Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

Verres de contact: comment trouver les meilleurs prix?

Par Charles Désy et Catherine Crépeau Mise en ligne : 16 janvier 2014  |  Magazine : février 2014 Shutterstock.com

verres-contact Shutterstock.com

Nous avons comparé le coût des verres de contact et des examens de la vue dans les lunetteries Greiche & Scaff, New Look, Iris, Farhat, Opti-Club (Costco), Greiche & Scaff, Optique Laurier, OptoPlus et Sears. Puis, nous avons comparé les prix avec ceux de 19 sites Web canadiens et étrangers.

1. Comparatif des prix sur le Web et en magasin
2. Costco bat les autres lunetteries
3. Acheter sur le web: des risques insoupçonnés
4. Que penser des lentilles jetables
5. Examen de la vue: où sont les meilleurs prix?

Les lunetteries vendent leurs produits très cher. Certes, les services d’un optométriste et d’un opticien sont indispensables pour obtenir une ordonnance et des verres de contact bien ajustés. Mais il est rarement avantageux de tout acheter au même endroit.

Nous avons visité au moins trois succursales de chacune des neuf principales chaînes de lunetteries du Québec. Ainsi, nous avons pu récolter et compiler les coûts relatifs aux verres de contact et aux examens de la vue. Puis, nous avons visité 19 sites Web canadiens et étrangers afin d’y comparer les prix des verres de contact.

Notre enquête montre que, peu importe la marque, les verres de contact sont toujours plus abordables en ligne que dans les lunetteries. À titre d’exemple, une provision d’un an de lentilles Ciba Vision Focus Dailies se vend entre 480 et 720 $ en magasin, alors qu’elle coûte 336 $ sur ReplaceMyContacts.com (frais de livraison inclus). Puisqu’ils n’ont pas de grands locaux, pas d’employés à former ni à payer, les cybercommerçants peuvent se permettre de réduire leurs marges de profit, estime Robert Boulé, optométriste et président d’Opto-Réseau. À NOTER: Cet article contenait initialement une section sur les lunettes, mais nous avons retiré l'information du texte car nous avons publié en 2019 une nouvelle enquête sur les lunettes vendues dans les magasins et sur le web.

La différence de prix entre les lunetteries et les sites Web n’est cependant pas toujours aussi marquée. En effet, nous avons déniché les verres de contact Johnson & Johnson Acuvue Advance Plus à 170 $ dans les Opti-Club de Costco, contre 166 $ sur Lens.com (incluant les frais de livraison). Si vous comptez acheter sur le Web, prenez la peine de visiter plusieurs sites, car le coût des produits varie d’un endroit à l’autre. Lors de notre enquête, les sites américains ContactLensKing.com et ReplaceMyContacts.com nous ont offert, en moyenne, les meilleurs prix pour les verres de contact que nous cherchions. En revanche, les boutiques en ligne 1800Contacts.com, SaveOnLens.com, Lenstore.co.uk, FramesDirect.com et SmartBuyGlasses.ca ont proposé les plus hauts tarifs.

>> À lire aussi: notre enquête sur le prix des lunettes

1. Comparatif des prix sur le Web et en magasin

Dans chacune des catégories, les chaînes et les sites sont classés dans l’ordre alphabétique. Marques de verres de contact recherchés : Ciba Vision Focus Dailies, Ciba Vision Air Optix Aqua, Cooper Vision Proclear 1 day, Cooper Vision Proclear Sphere, Johnson & Johnson 1 Day Acuvue Moist, Johnson & Johnson Acuvue Advance Plus, Bausch & Lomb Softlens et Bausch & Lomb PureVision.

verres-contact2014

 

verres-contact2014-2

2. Costco bat les autres lunetteries

Vous n’êtes pas très à l’aise avec le Web et préférez acheter dans les lunetteries ? Les prix offerts par les Opti-Club de Costco rivalisent avec ceux affichés dans plusieurs sites Web. Costco devance également les autres lunetteries, car une provision annuelle de verres de contact s’y vend en moyenne 130 $ de moins qu’ailleurs. Les lentilles Bausch & Lomb PureVision, par exemple, peuvent coûter jusqu’à 360 $ dans certains commerces Greiche & Scaff, alors que Costco les vend 159 $.

