Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Rémi Leroux (journaliste) et Charles Désy (chargé de projet)
sites-vente-lunettes-en-ligne Shutterstock.com

Nous avons évalué la qualité des lunettes et de l'expérience d'achat de BonLook, Clearly, EyeBuyDirect, Lunetterie Pourquoi pas, SmartBuyGlasses et Zenni Optical. Les critères évalués incluent l'essayage virtuel, la mesure de la distance interpupillaire et la facilité à saisir une ordonnance.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par SYLVIE LAUZON
    17 Septembre 2019

    Au Québec,il n'y a rien qui oblige un opticien à nous donner notre DIP. Par contre, on peut l'obtenir en demandant de consulter notre dossier (ce qui, comme vous le mentionnez, peut engendrer des frais). C'est important de le mentionner, car mon opticien a refusé catégoriquement de me donner le DIP car ça ne fait pas partie de la prescription. Je devrai donc recourir à la loi qui l'oblige à me laisser voir mon dossier.

     11
    Par RENé-MAXIM GUIGNARD
    29 Septembre 2019

    C'est une très bonne idée! J'ai personnellement opté pour le LASIK à la suite d'un refus de mon opticien NEWLOOK, qui soit dit en passant avait un très mauvais service en partant, à me remettre la DIP. Il y a clairement une volonté des opticiens à vouloir protégé leur gros profits!

     3
  • Par ERIC GLOUTNAY
    17 Septembre 2019

    Bonjour, dans votre tableau diagramme de décision "achat en ligne ou en boutique", vous ne mentionnez pas la catégorie hypermétropie et presbytie, ou hypermétropie et astigmatisme.

     7
  • Par FRANÇOIS DUFOUR
    18 Septembre 2019

    Bonjour, à ma dernière visite chez mon opticien (NewLook), celui-ci a refusé de me fournir mon DIP (distance interpupillaire). Devant ce refus catégorique que pouvons-nous faire comme consommateur?

     7
    Par PATRICK YACCARINI
    30 Septembre 2019

    Il est obligé

     1
    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    23 Septembre 2019

    Bonjour Monsieur Dufour,
    Merci de nous avoir écrit. Le professionnel, opticien ou optométriste, chez qui vous avez déjà un dossier ne peut pas refuser de vous fournir cette information. Cette donnée figure déjà à votre dossier. C'est une information personnelle qui vous appartient. Les ordres professionnels précisent toutefois que l'opticien ou l'optométriste peut éventuellement vous réclamer des frais raisonnables pour vous la fournir.

    Si l'opticien qui a catégoriquement refusé de vous transmettre cette information est votre opticien traitant, vous pouvez porter plainte à son ordre professionnel.

     11
  • Par MICKEL GRéGOIRE
    05 Novembre 2020

    Bonjour, Je me sais en retard sur l'article, mais je crois avoir un complément d'information pertinent.
    Je suis un habitué de l'achat de monture en ligne. Cela fait déjà plus de 6 ans depuis ma première commande internet dans un boutique française. Je viens de recevoir ma commande de lunette de chez Clearly qui offre en effet une vaste gamme, est "local" et bon prix. La ou le bas blesse est que j'ai opté pour les verres avec anti-lumière bleu (C'est ma 3ième montures équipées de cette option provenant de divers commerce Bon-look, Firmoo). Je vous garanti qu'il n'y à absolument aucun traitement sinon qu'il est très léger et qu'il ne justifie pas son prix. (https://glarminy.com/2016/08/29/blue-blockers-color-distortion/)
    Évidemment j'ai appelé au service à la clientèle (SAV) et il mon dit que c'est "leur nouveau" traitement et qu'ils ont développés une nouvelle technologie justement pour que ce ne soit pas visible. Foutaise, je n'ai jamais vue nulle part qu'il était possible d'avoir cette technologie sans qu'il n'y ai un reflet bleu dans le verre et qui plus est sans voir une différente teinte dès que l'on regarde son écran "bleu".
    Je leur ai demandé de m'envoyer des échantillons de leur verre avec et sans la technologie ainsi qu'un verre équippé de l'ancienne et impossible m'on t-il dit. Je leur ai également demandé de m'envoyer le rapport de spectrogramme qu'ils m'ont dit qu'ils allaient m'envoyer. Devinez quoi, ils ne me l'ont pas envoyé.

