Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment se débarrasser des insectes et petits animaux

Par Rémi Leroux
souris-maison

En ville ou à la campagne, dans un appartement ou une maison, de petits indésirables peuvent vous gâcher la vie. Voici comment vous débarrasser des souris, mouffettes, punaises de lit, fourmis charpentières, coquerelles et coccinelles.

Une souris installée dans une cloison qui vous grignote dans les oreilles une partie de la nuit, des punaises de lit qui vous piquent et vous empêchent de dormir, des écureuils qui reviennent sans cesse détruire vos plates- bandes... il y a de quoi avoir une araignée au plafond !

Les insectes et les petits animaux sont certes incommodants, parfois rebutants, mais ils menacent peu la santé humaine. Or, si une cohabitation est parfois imaginable, la plupart du temps il est impossible d’envisager d’autre solution que de chasser l’intrus. Dans le cas des punaises de lit, «il s’agit même d’un problème social de premier plan », affirme Harold Leavey, spécialiste en gestion parasitaire chez Maheu extermination, tant une infestation peut avoir des effets dévastateurs sur votre qualité de vie.

Chasser ces insectes ou animaux ne signifie pas forcément les éradiquer à l’aide d’un arsenal de produits chimiques. «Moins on utilise d’insecticides, mieux on se porte», rappelle Pierre St-Louis, président de l’Association québécoise de la gestion parasitaire (AQGP).

Il existe d’ailleurs des solutions de rechange aux pesticides, et de plus en plus d’exterminateurs misent sur la «gestion parasitaire intégrée». C’est-à-dire qu’ils proposent de contrôler les organismes nuisibles en privilégiant la prévention et les techniques d’exclusion (calfeutrage, barrières, répulsifs, etc.) avant de passer à l’extermination.

Comment dire adieu à vos petits ennemis? Protégez-Vous a recueilli les conseils de Harold Leavey, Pierre St-Louis, Mario Bonneau, entomologiste à l’Insectarium de Montréal, et Cédric Essiminy, chargé des affaires publiques et gouvernementales à CAA-Québec.

>> À lire aussi: Conseils pour planifier un aménagement paysager

Comment se débarrasser des souris et mulots

Souris et mulots vivent aussi bien en ville qu’à la campagne. S’ils s’introduisent chez vous, les rongeurs construisent leur nid dans des amas de chiffon, de papier ou d’autres matériaux doux.

Comment les repérer ?

Vous pouvez soupçonner la présence d’une souris ou d’un mulot lorsque vous entendez, la nuit, des grattements dans les cloisons, ou lorsque vous trouvez des objets et emballages de produits alimentaires grignotés ou encore des excréments de souris dans vos armoires.

Comment s’en débarrasser ?

Les traditionnelles trappes à ressort sont faciles à utiliser et toujours efficaces. On doit les placer à angle droit par rapport aux murs et les équiper d’un bon appât, par exemple du beurre d’arachide mélangé à des flocons d’avoine. Les exterminateurs privilégient généralement les appâts empoisonnés contenant des rodenticides anticoagulants qu’ils utilisent seuls, sans les trappes. Ce poison provoque des hémorragies mortelles chez les rongeurs. Vous pouvez acheter vous-même ce genre d’appâts en quincaillerie ou dans les grandes surfaces. Ils se vendent en sachet que l’on place là où les rongeurs circulent régulièrement. Ce sont des produits dangereux, à garder hors de la portée des enfants.

Combien ça coûte ?

On trouve des souricières à partir de 1,50 $ le lot de 2. Le prix des appâts empoisonnés varie de 10 à 20 $, selon la marque. Si vous appelez un professionnel, comptez entre 250 et 300 $ pour un duplex, avec au minimum deux à trois visites et une garantie de six mois.

Comment prévenir la récidive ?

Colmatez les trous et fissures de la maison, et dégagez les abords des façades en évitant les bosquets ou les massifs de fleurs. Privilégiez un gazon ras aux herbes folles, car les souris et mulots n’aiment pas circuler à découvert! Entreposez vos aliments, y compris ceux pour les animaux de compagnie, dans des contenants en métal ou en verre, car le plastique n’effraie pas les rongeurs. Autre truc : un chat vous sera d’une aide incroyable pour les chasser.