Lors de notre enquête, les Opti-Club avaient en stock sept des huit produits que nous cherchions, et six d’entre eux y étaient moins chers que dans les autres lunetteries. Le septième produit, les verres Cooper Vision Proclear Sphere, coûtait seulement 18 $ de plus que dans une succursale d’Optique Laurier. Comment Costco peut-il offrir de si bons prix ? « Nous limitons les dépenses, nous ne faisons pas de publicité et nous avons des installations fonctionnelles de base, explique Joseph Martz, opticien et propriétaire des 19 Opti-Club établis au Québec. Nous avons un modèle [d’affaires] axé sur le volume, la qualité des produits et les marques connues, ce qui nous permet de maintenir de bas prix. »

Seul Costco vend les mêmes produits à un prix identique dans toutes ses succursales. Iris, qui s’enorgueillit de proposer des coûts uniformes pour ses produits et services, n’y parvient pas tout à fait dans le cas des lentilles de contact. Les prix varient en effet d’une succursale à l’autre, pour trois des huit produits recherchés. Les écarts sont cependant minimes, de 4 à 20 $ pour un an d’utilisation.

Nous avons constaté de plus grandes différences du côté de New Look car selon la succursale que vous choisissez, les verres Ciba Vision Focus Dailies peuvent vous coûter 120 $ de plus ou de moins.

>> À lire aussi: Est-ce vraiment moins cher de magasiner au Costco?

3. Acheter sur le web: des risques insoupçonnés

Sur les sites que nous avons visités, le processus d’achat est très simple. L’inscription et la recherche de produits s’effectuent facilement et rapidement, et les sites ne demandent que les données personnelles nécessaires pour conclure la transaction et assurer la livraison des produits.

Le hic ? Très peu de boutiques en ligne veillent à ce que les clients détiennent une ordonnance valide avant de leur expédier les produits. Seul le site américain ReplaceMyContacts.com nous a demandé le nom et le numéro de téléphone de notre optométriste, notre date de naissance, ainsi qu’une copie, par courriel ou par télécopieur, de notre ordonnance. Il a toutefois expédié les produits demandés avant de recevoir notre télécopie !

Ces pratiques inquiètent les professionnels que nous avons interviewés, puisqu’elles laissent place à l’autoprescription. « Les patients peuvent changer de verres pour prendre ceux en promotion, ou augmenter la puissance de correction parce que leur vue a baissé », affirme Jean-Marie Hanssens, optométriste et directeur de la Clinique universitaire de la vision de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal.

Les experts craignent également que l’achat de verres sur le Web incite les clients à utiliser une vieille ordonnance ou à repousser de quelques années leur examen de la vue. Ils risquent alors de se retrouver avec un produit qui n’est plus adapté à leur vision. « Le professionnel doit choisir le bon produit, le bon matériau et la bonne courbure. Il doit aussi s’assurer que la personne voit bien, que le mouvement de l’œil est correct, que le produit est confortable et convient au patient », explique Benoît Frenette, optométriste et professeur agrégé à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal. Car porter des verres de contact qui ne conviennent pas peut causer des infections et de petites lacérations dues au frottement des verres. « Ce sont des corps étrangers qu’on introduit dans l’œil, ce n’est pas banal », rappelle Langis Michaud, président de l’Ordre des optométristes du Québec (OOQ).

>> À lire aussi: Conseils d'experts pour choisir des lunettes pour enfants

Pourquoi n’existe-t-il pas de site québécois de vente en ligne de lunettes ou de verres de contact ? C’est que les codes de déontologie des optométristes et des opticiens obligent ces professionnels à expliquer les problèmes de vision aux patients, à leur suggérer des solutions adaptées à leurs besoins et à s’assurer que les lentilles ou les verres de contact qu’ils achètent sont bien ajustés. Ces étapes sont impossibles à réaliser virtuellement.

Au Québec, la Loi sur l’optométrie prévoit aussi que seuls les optométristes et les opticiens ont le droit de vendre et d’ajuster des lentilles ophtalmiques. Comme ce règlement ne s’applique pas aux entreprises situées en dehors de la province, il n’est pas illégal d’acheter ses verres de contact sur un site situé ailleurs au Canada, ou aux États-Unis, comme ceux visités dans le cadre de notre enquête.

