Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les stérols ont la cote

Par Rémi Maillard Mise en ligne : 06 Avril 2011

Photo: iStockphoto

Depuis 2010, des produits enrichis en stérols végétaux, comme des yogourts, du jus de fruits ou de la margarine, ont fait leur apparition sur les tablettes. Les stérols sont aussi vendus comme suppléments sous forme de capsules. L’intérêt? Ils contribuent à abaisser le «mauvais» cholestérol.

Les experts estiment que les habitants des pays occidentaux en consomment quotidiennement de 150 à 300 mg par jour dans les huiles végétales (soya, maïs, tournesol, olive, canola), les noix, le germe de blé, les fruits et les légumes. Or, selon des données citées par Santé Canada, il en faudrait 2 g par jour pour réduire le cholestérol chez les adultes.

Doit-on pour autant se ruer sur les produits enrichis lancés à grand renfort de marketing? Il faut rester prudent, estime Marie-Josée LeBlanc, nutritionniste chez Extenso, le Centre de référence sur la nutrition humaine de l’Université de ­Montréal: «Certains chercheurs affirment que les stérols sont bons pour la santé du cœur, mais les aliments qui en sont enrichis ne remplacent pas de saines habitudes de vie, à commencer par de l’activité physique et une alimentation équilibrée.»

Pour augmenter votre apport en stérols végétaux, recommande-t-elle, «privilégiez les huiles végétales pressées à froid et non filtrées, ainsi que les noix et les graines».