Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Comment configurer le contrôle parental sur vos appareils mobiles

Par Maxime Johnson Mise en ligne : 14 mai 2020 Shutterstock.com

controleparental-tablette Shutterstock.com

Votre enfant veut utiliser une tablette ou un téléphone? Suivez ces indications pour superviser l’usage qu’il en fait, éviter qu'il ne visite des sites inappropriés et contrôler le nombre d'heures qu'il passe sur Internet. Nos conseils visent les enfants qui ont leur propre appareil et ceux qui utilisent l'appareil familial.

Configurer un code de déverrouillage
Contrôle parental (l’enfant a son appareil)
Contrôle parental (appareil partagé)

Que ce soit pour apprendre ses matières scolaires, communiquer avec ses amis, se divertir ou parfaire sa créativité, votre enfant peut avoir plusieurs raisons qui l’incitent à utiliser un appareil mobile.

Sites inappropriés, centaines de dollars dépensés en achats divers dans un jeu, perte de temps à cause d’une application addictive : l’usage que votre progéniture fait des appareils mobiles peut devenir problématique si elle est laissée seule sans surveillance. Or, certains risques se révèlent encore plus importants. « Le principal danger est le pédoprédateur, rappelle Clément Gagnon, fondateur de la firme de sécurité informatique Tactika. Cette personne utilise plusieurs subterfuges – comme se faire passer pour un enfant – pour approcher les petits et gagner leur confiance. » Les jeunes sont aussi plus à risque d’installer des applications malveillantes, ce qui pourrait résulter en un vol d’identité. En limitant à votre enfant tant les heures d’accès que les applications qu’il peut installer, vous contribuez à réduire les risques qu’il encourt.

« Les jeunes de moins de 7 ans doivent être entièrement sous contrôle parental », estime d’ailleurs Catalina Briceño, coauteure du livre Parents dans un monde d’écrans : comment vous brancher à l’univers de vos enfants de 0 à 18 ans. Il en revient donc à vous de veiller à ce que la tablette soit utilisée pour une durée fixe et de rappeler à votre enfant que la fin de l’activité approche. C’est aussi vous qui devez contrôler ce qu’il fait sur l’appareil.

« Plus l’enfant grandit, plus vous pouvez lui laisser de l’autonomie », poursuit Catalina Briceño. Vous pouvez par exemple lui indiquer d’éteindre la tablette et de vous la rapporter à la fin de son dessin animé. Vous devez aussi lui apprendre à gérer les risques associés aux appareils mobiles, notamment lorsqu’un inconnu tente d’entrer en contact avec lui. « On enseigne aux enfants à regarder des deux côtés de la rue avant de traverser. Il faut aussi leur enseigner très tôt les rudiments de la sécurité internet », croit l’auteure.

Pour faire en sorte qu’il soit autonome à l’adolescence, votre enfant doit apprendre à s’autoréguler. Afin de l’encadrer quand vous n’êtes pas avec lui et de lui permettre d’acquérir ce réflexe d’autorégulation, des solutions technologiques complémentaires à l’éducation parentale existent. Voici les outils de contrôles parentaux à configurer sur votre appareil mobile ou celui de votre enfant.

Comment installer un code de déverrouillage

Installez un code de déverrouillage sur votre appareil mobile pour empêcher votre enfant de l’ouvrir en votre absence.

android-logo

Android

Allez dans Paramètres > Sécurité > Verrouillage de l’écran et choisissez un code (numéro d’identification personnel, ou NIP), ou encore un schéma de déverrouillage. Les menus peuvent changer selon le modèle d’appareil Android utilisé.

Code-Android - Le code de verrouillage peut être ajouté dans le menu Sécurité des paramètres Android.

La plupart des téléphones et tablettes permettent aussi de déverrouiller l’appareil par reconnaissance faciale, ou encore au moyen d’une empreinte digitale.

ios-logo

iOS

Allez dans Réglages > Face ID et code > Activer le code, puis choisissez un code à six chiffres. Selon l’appareil utilisé, le menu peut aussi s’appeler Touch ID et code, ou encore seulement Code.

Code-iOS - Face ID et Touch ID peuvent être utilisés non seulement pour déverrouiller le téléphone, mais aussi pour effectuer des achats et préremplir des mots de passe.

