Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Par Françoise Ruby

Enceinte, vous voilà submergée de conseils. On vous suggère des huiles de poisson pour que votre enfant soit intelligent, du gingembre pour calmer vos nausées, du fer pour éviter l’anémie, sans compter les multivitamines conçues spécialement pour les femmes enceintes. Quels suppléments sont réellement utiles?

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par Sandy Lachapelle
    20 Novembre 2014

    Je considère qu'on devrait recommander aux femmes d'avoir une alimentation équilibrée plutôt que de prendre des multivitamines. Si vous mangez bien, vous ne manquerez pas de fer, de vitamines etc. Quand j'étais enceinte, je prenais seulement un supplément d'acide folique car il cet élément est peu présent dans les aliments que nous mangeons.

     15
    Par Caroline Boisvert
    01 Décembre 2012

    Je te félicite, tu es un bel exemple mais... puisque la grande majorité de la population manque grandement d'éducation sur le sujet de "bien manger", tel que tu le mentionnes ci-haut, je crois qu'il est nécessaire de recommander les suppléments de vitamines si c'est pour le bien des bébés en plein développement!

    Si les gens avaient suffisamment de connaissances sur les produits alimentaires sains, Protégez-vous n'aurait pas besoin de faire des recherches pour publier des articles sur les meilleurs/bons choix de jus de légumes et yogourts grecs commerciaux!!! Non?

  • Par Maryse Bouchard
    05 Juin 2013

    Je suis d'accord avec Sandy en ce qui concerne l'alimentation équilibrée plutôt que les vitamines en premier. Prendre des vitamines n'est jamais un geste banal. D'autant plus que dans plusieurs suppléments, le fer qui est à l'intérieur (furamate férreux) est plus difficilement assimilable par le corps.
    Maryse



    Maryse

     1
  • Par Zhi Heng Zhang
    14 Octobre 2013

    Bonjour, l'article ne précise pas que, selon les lignes directrices de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) qui datent de décembre 2007, pour certaines patientes avec des conditions particulières, comme l'usage de certains médicaments, la consommation de l'alcool ou de tabac (pour nommer que ces conditions-ci), la dose d'acide folique à prendre est plus élevée (5 mg). C'est alors un produit prescrit par le médecin, en acide folique seule combinée à une multivitamine régulière en vente libre ou une formulation d'acide folique et de multivitamine de prescription (qui n'est pas remboursée par le régime public de médicament).
    Référence des lignes directrices de la SOGC : http://www.jogc.com/abstracts/full/200712_SOGCClinicalPracticeGuidelines_1.pdf

  • Par Isabelle Ménard
    28 Mai 2015

    Par rapport à l'extrait: «Il ne faut cependant pas dépasser 80 g par semaine», pouvez-vous préciser 80 grammes de quoi ? Merci.

    journalist
    Par Jade Gariépy de Protégez-Vous
    29 Mai 2015

    Bonjour Mme Ménard,
    Merci d'avoir pris le temps de nous écrire. Cet extrait fait référence au foie de volaille.