Bon à savoir: Si vous soupçonnez la présence d’un rat dans votre domicile (plus gros et plus bruyant qu’une souris), il y a de fortes chances que vous ayez un problème d’égout brisé ou de drain ouvert. Il vous faudra donc au préalable vérifier l’étanchéité du système de drainage du bâtiment, ce qu’un exterminateur peut vous aider à faire. Si le bris est confirmé, installez un piège (une grosse trappe à ressort muni d’un morceau de fromage ou de pomme devrait faire l’affaire). Les appâts anti-rats fonctionnent généralement très bien « car le rat est un gros cochon qui mange tout ce qu’on lui propose », confirme Harold Leavey.

>> À lire aussi: Agrile du frêne: vos arbres sont-ils infestés?

Comment se débarrasser des mouffettes et ratons laveurs

Les mouffettes et ratons laveurs raffolent d’à peu près tous les types d’aliments : légumes, viandes, mets sucrés et salés, produits frais ou déchets... C’est ce qui explique en partie leur forte présence en milieu urbain, où chacun rôde sur un territoire ayant environ la taille d’un terrain de soccer !

Comment les repérer ?

Ces petits animaux dérangent de différentes façons. Les ratons laveurs s’attaquent à vos poubelles, allant jusqu’à les renverser. Et les mouffettes endommagent votre gazon en creusant des trous pour débusquer les vers blancs, dont elles se délectent.

Comment s’en débarrasser ?

S’ils n’ont pas de cachettes, mouffettes et ratons laveurs
ne resteront pas chez vous. La meilleure façon de vous en débarrasser est donc d’éliminer les planques possibles. Ces animaux aiment bien par exemple s’abriter sous le cabanon. Si c’est le cas, colmatez toutes les ouvertures pour les empêcher de revenir. Il existe également des répulsifs odorants qui permettent de les chasser (poivre de Cayenne ou boules à mites, par exemple). En désespoir de cause, il faut piéger les animaux et les déplacer, car la loi interdit de les tuer. Un travail d’exterminateur !

Combien ça coûte ?

Si vous optez pour les répulsifs odorants (à partir de 5 $ la boîte de 350 g de boules à mites), placez-les en bordure de plates-bandes ou directement dans le terrier si vous l’avez repéré. Un professionnel vous facturera autour de 75 $ pour installer des dispositifs de répulsion et 150 $ ou plus pour une capture et un déplacement.

Comment prévenir la récidive ?

Après avoir éliminé les cachettes possibles, pensez à utiliser une poubelle solide munie d’un couvercle étanche. Si vous constatez que les petits animaux parviennent à le soulever, fixez-le à l’aide d’un élastique résistant. Lavez régulièrement votre poubelle pour enlever les odeurs.

>> À lire aussi: Comment se débarrasser des vers blancs sur la pelouse?

Comment se débarrasser des coccinelles

Introduite ici dans les années 1970 pour lutter contre les pucerons, la coccinelle asiatique a petit à petit éclipsé la coccinelle indigène québécoise.

Comment les repérer ?

Les infestations de coccinelles asiatiques se produisent souvent à l’automne. Pour se réchauffer, les insectes se regroupent sur les façades ensoleillées des maisons ou des immeubles avant de chercher à y pénétrer, explique Mario Bonneau. Il arrive que certains murs soient recouverts de milliers d’individus. Plus souvent, on retrouve des dizaines de coccinelles agglutinées sur les cadres de fenêtres ou de portes vitrées.

Comment s’en débarrasser ?

Aucun produit n’est homologué pour éradiquer les bêtes à bon Dieu. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas intervenir et de les laisser vivre, car elles sont bénéfiques dans la lutte contre les insectes ravageurs. En cas d’infestation dans la maison, l’aspirateur sera votre meilleur allié. Une fois l’opération nettoyage terminée, assurez-vous de fermer solidement le sac de l’appareil avant de le jeter dans une poubelle extérieure, ou même de le brûler.