Selon votre modèle d’iPhone ou d’iPad, vous pouvez aussi ajouter votre empreinte digitale ou utiliser la fonction de reconnaissance faciale pour déverrouiller l’appareil plus facilement.

Contrôles parentaux quand l’enfant possède un appareil

Android

android-logo

Avec une tablette ou un téléphone Android neuf ou réinitialisé, créez un nouveau compte Google pour votre enfant au moment de configurer l’appareil pour la première fois, ou utilisez le sien s’il en possède déjà un. Notez que Google ne permet pas à un parent de créer un compte pour son jeune de moins de 13 ans au Québec. Si votre enfant n’a pas encore atteint cet âge et que vous voulez tout de même profiter des fonctionnalités de contrôle parental, vous devrez créer un compte avec une fausse date de naissance (et un faux nom, pourquoi pas?). Du même coup, vous protégerez mieux son identité.

Sous Android 10, allez dans Paramètres > Bien-être numérique et contrôles parentaux > Configurer les contrôles parentaux. Cliquez sur Mise en route, indiquez qu’il s’agit du téléphone d’un enfant et suivez les indications à l’écran pour effectuer la configuration initiale. Le contrôle parental est aussi offert avec les versions plus anciennes d’Android. Vous devrez alors installer l’application Family Link pour les enfants et adolescents de Google, à partir de la boutique Google Play, afin d’en profiter.

Controle-Android - L’outil Family Link de Google permet de contrôler l’appareil mobile de votre enfant.

Sur votre appareil personnel (Android ou iOS), installez ensuite l’application Family Link pour les parents à partir de la boutique Google Play ou de l’App Store, ou utilisez l’outil Family Link intégré à Android 10. Vous pourrez configurer le téléphone de votre enfant à distance pour y ajouter des filtres de contenu ou limiter le temps d’écran de certaines applications (menu Paramètres parentaux), configurer la limite quotidienne de temps d’écran ou déterminer l’heure du coucher (menu Horaires d’utilisation) et plus. Il vous sera aussi possible de gérer les demandes de votre enfant; pour télécharger une nouvelle application ou obtenir du temps supplémentaire, par exemple.

ios-logo

iOS

Pour tirer profit au maximum des fonctionnalités de contrôle parental, l’iPad ou l’iPhone de votre enfant devrait être doté de son propre identifiant Apple, qui peut être créé lors de l’installation initiale de l’appareil (allez dans Réglages > Général > Réinitialiser et sélectionnez Effacer contenu et réglages avant de donner un vieil appareil à votre enfant).

Controle-iOS - Avec iOS, les contrôles parentaux sont regroupés dans la fonctionnalité Temps d’écran.

Une fois l’appareil installé, allez dans Réglages > Temps d’écran et sélectionnez Activer Temps d’écran. Indiquez qu’il s’agit du téléphone ou de la tablette d’un enfant et suivez les indications à l’écran. Au moment d’inscrire un code pour le temps d’écran, choisissez-en un qui diffère du code de déverrouillage. Le code pour le temps d’écran ne devra pas être connu de l’enfant, car il permet de modifier les contrôles parentaux.

Toujours dans Réglages > Temps d’écran, ajustez les paramètres pour votre enfant. Indiquez par exemple quelles applications peuvent être utilisées sans limite de temps dans le menu Toujours autorisées. Dans Contenu et confidentialité, activez des filtres de contenu (pour restreindre l’accès aux sites pour adultes, par exemple), empêchez l’ajout d’applications et les achats intégrés (menu Achats iTunes et App Store) ou désactivez certaines applications (menu Apps autorisées).

Sur votre appareil personnel, allez dans Réglages > Temps d’écran et sélectionnez Temps d’écran pour la famille. Ajoutez le compte de votre enfant créé plus tôt pour pouvoir le gérer à distance sur votre iPad ou à partir de votre iPhone.

Contrôles parentaux sur un appareil partagé

android-logo

Android

Le système d’exploitation Android permet d’installer plusieurs comptes sur un même appareil. Allez dans Paramètres > Système > Avancé > Plusieurs utilisateurs et sélectionnez Ajouter un utilisateur. Suivez les instructions à l’écran pour créer un nouvel utilisateur ou utilisez le compte Google de votre enfant s’il en possède déjà un. 

Utilisateurs-Android - Android permet à plusieurs utilisateurs d’employer un même appareil mobile.

