Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Six services de musique en ligne comparés

Par Frédéric Perron Mise en ligne : 02 février 2016  |  Magazine : mars 2016

Dossier - Six services de musique en ligne comparés

Découvrez les forces et faiblesses de Spotify, Apple Music, Deezer, Google Play Musique, Groove et Napster.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie

Commentaires 29 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par PIERRE LAMBERT | 02 mars 2016

    Dommage que vous n'ayez pas inclus Stingray à votre analyse...

  • Par Pierre Bordua | 28 février 2016

    Oh! heureux mortels qui avez internet illimité. Je vis en campagne et mon internet est soumis à une centrale sans-fil de Rogers et le seul mois où j'ai utilisé Spotify, je l'ai senti passer sur ma facture de temps d'utilisation.

  • Par Stéphane Desjardins | 28 février 2016

    N'y avait-il pas des problèmes liés au service d'Apple? (effacement de vos morceaux non achetés chez iTunes, mélange des pochettes, effacement de listes de lectures personnelles...) Ces problèmes sont réglés? Je ne veux pas perdre mes 20 000 CD transférés sur iTunes. Ça vaut cher!

  • Par Chantal Brière | 02 mars 2016

    Je suis contente de votre analyse mais j'aurais aimé que 8tracks soit inclus. 8tracks est un interface assez populaire beaucoup plus que Groove ou Deezer. Personnellement, j'ADORAIS songza dont les services étaient totalement gratuit. Il avait des publicités mais pas audio. J'aurais aimé que vous compariez les services gratuits. Début janvier, je n'ain pas eu le choix de faire le saut vers Google Play Musique. Horreur! Des publicités audio. Si je veux écouter de la publicité, je n'ai qu'à écouter la Radio FM. Spotify, la même chose. De plus chacun de ces services requiert une inscription obligatoire, ce que Songza n'obligeait pas. Enfin, personnellement je déteste la musique francophone proposée habituellement(je suis francophone). Je préfère la musique du monde, jazz ou anglophone. Encore là, parce je suis au Québec, même si je change mes paramètres pour anglophone rien à faire, on me propose quasiment toujours du francophone. En d'autres termes, depuis la mort de Songza je suis très très malheureuse et Google Musique Play n'est pas comparable. De plus, plusieurs de ces services sont littéralement des espions de la vie privée (tracking etc) ce qui dérangent beaucoup de personnes. Google est d'ailleurs un champion dans ce domaine même s'il n'est pas le seul. À une époque où nous sommes extrêmement dépendant de l'électronique, il faut aussi penser à la sécurité

  • Par Claude Lamarre | 24 février 2016

    Pour ma part, il y a très peu de choix pour les artistes français.
    Egalement pour les pieces de chansons classiques, et des pieces de musiques classiques.