    J'aimerais énormément que vous en parliez. Vous pouvez rentrer en contact avec moi si nécessaires. Je prévois aller plus loin avec cette histoire. Je suis en confinement, j'ai le temps.

    journalist
    Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous
    12 Novembre 2020

    Bonjour Monsieur Grégoire,
    Merci d'avoir partagé votre expérience. Nous acheminons votre commentaire à l'équipe de rédaction.

  • Par PATRICE ST-GELAIS
    14 Avril 2022

    Merci pour cet excellent dossier, toujours pertinent après 2 ans, il m'a convaincu de plonger!
    Retour d'expérience:
    J'ai d'abord obtenu une nouvelle prescription: myopie de -2,25, astigmatisme de -0,25.
    J'ai remplacé sur place les verres d'une vieille monture avec cette prescription: 250$.
    J'ai consulté les sites évalués, retenant celui avec le meilleur essayage virtuel.
    L'essayage virtuel c'est "wow!", mais pas parfait. Les lunettes de soleil de ma première commande étaient décevantes en essai réel. Elles sont rangées dans la voiture, pour dépanner. J'ai refait une commande.
    Coût total de trois lunettes, dont deux de soleil, non polarisées (voir plus bas): 162$ tout inclus. Je ne sens aucun inconfort.
    Pour mesurer la DIP - distance inter-pupillaire, j'ai utilisé trois méthodes différentes pour limiter le risque d'erreur. Finalement je me suis validé avec la DIP retrouvée sur une vieille prescription. La méthode qui m'a semblé la plus robuste est celle du logiciel de cellulaire qui prend un selfie avec la bande magnétique d'une carte de crédit posée sur le front.
    Voici trois points que j'aimerais souligner, peut-être pour un examen éventuel par PV:
    1- Les lunettes à foyer progressif dont le foyer inférieur est fait pour la lecture, ne conviennent pas pour le travail sur ordinateur, question d'angle et de distance. En téléconférence cela donne le "point de vue narines" de certains experts interrogés aux nouvelles, et qui a déjà fourni du matériel à Infoman. Zeiss dit sur son site avoir une offre de foyers progressifs pour le travail sur ordi ou de bureau. Est-ce qu'il y a vraiment une offre au Québec, et est-ce que ça rend des services adéquats?
    2- Pour travailler sur l'ordi j'ai plutôt cherché des lunettes séparées. Or il n'y a pas d'offre bon marché au Québec visant les myopes presbytes, comparable aux verres de 10-20$ de +1 à +3 dioptries vendus en pharmacie. Pour regarder un moniteur d'ordi de 27" à 65cm, ma correction est de -1 dioptrie. Évaluation de ces verres chez le lunettiste visité: 200$ hors monture. Commande directe de Chine: 6$. Bien sûr la DIP est ignorée... tout comme celle des lunettes de pharmacie. Mais l'adaptation a été rapide.
    3- Verres polarisés: ils augmentent significativement les coûts sans bénéfices évidents. Suggérés pour conduire, ils filtrent les reflets sur la chaussée humide dans un angle très limité. Et surtout, ils interfèrent avec les écrans omniprésents dans la vie moderne: ordis, cellulaires, montres, moniteurs de la voiture. Le cellulaire devient noir en position horizontale... et l'image de la caméra de recul de notre voiture s'assombrit et se remplit de grandes taches au point de devenir indécodable. Là ça devient un problème de sécurité. En magasinant un clip pour remplacer des lunettes perdues en 2019, je n'avais rien trouvé sans polarisation. Le marché me semble "polarisé" du mauvais côté.
    Merci!