Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Quelle est la différence entre jus, nectar, smoothie, boisson, cocktail, «punch» et limonade?

Par Protégez-Vous

Voici tout ce qu'il faut savoir pour connaître la réponse à cette épineuse question... Jus, nectar, smoothie, boisson, cocktail, «punch» ou limonade?

Jus. Ce terme réglementé est utilisé exclusivement pour désigner un liquide provenant directement de fruits ou de la dilution d ’un concentré. Un jus «fait de concentré» n’est pas moins nutritif qu’un jus «non fait de concentré». Ce sont plutôt les arômes et le goût qui seront mieux conservés dans un jus «non fait de concentré». Un jus «pur» renferme uniquement le jus de fruits sans ajout de sucre ni d’agents de conservation.

Nectar. Le jus des fruits charnus (poires, pêches, abricots, pruneaux) s’extrait plus difficilement, ce qui donne un mélange d’eau et de pulpe de fruits (de 35 à 40 %) appelé «nectar». Du sucre peut y être ajouté, sauf au nectar de pruneaux.

Smoothie. En épicerie, les smoothies sont généralement constitués de jus de fruits accompagnés de purées de fruits et parfois de concentrés. Soyez vigilants avec les formats individuels, qui contiennent souvent plus de jus que la portion indiquée sur le tableau de la valeur nutritive. Il faudra multiplier les quantités en fonction de celle réellement bue!

Boisson, cocktail, «punch». Ces termes ne sont pas normalisés et peuvent désigner des boissons de toutes sortes, souvent composées d’eau, de sucre, d’essences et de colorants naturels ou artificiels et d’additifs divers. Ils renferment parfois du vrai jus, en plus ou moins grande quantité. Les versions allégées ainsi que les jus à base de canneberges, qui sont en fait un mélange de différents jus (pommes, raisins, canneberges, etc.), peuvent également s’appeler «cocktails». Finalement, les jus «sans sucre ajouté», mais additionnés de calcium, de probiotiques, de fibres, d’oméga-3, etc., doivent s’appeler «boissons» étant donné ces ajouts.

Limonade. Malgré leur nom, les limonades ne renferment pas toutes du citron. Si c’est le cas, le jus de ce fruit sera dilué dans de l’eau et assurément additionné de sucre.

>> À lire aussi: Faites le bon choix de boissons de soya et jus de légumes

Comment décoder les étiquettes...

La tendance actuelle est d’enrichir les jus avec différents nutriments. Les boissons sucrées peuvent aussi être enrichies, mais ne vous laissez pas tromper: les vitamines ajoutées ne changeront rien à la quantité de sucre contenue dans ces boissons.

Calcium et vitamine D. L’ajout de calcium dans les jus peut être bénéfique pour les personnes qui boivent peu de lait, car il est possible de combler jusqu’à 30 % de l’apport quotidien recommandé avec 250 ml de boisson enrichie. L’absorption du calcium est augmentée avec la vitamine D, mais celle-ci n’est pas présente dans toutes les boissons aux fruits. À vérifier lors de vos achats.

Oméga-3. Choisissez les produits enrichis avec une huile de poisson, plus optimale que l’huile de lin. Bien qu’il soit intéressant de consommer davantage d’oméga-3, sachez que vous devrez boire plus de 30 verres de jus pour obtenir l’équivalent des oméga-3 contenus dans une seule portion de 75 g de saumon!

Fibres (inuline). La quantité de fibres d’un verre de jus enrichi (250 ml) se rapproche du contenu en fibres d’un fruit frais. Par contre, le type de fibre utilisé (inuline) n’est pas aussi bénéfique que les fibres naturelles d’un fruit et ne contient pas les éléments nutritifs qu'apporte la pelure. De plus, ces jus ne sont jamais aussi rassasiants que des fruits entiers. Avec ou sans pulpe? C’est seulement une question de goût, la pulpe n’est pas une source de fibres.

Antioxydants. Les fruits contiennent naturellement des antioxydants qui contribuent à la santé. La grenade, les baies (bleuets, mûres, framboises, fraises, canneberges, baies de Goji), les agrumes et les raisins rouges en sont particulièrement riches. La publicité met souvent de l’avant ces fruits-vedettes, mais portez une attention particulière à la liste d’ingrédients: les fruits en question s’y retrouvent parfois bien loin.

>> À lire aussi: Boissons de soya, de riz, d’amandes... Que choisir?

Bon à savoir

En général, les jus réfrigérés coûtent plus cher que ceux qui ne le sont pas, environ 55 ¢ pour une portion de 250 ml contre 45 ¢. Le prix chute de moitié pour la même quantité faite à partir de jus congelé. Pour les produits biologiques, le prix grimpe en moyenne à 70 ¢.

Privilégiez les jus d’agrumes (orange, pamplemousse, clémentine, etc.), d’ananas et de pruneaux aux autres jus (pomme, raisin, canneberge, etc.), car ils renferment davantage d’éléments nutritifs.

Pour faire de meilleurs choix, choisissez un produit fait à 100 % de jus de fruits et avec maximum 20 g de sucre (et sans sucre ajouté ni édulcoran) par portion de 250 ml. Évitez les «punchs», les limonades et toutes les boissons aux fruits très sucrées.

Les jus et boissons aux fruits fournissent en moyenne 115 calories par portion. Pour diminuer la quantité de sucre de votre verre de jus (et donc le nombre de calories), remplissez-le à moitié avec du jus et à moitié avec de l’eau.

Les fabricants peuvent remplacer le sucre ajouté dans leur jus par un édulcorant artificiel. La quantité de glucides en est diminuée, mais le goût sucré demeure présent. Ainsi, ces produits ne vous aident pas à réduire votre attirance pour les aliments sucrés.

Cet article a initialement été publié dans notre guide pratique «Que choisir à l'épicerie». Pour consulter la liste des guides que vous pouvez vous procurer, rendez-vous dans notre boutique.

  
  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.