Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

La viande clonée, c’est pour bientôt?

Par Rémi Maillard
Shutterstock

De 70 à 75 % des aliments transformés qui se trouvent sur les tablettes des supermarchés contiennent déjà des ingrédients génétiquement modifiés, affirme le Center for Food Safety, un organisme étasunien de défense des consommateurs. Prolongement de cette logique de manipulation et d’industrialisation à outrance, des chercheurs s’affairent aujourd’hui à fabriquer en laboratoire de la viande artificielle.

Dans le même ordre d’idées, mais nettement plus proche de nos assiettes, les États-Unis pourraient prochainement devenir le premier pays du monde à autoriser la vente de viande et de lait de bovins créés à partir de noyaux de cellules adultes – le procédé qui a donné naissance à la brebis Dolly en Grande-Bretagne et au taureau Starbuck 2 au Québec.Fin 2006, la Food and Drug Administratio
Accédez à cet article gratuitement. Il suffit de vous inscrire à nos infolettres.
N'ayez plus aucune limite

Pour lire cet article et obtenir un accès illimité à tout le site ...

à partir de 3,75 $*
Bénéficiez de lecture supplémentaire

Il vous suffit de vous inscrire à nos infolettres.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.