Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Marc Chapleau

Un bon mousseux se distingue par son équilibre en bouche, ainsi que par son effervescence bien dosée, pas trop envahissante.

En principe, plus les bulles sont fines et constantes, meilleur est le vin. Au sommet de l’échelle – et la référence suprême pour bon nombre de producteurs et de consommateurs –, on trouve le champagne, un mousseux provenant spécifiquement de la région française du même nom, et qui se distingue, notamment, par sa finesse, tant aromatique que gustative.

Il existe différentes méthodes pour faire du mousseux

D’abord la méthode traditionnelle, autrefois dite «champenoise», où la refermentation créatrice de bulles (ou d’effervescence) s’effectue en bouteille. Ce mode d’élaboration s’applique évidemment aux champagnes eux-mêmes, mais aussi aux cavas espagnols et aux mousseux californiens.

Puis, il y a la méthode dite «de la cuve close», qui consiste à faire refermenter le vin en cuve. Entre autres utilisée pour élaborer les proseccos italiens, elle donne des vins moins complexes, aux arômes plus fruités, plus proches du raisin.

Notre test

Les trois vins mousseux les plus vendus à la Société des al­cools du Québec (SAQ) sont, dans l’ordre, le Segura Viudas Brut Reserva (Espagne), le Carpenè Malvolti Cuvée Brut (Italie) et le Asti Martini & Rossi (Italie). Ce dernier ne fait toutefois pas partie de la liste des produits analysés par nos experts, puisque, comme il est sucré et ne contient que 7 % d’alcool – comparativement à 12,5 % pour les autres vins de cette catégorie –, il se classe dans une catégorie à part.

Parmi les mousseux dégustés à l’aveugle, Protégez-Vous a glissé un champagne, le Veuve Clicquot Ponsardin Brut, qui a remporté le test haut la main. «Complexe», «plein de personnalité», «fin» et «subtil» sont quelques-unes des caractéristiques mentionnées par les juges. Même s’il remporte la palme du meilleur vin mousseux goûté, il ne peut faire partie de nos meilleurs choix, son prix (71 $) étant trop élevé.

Nos conseils d'achat

• À cause de sa bouteille souvent en verre plus clair, le mousseux est sensible à la lumière ; n’achetez donc que dans des magasins où le roulement est bon et où le vin n’est pas trop exposé.
• Portez votre choix sur les mousseux « Brut », qui contiennent moins de sucre que ceux qualifiés de « Dry » ou « Extra-Dry ».
• Ne cherchez pas un produit millésimé (qui indique une année). Les mousseux, comme les champagnes, le sont rarement.

>> Pour consulter la liste des vins mousseux recommandés par nos experts, cliquez ici.

Photo: Shutterstock

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par GILBERT LEDUC
    15 Décembre 2015

    Je crois que vous avez oublié un produit de grande qualité et qui se vend dans les $18 la btl et c'est le crémant d'Alsace de la coopérative de Eguishem le Wolfberger. De plus, ce mousseux est de qualité égale d'année en année. L'exotisme a bien souvent mauvais gout!!

     24
  • Par Sophie Fontaine-Bégin
    13 Décembre 2013

    Quel dommage d'avoir choisi des mousseux aussi commerciaux... L'occasion aurait été belle de commenter des produits moins "populaires " tels le superbe De Nit ou encore des mousseux rosés. La gamme de produits proposés ici est plutôt homogène alors que le marché des vins mousseux à explosé ces dernières années.

     14
    Par Marc Chapleau
    13 Décembre 2013

    Vous avez bien raison, sauf que nous nous sommes attachés à évaluer ceux qui sont les plus populaires, afin justement de voir si les consommateurs font ou non de bonnes affaires en les achetant. Parions qu'on refera ce test dans un ou deux ans et que peut-être de nouveaux mousseux, comme celui dont vous parlez, se seront glissés parmi les plus vendus.

     5
  • Par Nelson Robertson
    13 Décembre 2013

    Pour ma part, vos diff. mousseux sont bons mais, le Blason de Bourgogne Brut réserve crémant de Bourgogne est excellent!!! Et surtout le prix plus que correct; 18.80$ Il est parfait à l'apéro ainsi qu'avec un repas.

     9
  • Par JEAN-MARIE BOISSONNEAULT
    12 Décembre 2013

    les cavas beaucoup moins cher et aussi bon que la plus part des champagnes

     5
  • Par ROBERT BOULAY
    06 Décembre 2012

    Personnellement, je trouve que le mousseux hongrois est de qualité inférieure aux 3 autres. Vrai, qu`il est abordable mais je préfère payer plus cher pour une Blanquette de Limoux par exemple.

     5