ford procéderont à la modification des boucliers pare-chaleur, du système de refroidissement et des paramètres du module de contrôle du moteur.

Quant à la fuite d’essence, Ford croit que des réparations pourraient avoir été mal effectuées lors du premier rappel. Des automobilistes ont en effet souligné avoir senti des odeurs d’essence persistantes. Le concessionnaire devra donc inspecter la canalisation de carburant dans le compartiment moteur et, au besoin, procéder à son remplacement.

Rappelons que le fabricant a été condamné en août dernier à verser une amende de 18,4 millions de dollars aux autorités américaines pour avoir tardé à rappeler des Escape en raison d’un problème à la pédale d’accélération. Cette fois-ci, on peut dire qu’il a accéléré le processus...

Les déboires de Ford
L’année qui se termine n’aura pas été de tout repos pour le fabricant américain. Au printemps dernier, les autorités américaines ont lancé une enquête sur la camionnette Ford F-150 équipée du moteur turbo EcoBoost de 3,5 L après avoir eu connaissance d’au moins 95 incidents liés à des réductions de puissance du moteur lors de fortes accélérations. Les Québécois n’ont d’ailleurs pas été épargnés par ce problème, comme en fait foi le témoignage d’un lecteur de Protégez-Vous qui a eu la peur de sa vie au volant de sa camionnette F-150.

Pour couronner le tout, le géant américain a dû faire son mea culpa auprès des conducteurs de la fourgonnette hybride C-Max, la consommation d’essence réelle étant largement supérieure à celle annoncée dans les publicités.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Daniel Vezina
    20 Décembre 2013

    Et entre-temps chez Mazda le remplaçant du Tribute, le CX-5, n'a eu qu'un seul rappel, pour la caméra de recul, une question d'isolation.

    On voit bien qui produisait la qualité dans cet ex-mariage. :)