4. Que penser des lentilles jetables

L’avènement des lentilles jetables à la journée a simplifié la vie de nombreux porteurs de verres de contact. Plus besoin de traîner une bouteille de solution nettoyante partout, et on peut même garder une paire de lentilles dans son sac en cas d’urgence. « Les verres de contact quotidiens sont plus confortables et plus pratiques que les mensuels ou bimensuels », affirme Jean-Marie Hanssens, optométriste et directeur de la Clinique universitaire de la vision de l’École d’optométrie de l’Université de Montréal.

Pour Benoît Frenette, optométriste et professeur agrégé à l’École d’optométrie, ce type de lentilles pourrait bientôt devenir la norme, car « moins les verres sont portés longtemps, mieux c’est pour l’œil ». Les personnes qui utilisent des lentilles jetables risquent moins de développer des irritations ou des allergies, souvent causées par les solutions d’entretien, à condition bien sûr de les retirer la nuit pour faciliter l’oxygénation de la cornée et réduire les problèmes liés à des intolérances et infections.

Les verres de contact quotidiens ne sont toutefois pas parfaits. D’abord, ils sont chers : vous paierez en moyenne 535 $ par an pour des lentilles jetables, contre 220 $ pour des verres que vous devrez changer toutes les deux semaines ou tous les mois. De plus, ils existent dans une gamme moins grande de puissances et ne couvrent pas les prescriptions atypiques, entre autres pour les personnes ayant une forte myopie ou une hypermétropie.

Pour être certain de choisir la catégorie de lentilles qui vous convient le mieux, discutez avec votre optométriste. Vos habitudes de vie, votre travail, les sports que vous pratiquez et votre assiduité dans l’entretien de vos verres de contact guideront votre choix final.

>> À lire aussi: Comment choisir des lunettes de soleil pour enfants

5. Examen de la vue: où sont les meilleurs prix?

Prenez le temps de magasiner le prix de votre examen de la vue. Vous pourriez réduire votre facture de moitié dans certaines lunetteries.

Les résultats de notre enquête révèlent que les coûts des examens de la vue varient d’une chaîne à l’autre, mais aussi d’une succursale à l’autre d’une même chaîne. Si vous avez l’intention d’acheter seulement des lunettes, un examen de base suffira. Il vous coûtera 60 $ chez Optique Laurier, Sears, Opto-Réseau et dans certaines succursales de F. Farhat. Les Opti-Club de Costco vous factureront pour leur part 65 $, mais le prix de leurs lunettes est si bas que les 5 $ supplémentaires vous paraîtront dérisoires. Et comme la carte de membre de Costco n’est pas exigée pour être admis dans ses lunetteries, ce prix est le «vrai».

L’optométriste vous fera d’abord passer un test d’acuité visuelle afin de mesurer la capacité de vos yeux à discriminer les détails, puis un test de réfraction, pour examiner leur puissance et repérer la présence de myopie, d’hypermétropie, d’astigmatisme ou de presbytie. Le professionnel évaluera aussi la courbure de votre cornée (kératométrie) et s’assurera que vos yeux « travaillent bien ensemble ».

Si, par contre, vous avez aussi besoin de verres de contact, il vous faudra payer un examen «complet», qui coûte de 20 à 65$ de plus dans la plupart des lunetteries que nous avons évaluées. L’optométriste devra ensuite faire un suivi et veiller à ce que la marque qu’il vous a prescrite convient. Aussi devrez-vous le revoir quelques fois et utiliser des verres d’essai. «L’optométriste doit examiner la cornée et prendre le temps d’éduquer le patient, surtout lors du premier examen pour des verres. Il pose plus d’actes, prend plus de temps avec la personne et cela implique plus de responsabilités», explique Langis Michaud, président de l’Ordre des optométristes du Québec (OOQ).

