Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Rémi Leroux (journaliste) et Marie-Ève Bergeron (chargée de projets)
fabricants-manteaux-responsables-2

Choisir un manteau d’hiver confortable, pas trop cher et éthique : voilà une équation complexe à résoudre.

Pour vous aider, découvrez les résultats de notre enquête sur la responsabilité des fabricants de manteaux d’hiver et sur les grandes questions sociales et environnementales en lien avec la production de tels manteaux.

Vous pouvez également consulter les fiches des 12 entreprises que nous avons évaluées et tout savoir au sujet des principales certifications éthiques sur lesquelles vous tomberez en magasinant. Finalement, découvrez comment nous avons réalisé notre enquête.

>> À lire aussi: Comment choisir un manteau d’hiver ?

Partie 1

Résultats de l’enquête sur les manteaux d’hiver

resultats-enquete-manteaux-2
Par Rémi Leroux (journaliste) et Marie-Ève Bergeron (chargée de projets)

Canada Goose, Kanuk, Patagonia, MEC, The North Face, Arc’teryx… Voyez quelles entreprises font le plus d’efforts pour respecter l’environnement et les travailleurs.

Partie 2

Les aspects sociaux et environnementaux

fabricants-manteaux-social-2
Par Rémi Leroux (journaliste) et Marie-Ève Bergeron (chargée de projets)

La fabrication d’un manteau d’hiver a des répercussions sociales et environnementales considérables. Or, toutes les entreprises ne prennent pas ces questions en compte de la même façon.

Partie 3

Les fabricants de manteaux d’hiver sous la loupe

fabricants-manteaux-loupe-2
Par Rémi Leroux (journaliste) et Marie-Ève Bergeron (chargée de projets)


Partie 4

Les certifications à ne pas manquer

manteaux-certifications-2
Par Rémi Leroux (journaliste) et Marie-Ève Bergeron (chargée de projets)

En magasin, vous tomberez sur certains logos dans les manteaux de marques Patagonia, The North Face, Quartz Co. et Kanuk.

En magasin, vous repérerez certains logos dans les manteaux de marques Patagonia, The North Face, Quartz Co. et Kanuk. Toutefois, pour en savoir plus sur les engagements sociaux et environnementaux des entreprises, il vous faudra consulter leur site web.

Voici les principales certifications sur lesquelles vous tomberez lors de votre magasinage et auxquelles vous pouvez vous fier.

Certification sociale

Fair Trade Certified

La certification signifie que le manteau a été produit et commercialisé conformément aux standards de Fair Trade USA. Cet organisme garantit que, lors de la production, le fournisseur protège l’environnement et que la main-d'œuvre reçoit un salaire équitable, en plus de travailler dans des conditions sûres. En outre, les travailleuses et travailleurs reçoivent une rémunération supplémentaire du fabricant et décident ensemble de ce qu’ils en feront : la répartir entre eux ou l'investir dans la communauté.

Certifications environnementales

Bluesign

Vous trouverez les mentions suivantes : Bluesign Product, Bluesign Approved, Bluesign Approved Fabric ou encore Bluesign System Partner. Elles font référence à différents types de certifications liés à la norme Bluesign, laquelle définit les meilleures pratiques relativement à l’utilisation des produits chimiques et des ressources – y compris l’eau et l’énergie – dans l’industrie du textile. Certaines entreprises s’approvisionnent en matières certifiées, tandis que d’autres sont « partenaires » du système, ce qui implique davantage d’engagements pour améliorer leurs performances environnementales.

Oeko-Tex

Cette certification permet d’identifier et d’éliminer les sources potentielles de substances à problèmes à chaque étape de la transformation d’un produit textile. Ainsi, le traitement d'un tissu Oeko-Tex Standard 100 – un matériau privilégié par certains fabricants – a été contrôlé à chaque étape (matières premières, fils, teinture), et le tissu ne contient pas de produits chimiques nocifs pour la santé.

Global Recycled Standard

Norme internationale et volontaire qui établit, d’un côté, que le fil ou le tissu contient un certain pourcentage de matières recyclées et, de l’autre, que la production de ces matériaux n’entraîne pas de risques pour l’environnement et la santé des employés. Les entreprises s’appuient sur cette norme par exemple pour s’assurer de la provenance de leurs fibres recyclées.

Repreve

ll s'agit d'une fibre synthétique fabriquée à partir de bouteilles de plastique recyclées. Elle est utilisée par de nombreuses marques de vêtements de plein air.

