Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Ventes pyramidales dans le secteur immobilier

Par Frédéric Perron
Copropriétaires, êtes-vous bien assurés?

Le réseau ICF World Homes faisait miroiter des maisons qui «s’autofinançaient» avec un investissement de seulement 1700 $.

D’abord, vous versez un certain montant. Par la suite, la maison de vos rêves s’autofinance avec un pourcentage des contributions des nouveaux membres. Voilà, en gros, le plan d’affaires d’ ICF World Homes. Selon l’organisme sans but lucratif ontarien Crime Busters Now, il s’agit d’une pure fraude à la Ponzi (système de vente pyramidale).

De son côté, le Centre d’appel antifraude du Canada (Phonebusters) a reçu cinq plaintes à ce sujet. Éric Brosseau, un consommateur de Saint-Jean-sur-Richelieu, a joint le réseau ICF World Homes en juillet 2009. Il y a investi 1700 $ en espérant qu’une maison de 200 000 $ s’autofinancerait par la suite. La maison se fait toujours attendre.

L’entreprise a organisé des réunions de recrutement à Montréal. «J’y ai rencontré des gens qui disaient être sur le point d’obtenir leur maison, mais c’était peut-être une mise en scène», reconnaît M. Brosseau.

Selon lui, ICF World Homes aurait obtenu un avis écrit favorable de la part du Bureau de la concurrence quant à la légalité de l’entreprise en vertu de la Loi sur la concurrence, qui encadre la commercialisation à paliers multiples. Par la suite, l’organisme fédéral se serait ravisé et aurait demandé à ICF World Homes de modifier son plan d’affaires. L’entreprise aurait cessé ses activités l’automne dernier.

Contacté par Protégez-Vous, le Bureau de la concurrence a refusé de confirmer ou d’infirmer ces informations.

Remboursements en cours

«ICF World Homes a commencé à rembourser les versements initiaux», affirme M. Brosseau. L’argent est versé sur des cartes de crédit prépayées MasterCard TruCa$h qui étaient également utilisées pour le versement des redevances.

ICF World Homes prétendait être en affaires depuis 35 ans. Or, selon le ministère des Services gouvernementaux de l’Ontario, l’entreprise a été enregistrée le 20 août 2007. Son président se nomme Larry Telford.

D’anciens dirigeants d’ICF World Homes auraient lancé une entreprise semblable sous le nom de Homes for the World au Panama, puis l’auraient fermée en février dernier. New Home Club serait également une entreprise née des cendres d’ICF World Homes.

ICF World Homes, MasterCard et DCR Strategies (émetteur des cartes TruCa$h) ont préféré ne pas commenter cette affaire.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.