Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les bûches densifiées, moins économiques qu'on le croyait

Par Stéphan Dussault
Bûches densifiées

Les bûches faites de bois densifié constituent un bon choix écologique. Mais elles coûtent beaucoup plus cher qu'on le pensait.

Le bois densifié est fait à partir de résidus de bois compressé. Moins humide et plus dense que la bûche de bois naturel, «leur pouvoir calorifique est bien supérieur», écrit le fabricant EcoLog sur son site Web. Mais combien supérieur? Là est la question! Il y a trois ans, nous nous étions basés sur les données de l'industrie pour évaluer que 1000 kg de bois densifié équivalait à 6 cordes de bois naturel.

>> À lire sur notre site: notre test de bûches densifiées

On parle ici d'une corde de bois de chauffage équivalant à 4 pieds de hauteur par 8 pieds de longueur et des bûches de 16 pouces de longueur. Or, à la lumière des nouvelles informations disponibles, 1 000 kg de bois densifié équivaudrait plutôt à 2,4 cordes de bois. Camille Gagnon, un ingénieur de Saguenay spécialiste des questions d'efficacité énergétique, en est venu à cette conclusion en analysant pour Protégez-Vous les données présentées par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) dans son guide sur le chauffage au bois résidentiel.

Cher le kilo

Selon le guide de la SCHL, le bois densifié produit environ 19 800 mégajoules (MJ) de chaleur par tonne métrique (1 000 kg). En comparaison, une corde de bois constituée d'un mélange de bois tendre et de bois dur produit environ 8 300 MJ. Ainsi, en divisant 19 800 par 8 333 on obtient 2,4: le nombre de cordes de bois requis pour générer autant de chaleur que 1 000 kg de bois densifié. Si vous contactez un distributeur de bois densifié pour une livraison de 1 000 kg, il vous facturera environ 500 $, ce qui équivaut à 208 $ la corde de bois traditionnelle.

Le rendement économique des bûches densifiées est donc discutable, puisqu'il faut en brûler au moins deux fois plus pour obtenir la même chaleur comparativement aux bûches de bois naturel. Voilà ce qui explique peut-être la faible popularité du bois densifié! Ne confondez pas les bûches densifiées et les bûches paraffinées. Dans le dernier cas, l'usage est réservé aux feux d'ambiance.

En fait, les bûches dont les résidus sont liés à l'aide de paraffine ont un dégagement de chaleur si intense qu'il pourrait être dangereux de les utiliser dans un poêle fermé. Or, en ouvrant les portes, on diminue l'efficacité du poêle, ce qui rend le produit difficilement comparable aux bûches traditionnelles.

>> À lire sur notre site: guide d'achat de chaufferettes portatives

Lire l'article
5 trucs pour améliorer son chauffage électrique

Avec l’automne et ses couleurs, arrive aussi le moment de repartir le chauffage dans la maison. Avant de remonter les thermostats, prenez le temps de faire le tour des plinthes et des convecteurs pour tirer le meilleur parti de votre système de chauffage.

Lire l'article
Que faire en cas d’éclosion de COVID-19 à l’école de votre enfant?

De nombreux parents ont reçu une lettre de l’école les avisant que des cas de COVID-19 s’étaient déclarés dans la classe de leur enfant ou dans l’établissement et leur indiquant les règles à suivre. Des instructions qui ne sont pas toujours bien comprises. Protégez-Vous a demandé au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) de les clarifier.

Lire l'article
Recycler ses appareils électroniques de façon responsable, malgré les restrictions

L’utilisation des appareils électroniques est en forte augmentation au Québec, alors que le travail à distance a amené plusieurs travailleurs à moderniser leurs équipements à la maison. Mais que faire avec les vieux équipements en cette période de restriction?

Lire l'article
Une action collective contre Hydro-Québec pour surfacturation va de l’avant

L’action collective contre Hydro-Québec, qui aurait surfacturé ses clients pour environ 1,2 milliard de dollars entre 2008 et 2013, peut aller de l’avant. Le 15 octobre, la Cour suprême a refusé la demande d’appel de la société d’État.