Certifications sur les matières d’origine animale

Aucune des entreprises auditées ne fabrique que des manteaux véganes. Toutefois, presque toutes ont pris des engagements soit pour améliorer leur approvisionnement en matières d’origine animale, soit pour limiter, voire bannir certaines d’entre elles. Vous trouverez ces engagements dans notre tableau de résultats.

Si vous cherchez des marques éthiques et que vous souhaitez faire un choix qui respecte vos valeurs, vous pouvez également vous fier à la certification suivante : 

Responsible Down Standard

Lancée en 2014 par The North Face et divers partenaires (Textile Exchange et Control Union Certifications, notamment), cette norme vise à garantir que les canards et les oies bénéficient de conditions décentes d’élevage, et que leur duvet et leurs plumes sont récupérés sans cruauté. C’est la principale certification qui s’applique aux manteaux d’hiver, et la plupart des marques l’utilisent.

Partie 5

Comment nous avons évalué les fabricants de manteaux d’hiver

methodologie-article-long-2
Par Marie-Ève Bergeron (chargée de projets)

Vous vous questionnez sur la manière dont nous avons fait notre enquête? Voici comment nous avons procédé.

Nous avons sondé notre Panel de consommateurs en mars 2021 pour connaître leur appréciation à l’égard de leur manteau d’hiver. Pour réaliser la portion « audit » de notre enquête, nous avons retenu les 16 entreprises qui ont obtenu les meilleures notes de satisfaction et qui ont été mentionnées par plus de 50 répondants.

Nous sommes ensuite entrés en contact avec les fabricants des manteaux pour leur demander s’ils voulaient participer à l’audit. Dans le cas de ceux qui ont décliné ou qui n’ont pas répondu, nous avons rempli le questionnaire à l’interne, au moyen des documents accessibles en ligne. Quatre entreprises ont été retirées de la liste pour diverses considérations. En fin de compte, nous avons évalué 12 entreprises au sujet de leur responsabilité.  

Le questionnaire soumis aux entreprises 

Afin d’établir notre classement, nous avons soumis à chacune des entreprises un questionnaire détaillé ainsi qu’une annexe. Quatre aspects ont été abordés : le volet social, le volet environnemental, les matières d’origine animale et la transparence. Vous pouvez consulter ici la grille d’évaluation (en version PDF)

Seules quatre entreprises ont fait preuve d’une grande transparence en acceptant de répondre à notre questionnaire : Quartz Co., Chlorophylle, Kanuk et Canada Goose. Une entreprise a accepté de réviser le formulaire prérempli et a fourni les preuves demandées (Arc’teryx). Une autre a rempli le questionnaire, mais n’a fourni aucune des preuves demandées (Helly Hansen). Patagonia a quant à elle décliné l’offre de participer à notre enquête. Finalement, les autres entreprises n’ont jamais répondu à nos courriels ou ont accepté de participer à notre enquête, mais sans nous retourner les questionnaires.

Les preuves 

Pour chaque aspect évalué, les entreprises devaient nous fournir des documents appuyant leurs dires. Il pouvait s’agir par exemple de politiques internes, de rapports ou de certifications. Nous avons aussi cherché l’information sur leur site web et sur des sites web affiliés (p. ex. celui d'un organisme non gouvernemental). Nous avons épluché plus de 200 rapports divers et consulté des centaines de pages web pour cette enquête.

Le volet social 

Pour qu’une entreprise soit reconnue comme responsable d'un point de vue social, elle doit avoir des engagements généraux clairs et définis en matière de protection des droits des travailleurs. Ces droits s’alignent sur ceux de l’Organisation internationale du travail (OIT). Une entreprise qui a pris de tels engagements doit aussi démontrer les mesures qu'elle a mises en place afin de s’assurer que les politiques sont respectées. L'entreprise peut réaliser des audits de conformité de ses manufacturiers à l’interne, ou alors au moyen d'organismes indépendants (p. ex. un comité chargé de faire des visites, ou en faisant affaire avec une tierce partie).  

Comme la majorité des travailleurs sont en fait des travailleuses, nous avons évalué les politiques et actions qui sont mises en œuvre pour les protéger plus précisément (p. ex. des programmes de formation sur la santé, les droits et les finances). L'entreprise doit également s’impliquer pour s’assurer que la santé et la sécurité des travailleurs sont respectées. 

La reconnaissance du concept de salaire décent dans les entreprises a été prise en compte, ainsi que la mise en place de politiques afin de favoriser l’inclusion de l’identité des genres. Finalement, les entreprises qui ont des travailleurs syndiqués ont vu leur note au volet social bonifiée.