Combien ça coûte ?

Un exterminateur n’interviendra pas pour vous débarrasser des coccinelles, mais il peut vous conseiller pour 100 à 150 $.

Comment prévenir la récidive ?

Pour éviter que les coccinelles se réfugient dans votre logis, calfeutrez au maximum votre habitation. Bouchez les trous et fissures sur les façades les plus exposées au soleil, installez des moustiquaires aux fenêtres et assurez-vous que les cadres de porte sont étanches.

>> À lire aussi: Comment économiser l'eau potable à la maison

Comment se débarrasser des punaises de lit

Une punaise femelle peut pondre entre 200 et 500 œufs au cours de sa vie, au rythme de 2 à 5 par jour. Si vous ne faites rien, en trois mois, des dizaines de milliers de punaises peuvent infester votre lit et ainsi vous mettre dans de beaux draps !

Comment les repérer ?

On découvre généralement une infestation de punaises de lit par les morsures que ces insectes infligent à leurs hôtes durant la nuit : elles causent des boursouflures rougeâtres sur les jambes, les bras ou le dos. Vous pouvez aussi apercevoir l’insecte brunâtre de la taille d’une mine de crayon sur les coutures du matelas, les pourtours du lit, les tables de nuit et dans les fissures du plancher.

Comment s’en débarrasser ?

Il faut agir vite et faire appel à un spécialiste. Plusieurs moyens permettent de venir à bout de ce genre d’infestation : aspiration, insecticide, vapeur pour traiter les matelas et pièges dans les structures de bois.

Combien ça coûte ?

Il faut compter généralement 100 $ par pièce, ce qui correspond à 550 $ pour un 5 1/2, avec une garantie de trois mois. Si les autres logements de l’immeuble appartiennent au même propriétaire, il devra s’assurer que ceux-ci ne sont pas infestés. Les prix sont appelés à augmenter, prédit Harold Leavey, car les interventions deviennent de plus en plus complexes et longues du fait que les punaises ont développé une résistance aux insecticides.

Comment prévenir la récidive ?

Les punaises de lit se propagent à la faveur des déplacements et des voyages, elles s’installent dans le pli d’un vêtement, sur un meuble récupéré dans la rue, dans votre valise. Évitez d’acheter du mobilier ou des matelas d’occasion, nettoyez scrupuleusement les vêtements de seconde main et au retour de vacances, inspectez vos bagages. Si vous trouvez des punaises, lavez et séchez vos vêtements à la température la plus chaude possible, passez l’aspirateur dans vos valises. Jetez ensuite le sac de l’aspirateur dans une poubelle extérieure.

>> À lire aussi: Prévenez les invasions de mites alimentaires

Comment se débarrasser des fourmis charpentières

Il existe au Québec environ 110 espèces de fourmis. La fourmi charpentière est celle qui peut provoquer les dégâts les plus importants dans une habitation en grugeant les poutres et les portes creuses.

Comment les repérer ?

On devine la présence de fourmis charpentières à l’apparition de petits tas de sciure de bois à divers endroits de la maison, signe qu’elles ont grugé les poutres. Vous en verrez également circuler dans la maison. Ces fourmis sont noires ou noirâtres, avec des reflets de rouge ou de brun.

Comment s'en débarrasser ?

Les techniques d’extermination des fourmis charpentières sont longues et complexes. Il est recommandé de faire appel à un spécialiste. Il repérera d’abord le nid maître de la reine et les nids satellites des fourmis ouvrières puis installera à proximité des appâts liquides ou en poudre à base d’acide borique. Après l’extermination, vous devrez prévoir des travaux pour remplacer les pièces de bois attaquées.

Combien ça coûte ?

Pour un duplex, comptez jusqu’à 1 000 $ et entre 500 et 1 000 $ pour un bungalow, avec une garantie de 12 mois.

Comment prévenir la récidive ?

