Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(5) Articles

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Chaînes de yoga en français

Par Clémence Lamarche (chargée de projet) et Frédéric Perron (journaliste) Mise en ligne : 13 janvier 2020  |  Magazine : février 2020

Évaluation de trois chaînes de yoga en français sur YouTube: Yoga Coaching, Elle Yoga et Julie Akasha Yoga.

Yoga Coaching

Note globale de 76 %

Nombre d’abonnés : 90 300

Public cible : amateurs de yoga de niveau débutant ou intermédiaire. Au-delà des postures, certaines vidéos complémentaires portent sur l’histoire et la philosophie du yoga de même que sur la méditation.

L’avis de nos experts

Nos spécialistes ont beaucoup aimé Ariane Albecker, la professeure de yoga qui anime cette chaîne. «Ses explications sont très claires et bien articulées, note André Borin. Elle est très bonne pour inviter les gens à revoir les vidéos et à progresser.» La qualité audio-vidéo de certaines capsules laisse toutefois à désirer.

Selon Marikosa Lafontaine-Boyer, la plupart des séances proposées sont assez sécuritaires, mais certaines postures sont risquées, surtout pour les débutants. Par exemple, dans une vidéo qui leur est destinée, la professeure invite à faire la posture de la chandelle. «En général, cette posture n’est pas conseillée aux débutants, car elle peut créer une surcharge sur les vertèbres cervicales», affirme la kinésiologue.

Elle Yoga

Note globale de 66 %

Nombre d’abonnés : 265 000*

Public cible : amateurs de yoga, intermédiaires et avancés, qui cherchent des séances variées et qui visent un effort physique plutôt soutenu.

L’avis de nos experts

Nos kinésiologues ont tous souligné l’excellente qualité-audio de cette chaîne, qui est en réalité une liste de lecture liée à la chaîne généraliste Elle. Toutefois, ils sont critiques face aux professeures. «Elles sont sympathiques, mais elles remplissent mal leur rôle; elles donnent peu d’explications», note André Borin. «On pourrait les qualifier d’animatrices ou d’acrobates, mais pas de professeures, renchérit Marikosa Lafontaine-Boyer. Elles exécutent les postures, mais donnent très peu de consignes.»

L’experte a également relevé des affirmations qui ne s’appuient pas sur la science. Par exemple, proposer une séance d’étirements pour combattre les courbatures. «Il est prouvé que les étirements après un effort physique peuvent diminuer les tensions musculaires (résistance du muscle à l'étirement), mais pas les courbatures post-entraînement, explique la kinésiologue. Celles-ci sont causées par des microdéchirures des muscles. Le fait de s'étirer n’y change rien.»

* Pour l’ensemble de la chaîne Elle, dont Elle Yoga fait partie.

Julie Akasha Yoga

Note globale de 48 %

Nombre d’abonnés : 44 000

Public cible : Cette chaîne cible particulièrement les femmes, de niveau débutant.

L’avis de nos experts

Selon nos spécialistes, la qualité du contenu de cette chaîne est assez faible. «D'une part, la professeure justifie des énoncés par ses expériences personnelles et non par la science, souligne Marikosa Lafontaine-Boyer. De plus, elle accorde beaucoup d'importance à l’apparence, par exemple aux rides dans le visage, ce qui va à l'encontre des valeurs du yoga, notamment l’acceptation de soi.» 

D’ailleurs, deux de ses vidéos les plus populaires proposent du «yoga anti-rides». «Cette pratique n'est pas prouvée comme étant efficace pour diminuer les rides», note la kinésiologue. «Ce n’est pas du yoga, mais simplement de la gymnastique faciale», précise pour sa part André Borin.

De plus, les postures sont souvent mal expliquées et mal exécutées. Par exemple, dans une vidéo, l’instructrice dit qu’on peut sortir d’une posture comme on le veut. Or, «la plupart des blessures au yoga se produisent à cause de la répétition de mauvaises postures d'une séance à une autre, constate Marikosa Lafontaine-Boyer. En sortant n'importe comment de la posture en question, on pourrait créer une force de torsion dans les genoux et à long terme, une douleur aux genoux.»

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.