Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les pesticides feraient baisser le QI des fœtus

Par Rémi Maillard Mise en ligne : 19 Août 2011  |  Magazine : Septembre 2011 Shutterstock.com

bebe-enceinte Shutterstock.com

L’absorption de pesticides par une femme enceinte risque de diminuer le quotient intellectuel (QI) du fœtus qu’elle porte, concluent trois études publiées au printemps 2011 dans la revue Environmental Health Perspectives.

Ces recherches, menées à New York et dans une communauté agricole de Californie, ont mis en évidence une association entre l’exposition prénatale aux pesticides à base de phosphore, largement utilisés pour la culture des fruits et légumes, et une diminution des capacités intellectuelles de l’enfant.

Les chercheurs ont notamment découvert que chaque fois qu’on multipliait par 10 la quantité d’organophosphorés en période de grossesse, le QI baissait en moyenne de 5,5 points chez les enfants âgés de sept ans.

Les plus exposés obtenaient en moyenne sept points de moins de QI que ceux qui avaient subi les plus faibles niveaux d’exposition.

Ces résultats pourraient signifier qu’on aura plus d’enfants avec des difficultés d’apprentissage et moins d’enfants très doués, avance Maryse Bouchard, auteure principale de l’une des études et chercheuse au CHU Sainte-Justine, à Montréal.

Conclusion des chercheurs: il est important de bien laver les fruits et les légumes avant de les consommer.

À lire aussi sur notre site:

Trop de pesticides dans les fruits et légumes?

Pesticides: quels aliments en contiennent le plus?

Les contaminants chimiques dans ce qu'on mange