Sur votre terrain, coupez les arbres pourris, et dans la maison, veillez à remplacer les poutres de bois gâtées par la pourriture. Repeignez régulièrement vos balcons et barrières en bois afin que l’eau ne les endommage pas. Évitez d’entreposer du bois de chauffage contre les façades de la maison. À l’intérieur, colmatez les petites fissures dans vos planchers et nettoyez-les fréquemment.

À propos des fourmis communes

Ces petits spécimens bruns ou noirs, peuvent aussi s’inviter chez vous et il est possible de les chasser à l’aide d’appâts vendus à partir de 5 $ dans de nombreux commerces. « Dans la nature, les fourmis travaillent à aérer les sols », explique Harold Leavey. Plus le sol autour de votre maison sera compact (dalles de ciment ou pavés unis), plus les fourmis auront tendance à s’y installer. Privilégiez un gazon bien aéré. Évitez certaines variétés de plantes dont les fourmis sont friandes, comme les pivoines. Renseignez-vous dans un centre jardinier pour connaître les autres types de plantes à éviter.

>> À lire aussi: Conseils d'entretien pour la pelouse

Comment se débarrasser des coquerelles

La blatte produit une substance odorante (phéromone) qui incite les individus de la même espèce à se regrouper. Voilà pourquoi une coquerelle arrive rarement seule dans un logis.

Comment les repérer ?

Insecte au corps ovale aplati dont la couleur varie du brun pâle au noir, la coquerelle aime la chaleur et l’humidité. Elle s’invitera la plupart du temps dans votre salle de bain ou votre cuisine. Elle s’active surtout la nuit, donc si vous l’apercevez le jour, c’est signe que la population est très nombreuse. La blatte ne présente pas un danger pour la santé, même si, exceptionnellement, il peut arriver qu’elle contamine les aliments en y laissant des excréments.

Comment s’en débarrasser ?

Si vous n’avez aperçu qu’un cafard et qu’il vous a échappé, vous pouvez tenter de régler l’affaire avec des pièges à blattes vendus à partir de 5 $ le lot de six. Mais en cas d’infestation, appelez un professionnel. Il utilisera des appâts solides (à base d’hydraméthylnone ou d’acide borique) ou en poudre (acide borique ou terre de diatomées). En consommant l’appât et en le rejetant, la blatte s’empoisonne et contamine les individus qui s’approchent d’elle.

Combien ça coûte ?

Pour bénéficier des services d’un exterminateur, comptez 50 $ par appartement, 150 $ pour un duplex et 200 $ pour un triplex (avec sous-sol), avec une garantie minimum de 6 mois. Si l’infestation est importante, le traitement peut coûter jusqu’à 500 $ pour un duplex.

Comment prévenir la récidive ?

Si le cafard a le choix entre une tache de gras et un appât d’exterminateur, il choisira le gras. Il est donc important de garder votre logement très propre. Privilégiez aussi les contenants hermétiques pour entreposer vos aliments.

>> À lire aussi: Doit-on laisser les feuilles mortes sur la pelouse?

Comment se débarrasser des écureuils

Au sol, un écureuil gris peut atteindre une vitesse de 25 km/h. Oubliez l’idée d’en attraper un à mains nues !

Comment les repérer ?

En ville comme à la campagne, les écureuils ne sont pas particulièrement discrets. Ils viennent saccager vos plates-bandes fraîchement plantées, déterrer et manger les bulbes ou encore se régaler du contenu de vos poubelles mal scellées.

Comment s’en débarrasser ?

Comme la loi interdit de tuer les petits animaux sauvages, la règle de base consiste à éliminer tout ce qui pourrait attirer les écureuils dans votre jardin ou aux abords de votre habitation. Il existe également des répulsifs, notamment à base de piment de Cayenne, qu’un exterminateur pourra vous conseiller. Rien ne sert de faire appel à un professionnel pour piéger un écureuil.

Combien ça coûte ?