Identifiez ensuite le second compte comme un compte d’enfant au moyen de l’outil Family Link d’Android 10 ou de l’application Family Link pour enfants (dans le cas d’un modèle plus ancien). Suivez les indications de la section précédente pour activer les contrôles parentaux sur l’appareil grâce à l’outil. Puisque l’enfant est enregistré avec son propre compte, il pourra accéder à ses propres applications et données personnelles (comme ses photos) et n’aura pas accès aux vôtres.

Pour passer d’un compte d’utilisateur à l’autre, glissez votre doigt vers le bas à partir du haut de l’écran : de cette façon, vous ferez apparaître le centre de contrôle d’Android. Un petit rond accompagné d’un dessin de personne au bas du menu vous permet de changer de compte.

ios-logo

iOS

iOS ne permet pas d’installer un second compte sur un iPhone ou un iPad. Vous pouvez toutefois forcer votre enfant à n’utiliser qu’une seule application à la fois grâce au mode Accès guidé, qui l’empêche de revenir à l’écran d’accueil.

Acces-guide-ios - L’outil Accès guidé force votre enfant à n’utiliser qu’une seule application à la fois.

Allez dans Réglages > Accessibilité > Accès guidé pour activer ce mode. Lancez l’application dont vous désirez limiter l’accès et cliquez trois fois sur le bouton latéral de l’iPhone ou de l’iPad. Si vous le souhaitez, cliquez sur Option au bas de l’écran et entrez un temps limite d’utilisation. Cliquez sur Début en haut de l’écran pour commencer la session. Votre enfant ne pourra pas effectuer d’achat intégré dans le mode Accès guidé.

Vous pouvez aussi activer le Temps d’écran sur votre iPad ou iPhone comme si l’appareil appartenait à votre enfant. Sélectionnez Activer Temps d’écran dans Réglages > Temps d’écran, indiquez qu’il s’agit de votre iPhone et suivez les instructions à l’écran. Configurez les paramètres comme si vous étiez en train de le faire pour l’appareil de votre enfant (voyez la section précédente).

Quand vous reprenez votre appareil, sélectionnez Désactiver Temps d’écran dans le menu Réglages > Temps d’écran. Vous ne pourrez alors plus profiter de la fonctionnalité pour vous, mais vous n’aurez qu’à la réactiver la prochaine fois que vous prêterez votre appareil à votre enfant.

Toqués de TikTok

Si vous avez un adolescent à la maison, vous avez certainement déjà entendu parler de TikTok, un réseau social chinois qui permet de publier de courtes vidéos en ligne. Jusqu’à 5,2 millions de Canadiens utiliseraient la plateforme au Canada, dont 34 % de jeunes âgés de 13 à 17 ans. L’application a maintes fois soulevé des critiques, notamment en raison de la censure qu’y exercerait le gouvernement chinois et du jeune âge de sa clientèle cible.

Si TikTok vous inquiète, sachez que l’entreprise a lancé en avril le mode Connexion Famille, qui permet de contrôler le temps que votre enfant passe dans l’application, le type de contenus qu’il peut y voir et avec qui il peut interagir. Pour activer ce mode, vous devrez tout d’abord créer votre propre compte sur votre appareil mobile. Allez ensuite dans le menu Confidentialité et sécurité > Bien-être numérique > Connexion Famille de l’application et suivez les consignes à l’écran pour relier votre compte à celui de votre enfant.

Messenger et autres YouTube « Kids » : une bonne idée?

Messenger, Spotify, YouTube : de plus en plus de services en ligne offrent une déclinaison de leur produit pour les jeunes. Si ces versions sont mieux adaptées aux enfants que les sites réguliers, « l’architecture de ces services n’a pas été conçue à la base pour protéger les plus jeunes », met en garde Catalina Briceño.

Ces plateformes peuvent toutefois être difficiles à éviter, surtout si votre enfant réclame tous les jours l’ouverture d’un compte. Si vous cédez à la demande, rappelez-vous que l’existence de ces versions pour enfants n’est pas une raison pour délaisser vos obligations parentales. « Peu importe si le service est offert en version “Kids”, le parent doit se demander si son enfant est prêt à s’en servir et l’accompagner le plus longtemps possible », juge l’auteure de Parents dans un monde d’écrans : comment vous brancher à l’univers de vos enfants de 0 à 18 ans.

>> À lire aussi : 27 applications et sites recommandés pour contribuer à l’éveil de votre enfant

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Technologie

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.