Le volet environnemental

Pour qu’une entreprise soit reconnue comme responsable d'un point de vue environnemental, elle doit s’engager dans une démarche de protection et de sauvegarde de l’environnement, en plus de prendre des engagements clairs et définis dans le temps.  

L'entreprise est évaluée sur la mesure de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), émissions directes et indirectes pour l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement. Elle doit publier ses résultats, mais aussi se fixer des objectifs de réduction, selon un certain échéancier.

Une entreprise qui propose des manteaux écoconçus (impliquant la récupération de matières en surplus, l'utilisation de matériaux plus durables, l'approvisionnement en matières recyclées, etc.), avec un style intemporel, obtient une note élevée, tandis qu'une autre qui a amorcé une réflexion sur le sujet mérite une partie des points. Les entreprises qui ont effectué une analyse du cycle de vie (ACV) d’un ou de plusieurs de leurs produits ont obtenu une note bonifiée au critère « principe d’économie circulaire ».

Nous avons évalué la présence de politiques visant à réduire ou à éliminer certains procédés, matières ou substances chimiques dangereux (p. ex. solvants et apprêts). Les entreprises peuvent aussi s’approvisionner en matériaux certifiés (Oeko-Tex, Bluesign) ou être elles-mêmes accréditées (p. ex. Bluesign System Partner). Nous avons aussi noté la présence de travaux ou de partenariats dont le but est d’évaluer ou de limiter l'impact environnemental lié aux microplastiques.

Finalement, l’eau est un point important dans la fabrication des manteaux, plus particulièrement au moment de la fabrication des tissus (p. ex. pour la coloration). Pour évaluer cet élément, nous avons tenu compte de la présence de politiques visant la gestion de l’utilisation de l’eau tout au long de la chaîne de production d’un manteau.

Les matières d'origine animale

Notre évaluation s’est penchée sur la présence à la fois de politiques encadrant l’approvisionnement en matières d'origine animale et de certifications reconnues. Nous avons aussi indiqué, à titre informatif, lorsqu’une entreprise avait pris un engagement à réduire ou à bannir certains produits animaux précis.  

La transparence 

Nous avons pris en compte la participation des entreprises à l’enquête, ainsi que la profondeur de la traçabilité de leur chaîne d’approvisionnement. Pour ce dernier aspect, nous avons évalué la facilité à remonter le plus loin possible (jusqu’à la fibre) dans la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise, que ce soit au moyen de l’information fournie dans l’annexe de l’audit remplie par elle ou sur son site web. 

Nous avons aussi évalué ce que les entreprises mettent en place pour informer le consommateur des efforts qu’elles ont entrepris. Nous avons regardé si, sur les manteaux offerts en magasin, il y avait moyen de trouver l’information sur les étiquettes. Nous avons également noté si le site web comprenait une section traitant des aspects sociaux et environnementaux, si l'entreprise rendait accessible un rapport annuel ou tout autre document pertinent, et si elle communiquait de l’information sur les pages de ses produits. 

Durabilité 

Pour obtenir une note de durabilité, nous avons combiné les notes obtenues à partir du sondage quant à l’absence de bris et à la durabilité générale des manteaux ainsi qu'à la disponibilité et à la qualité des conseils d’entretien, aux possibilités de réparation et au type de garanties offertes par les entreprises.

B Corp 

Une entreprise qui obtient la certification B Corp s’engage dans une démarche de responsabilité d’entreprise. L’évaluation de son score (sur 200) est revue chaque année et accessible publiquement. Nous avons bonifié la note des entreprises qui ont cette certification. 

Nos « meilleurs » et « bons choix » 

Pour obtenir la mention « meilleur choix», l’entreprise avait à obtenir une note globale de 85 % et plus. Pour se voir attribuer la mention « bon choix », elle devait avoir une note de 80 % et plus, et le coût moyen d’un manteau payé devait être de moins de 500 $.  

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif indépendant et autofinancé, entièrement voué à l’information et à l’éducation des consommateurs québécois. 

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par CHENEL LAUZIER
    20 Octobre 2021

    Bonjour, c'est bien beau l'éthique d'achat, mais lorsque je me procure une manteau d'hiver de 600 $ ou 800 $ je veux en avoir pour mon argent. Dans cet article il n'y a aucune évaluation des produits présentés ce qui aurait été bien plus utile pour les consommateurs. Pourquoi ne pas en avoir profité pour faire une deuxième partie concernant une analyse technique de ces produits. On aurait pu avoir un comparatif et apprécier les produits. Encore une faiblesse de votre revue.