Un professionnel vous facturera autour de 75 $ pour installer des répulsifs. Pour protéger vos plates-bandes, diverses techniques ont fait leurs preuves. Si vous ne voulez pas dépenser trop d’argent, le pur fumier de poule est une option intéressante (à partir de 5 $ la boîte de 1,3 kg), car les écureuils détestent son fumet ! On le répand sur les plates-bandes après avoir planté les bulbes.

Comment prévenir la récidive ?

Certaines plantes dégagent des parfums qui rebutent les écureuils. Pour éloigner les intrus de manière simple, pacifiste et efficace, plantez dans votre jardin des narcisses, des jacinthes, des perce-neige, des géraniums, de l’ail, de la menthe, du thym ou de la lavande.

>> À lire aussi: Comment aménager un jardin écologique?

Comment choisir un exterminateur

Un professionnel consciencieux vous demandera:

  • si vous avez des enfants en bas âge;
  • si vous êtes asthmatique;
  • si vous êtes enceinte ou encore;
  • si vous possédez des animaux domestiques.

Il doit par la suite vous donner des informations sur les précautions à prendre pour protéger votre santé ainsi que l’environnement. Il pourra également vous proposer des solutions de rechange aux pesticides.

Avant l'intervention

Assurez-vous que la compagnie avec laquelle vous faites affaire dispose d’un permis C5 l’autorisant à utiliser des pesticides. Vous pouvez le réclamer à l’exterminateur ou obtenir cette information sur le registre public du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP).

Vous pouvez également vérifier si la compagnie est membre de l’Association québécoise de la gestion parasitaire. Ce regroupement de professionnels, le principal du secteur, exige notamment de ses membres des preuves de formation en gestion parasitaire – une expérience d’au moins deux ans –, une assurance responsabilité de deux millions de dollars et l’obligation de se conformer à son code de bonnes pratiques. «En cas d’infestation grave, vérifiez si l’entreprise agit aussi sur la cause du problème et pas seulement sur la présence des parasites», indique Sophie Roy, chargée des relations avec les médias au MDDEFP.

Après l'intervention

Un bon professionnel devrait vous remettre une feuille de service indiquant notamment la date de l’intervention, les endroits traités, et le produit utilisé ainsi que son numéro d’homologation par Santé Canada. Le papier devrait aussi contenir la nature de la garantie, les coordonnées de l’entreprise et le numéro du Centre antipoison.

Permis C5

Permis requis pour tout exterminateur qui veut utiliser des pesticides dans le cadre de son travail. Source: Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec. Pour information: Permis et certificats pour la vente et l’utilisation de pesticides

>> À lire aussi: Graffitis: comment éloigner les tagueurs... et agir si le mal est fait

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par JACLINE B DUBOIS
    19 Juin 2014

    Bien débarassé avec un produit fort simple! Palmolive vaisselle
    original ( sans parfum) liquide. Je mélange une partie de palm.
    avec de l'eau ,,,appliquez à l'aide d'une bouteille à pulvériser
    partout sur les murs, dehors sur le pourtour de la maison et sur
    les nids. Pas revus depuis un an!

     29
  • Par GÉRALD TRAHAN
    19 Juin 2015

    Je me suis débarrassé de la fourmi noire ordinaire en déposant dans des pots de yaourt coupés à un demi pouce de hauteur en mélangeant une partie égale de borax (Achetez en pharmacie)et de sucre à glacer .
    J'ai installé en dessous des meubles et dans plusieurs coins
    Attention Poison pour les enfants et les animaux

     19
  • Par GEORGES VAILLANCOURT
    15 Juin 2013

    Je crois être en train de me débarrasser peu à peu des fourmis charpentières. Chez moi elles se sont installée dans mon toit, sous l'uréthane! Il est très difficile de connaître l'étendue des dégâts sans tout arracher (les panneaux de gypse et l'uréthane). Nous avons gratté l'uréthane de tout un coin du toit. C'est une tâche monumentale et faire tout le reste est presque inconcevable. L'uréthane ne se laisse pas enlever facilement. Au début, j'ai fait appel à un exterminateur, mais disons qu'il a seulement mis de l'insecticide liquide et en poudre dans la maison et autour pour 800$ alors qu'on avait déjà démanté nous-même un gros nid. Je me dis qu'à ce prix là, je peux au moins en faire autant moi-même. Les fourmis charpentières sont toujours présentes chez moi, elles ont même changé de place dans la maison. C'est un problème exaspérant qui est long à régler.