Comparatif des prix pour un examen de la vue

 

Examen de base (lunettes) 

Examen complet (lunettes et verres de contact)

Optique Laurier

60$

60 à 85$ *

F. Farhat lunetterie

60 à 65$

60 à 95$

Opti-Club (Costco)

65$

65$

OptoPlus

65$

65 à 105$ *

Lunetterie Sears

60 à 75$

80 à 105$ *

Greiche & Scaff

65$

85$ *

Opto-Réseau

60 à 70$

85 à 135$ *

Lunetterie New Look

65 à 75$

95 à 105$

Iris

75$ *

120$ *

Les prix sont valides dans les succursales que nous avons évaluées.
* Des frais de 5 à 30 $ peuvent s'ajouter. ** Dans certaines lunetteries Iris, des frais de 25 $ s'ajoutent pour la prise d'une photo du fond de l'oeil lors d'une première consultation.

Que vous optiez pour l’une ou l’autre des chaînes, ou que vous souhaitiez payer un prix en particulier, les optométristes ont tous les mêmes responsabilités et obligations. Les examens complets à 60$ que nous avons trouvés dans des lunetteries F. Farhat et Optique Laurier doivent se dérouler de la même manière et offrir le même suivi que celui à 135 $ d’une des cliniques Opto-Réseau que nous avons contactées. Pour dénicher la meilleure affaire, vous devrez probablement vous informer auprès de plusieurs lunetteries de votre région.

En effet, seules les chaînes Greiche & Scaff, Iris et Opti-Club de Costco proposent les mêmes prix dans toutes leurs succursales. En revanche, Opto-Réseau remporte la palme de la diversité des tarifs, la facture d’un examen complet passant de 85 à 135$ selon la succursale évaluée. Bon à savoir: exigez que votre optométriste vous remette une copie de votre ordonnance pour pouvoir magasiner lunettes et verres de contact ailleurs.

Des examens trop abordables ?

Vous trouvez que les examens de la vue sont chers ? Ils seraient au contraire très – ou trop – abordables, selon Langis Michaud, président de l’Ordre des optométristes du Québec (OOQ). Il s’appuie sur des études montrant qu’un examen de la vue de base devrait plutôt coûter entre 85 et 100$, et non pas de 60 à 75$, comme notre enquête le rapporte. Le temps que l’optométriste consacre à son client a une grande valeur, souligne-t-il. « L’examen de la vue est sous-évalué », déplore aussi Benoît Frenette, optométriste et professeur agrégé à l’École d’optométrie de l’Université de Montréal. Or, même si l’OOQ demandait à ses membres de hausser leurs prix, il est peu probable qu’ils s’y conformeraient aussitôt. « Les optométristes ont peur de perdre leur clientèle », admet-il.

Et bien sûr, plus les coûts de l’examen sont élevés, moins celui-ci est accessible. «Certains patients pourraient hésiter à nous consulter, croit Robert Boulé, optométriste et président d’Opto-Réseau. Pourtant, l’examen de la vue peut sauver la vie d’un patient. On décèle parfois des indices de diabète et d’hypertension, par exemple.»

Méthodologie

Examen de la vue. Protégez-Vous a contacté quatre succursales, choisies au hasard partout au Québec, de chacune des neuf principales chaînes de lunetteries (Greiche & Scaff, New Look, Iris, Farhat, Opti-Club Costco, Greiche & Scaff, Optique Laurier, OptoPlus et Sears) afin de connaître les prix des examens de la vue de base et complets. Les prix trouvés ne comprennent pas la dilation de la pupille, l’examen du champ visuel, la détection du glaucome ni la photographie du fond de l’œil.

Verres de contact. Nous avons sélectionné huit marques de verres de contact pour un problème de vision simple (myopie de -3), dont quatre produits quotidiens et quatre mensuels ou bimensuels. Nous avons cherché les prix de ces produits, pour un an d’utilisation, dans au moins trois succursales, choisies au hasard, des neuf chaînes, et dans 15 boutiques en ligne faisant la livraison au canada. À NOTER: Cet article contenait initialement une section sur les lunettes, mais nous avons retiré l'information du texte car nous avons publié en 2019 une nouvelle enquête sur les lunettes.

Tous les prix ont été relevés entre le 27 septembre et le 24 octobre 2013 et ont été arrondis au dollar près.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.