     2
    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    22 Octobre 2021

    Bonjour,
    Merci de nous avoir écrit. Nous acheminons votre commentaire à l’équipe de la rédaction. Nous vous invitons par ailleurs à consulter notre guide d’achat qui énumère les caractéristiques à considérer pour choisir un bon manteau qui correspond à l’utilisation que vous en ferez : https://www.protegez-vous.ca/loisirs-et-famille/guide-manteaux-hiver

  • Par RICHARD FALARDEAU
    28 Octobre 2021

    Bonjour, Travaillant comme agent pour la marque HH je crois que certains commentaires concernant la chaleur doivent être mis en perspectives. Nous produisons des manteaux d'hiver pour le monde entier. Cela dit les hivers au Colorado ne sont pas les mêmes qu'au Québec donc il est important de bien s'informer auprès de votre revendeur sur le nombre de grammes d'isolants pour chaque manteau présentés en boutique. Certains préfères porter le multi-couches et adapter la chaleur en fonction de la température extérieure pour ne pas surchauffer en début de saison et ajouter des couches quand le température se refroidie.

     1
    Par KATHLEEN GIGUERE-TREMBLAY
    31 Octobre 2021

    Je suis d’accord avec vous, lorsque je magasine un manteau d’hiver étant frileuse de nature, je regarde le nombre de gramme d’isolant, si le l’extérieur coupe vraiment le vent et l’eau. Je ne me fie pas vraiment à ce que la compagnie écrit parce que nous avons des seuils différents de résistance au froid et il faut être conscient qu’en 2021, les compagnies vendent leurs manteaux un peu partout dans le monde.

  • Par FREDERIC ARNAU
    20 Octobre 2021

    C'est très bien que ce soit écoresponsable, du point de vue social, environnemental et économique. Mais est-ce que les manteaux sont chauds, jusqu'à combien, respirent bien, sont confortables ? Je ne le sais toujours pas après cet article.
    Je vois plus une apologie politique à la lutte contre les entreprises non écoresponsables plutôt qu'une réelle aide au choix d'un manteau.
    Vous auriez mieux fait avec un article sur l'écoresponsabilité.

     1
    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    22 Octobre 2021

    Bonjour Monsieur Arnau,
    Merci de nous avoir écrit. Nous acheminons votre commentaire à l’équipe de la rédaction. Nous vous invitons par ailleurs à consulter notre guide d’achat qui énumère les caractéristiques à considérer pour choisir un bon manteau qui correspond à l’utilisation que vous en ferez : https://www.protegez-vous.ca/loisirs-et-famille/guide-manteaux-hiver

  • Par SOPHIE BILODEAU
    22 Octobre 2021

    J’ai un manteau en duvet avec col en vraie fourrure depuis plus de 25 ans et il est encore magnifique. J’en ai acheté plusieurs en simili fourrure et leur cols étaient fini après moins de 2 ans à cause des lavages, J’ai malheureusement du tous les jeter car ça faisait malpropre. J’ai aussi 2 manteaux de fourrures qui ont appartenus à ma grand mère, Ils ont au moins 50 ans et sont encore en parfait état. J’en ai déjà acheté en simili fourrure et même chose, au bout de 2 ans, vidange car plus portable. Est-ce vraiment mieux la simili fourrure?

  • Par LORRAINE ROY
    24 Octobre 2021

    Je cherche depuis des mois des informations pour l'achat d'une thermopompe (introuvable), et de même depuis le rappel de notre déshumidificateur (dernier test 2017). Et mon magazine de consommation, qui serait supposé m'aider, publie des dossiers sur les manteaux d'hiver...sur la nourriture pour chiens!?! J'en viens à me demander à quoi ça sert de payer cet abonnement finalement.

    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    25 Octobre 2021

    Bonjour Madame Roy,
    Merci de nous avoir écrit. Pour en savoir plus sur les thermopompes, nous vous invitons à consulter notre guide pratique sur le sujet : https://www.protegez-vous.ca/boutique/guides-et-hors-series/thermopompe. Par ailleurs, nous publierons un dossier sur les thermopompes en mai 2022.
    Par ailleurs, la mission de Protégez-Vous est d’éclairer les consommateurs sur un vaste éventail de produits et de services. Les manteaux d’hiver ainsi que les croquettes pour chien en font partie, tout comme une multitude d’autres produits.