     17
    Par GABY LAPLANTE
    08 Juin 2015

    P/S J'avais un nid ou plus d'un de plusieurs centaines de fourmis charpentières qui s'étaient installées dans mon plancher de véranda et j'ai réussi à les éliminer avec cette recette.
    Les fourmis sont faciles à éliminer (Surtout les fourmis charpentières). Prenez un couvercle de pot, mettez 1 bonne c. à thé de confiture de fraise mêlée avec 1/2 c. à thé de Borax que vous trouverez à la pharmacie. Placez ce couvercle à l'endroit ou vous en apercevez le plus et 24 heures après votre couvercle est nettoyé. Les fourmis apportent ce mélange à la reine qui meure et la colonie est décimée au bout d'une semaine. Attention aux animaux de compagnies.

     5
    Par MARIE-ROSE LAROSE
    22 Mars 2015

    mais n'oublions pas que le nid principal peut se trouver jusqu'à
    100 mètres et qu'elles envoient des éclaireuses
    pour créer des nids satellites


     4
    Par LOUIS CARON
    31 Juillet 2014

    Les fourmis charpentières adorent le bois humide. Il faut donc régler ce problème à la source. Il y a probablement un problème d'humidité à un endroit dans la maison. Tant que vous n'aurez pas réglé ce problème, elles vont revenir.

     2
    Par LOUISE BOUTHILLIER
    04 Juillet 2014

    Vérifiez si vous n'avez pas de bois pourri près de la maison (bûches, souche, racines d'un arbre mort): c'est souvent à partir de là que les charpentières s'infiltrent à l'intérieur, et tant que cette source ne sera pas éliminée, tous vos efforts seront inutiles...

     2
  • Par Alain Bigras Fortier
    24 Juillet 2013

    Quoi faire avec des perces-oreilles?

     13
    Par Hélène Barrette
    14 Octobre 2014

    un truc facile pour les perces-oreilles, de l'eau et du savon a vaisselle transparent. Mettez cela dans une bouteille a pulvériser et arroser même la brique ca ne tache pas

     2
  • Par MARC LAVOIE
    13 Mai 2016

    Depuis 3 ans j'ai un problème de fourmis coummunes et à chaque année j'essaie de bloquer l'entrée en soufflant mousse isolante et autre calfeutrant, mais sans succès jusqu'à maintenant. Ce qui fonctionne le mieux et rapidement pour moi est l'appât liquide Raid (la petite bouteille rouge), normalement en 2-3 jours c'est réglé. Il faut en remettre chaque jour car le produit sèche et les fourmis ne peuvent plus s'y abreuver.

    J'ai aussi de temps à autre une moufette qui s'installe sous la remise et vu que c'est une bestiole qui n'aime pas le bruit, j'installe une radio sous un bac de plastique sur le plancher avec le son le plus fort possible sans déranger les voisins et ma petite amie déménage à coup sûr. J'ai maintenant un arroseur déclenché par un détecteur de mouvement (Scarecrow) pour éloigner les visiteurs et ça fonctionne très bien (pas bon si vous avez des animaux domestiques ou un endroit où vous passez fréquemment) et prend peu d'eau.

     13
    Par Alain Martel
    09 Juin 2017

    Un autre truc contre les fourmis : La fécule de mais.
    Les fourmis en sont friandes, mais sont incapable de la digérer. Elles l'amènent a la reine, qui la mange et en meurt. Plus de reine veut dire fin de cette colonie.
    Produit absolument non-toxique, donc sur pour vous et les animaux.

    Par DENIS NOLET
    22 Mars 2015

    instaler une lumiere sous la cabanon les moufettes cherche un endroit sombre pour dormir sa fonctionne

     5