Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Votre corps: une richesse pour la recherche médicale

Par Catherine Crépeau
Votre corps: une richesse pour la recherche médicale

Vos cellules cancéreuses, tissus adipeux, votre urine ou votre sang sont de véritables petits trésors pour les chercheurs. Or, à quoi serviront vos «dons corporels»? La biobanque fera-t-elle de l’argent avec vos dons? Le sang de cordon, est-ce une assurance pour votre enfant? Y a-t-il un risque pour le système public? Le point sur la question.

Au Québec, tous les «déchets anatomiques» et «tissus biologiques» doivent être détruits après avoir été retirés lors d’une intervention chirurgicale. C’est le Règlement sur les déchets biomédicaux de la Loi sur la qualité de l’environnement qui l’exige. Or, analyser ou extraire l’ADN de ces déchets peut aider à comprendre les bases gén&eacu
Accédez à cet article gratuitement. Il suffit de vous inscrire à nos infolettres.
N'ayez plus aucune limite

Pour lire cet article et obtenir un accès illimité à tout le site ...

à partir de 3,75 $*
Bénéficiez de lecture supplémentaire

Il vous suffit de vous inscrire à nos infolettres.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.