Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Nutrition: un discours pas souvent tranché

Par Lise Bergeron Mise en ligne : 09 Décembre 2011  |  Magazine : Janvier 2012

DVD

Vous connaissez le Dr Michael Greger? Chaque année, ce médecin américain fait le tri parmi des milliers d’études dans le domaine de la nutrition et en discute les conclusions.

Dans sa série de DVD, Latest in Clinical Nutrition, le médecin, conférencier et directeur scientifique de la Humane Society des États-Unis, montre comment l’industrie tente d’influencer les décisions de santé publique.

Par exemple, de puissantes associations de fabricants, comme le Dairy Council et le Salt Institute, font valoir, avec des arguments parfois boiteux, que les recommandations du département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) pourraient nuire à leurs affaires.

Le Dr Greger cite en exemple la Sugar Association, qui maintient que le sucre est important dans le régime alimentaire des Américains et qu’aucune étude n’en démontre les effets négatifs sur la santé. «Même pas sur les dents?» interroge le médecin.

Autre exemple, le fabricant de gomme à mâcher Wrigley, qui trouve que les Américains ne consomment pas assez de gomme, tout en faisant valoir qu’en mâcher aide à brûler des calories (précisément 11 à l’heure!).

En voulant protéger l’épiderme sensible de l’industrie, le USDA édulcore ses conseils, juge le Dr Greger. Ainsi, pour ne pas nuire à l’industrie des boissons sucrées, le ministère recommande aux citoyens de «Choisir les glucides avec discernement». Abstrait, vous dites?

Le médecin rêve du jour où les recommandations nutritionnelles seront mieux formulées. Comme en Grèce, où le ministère de la Santé dit, sans détour: «Préférez l’eau aux boissons gazeuses» et «Préférez les fruits et les noix aux sucreries et aux bonbons».

Selon le ­­Dr Greger, le message brouillé du USDA est dû à ses deux rôles conflictuels: celui de promouvoir les intérêts économiques américains et celui de donner des conseils nutritionnels.

Pour en savoir plus sur l'alimentation

www.nutritionfacts.org