Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Six choses à savoir après six semaines de pandémie

Par Charles Désy Mise en ligne : 28 Avril 2020

Six choses à savoir à propos de la livraison de colis, des produits d’entretien, des purificateurs d’air, des dauphins, des moustiques et de la Prestation canadienne d’urgence.

En théorie, un colis livré chez vous pourrait vous contaminer. La solution: laisser le colis 48 heures dans un endroit tempéré et sec. Le virus n’y survivra pas!

Les produits d’entretien fait avec du vinaigre ou du jus de citron sont sans effet contre le virus. Utilisez plutôt un nettoyant pour vitres, du savon à vaisselle ou des produits contenant plus de 60% d’alcool. Et gardez le vinaigre pour les frites ;-)

Un purificateur d’air puissant (avec filtre HEPA) peut réduire la présence de gouttelettes infectieuses dans une pièce. Mais ouvrir la fenêtre est tout aussi efficace… et ça ne coûte rien.

Aucun dauphin n’a visité les canaux de Venise… Malgré le calme qui y règne depuis le début de la pandémie.

Les moustiques n’ont aucun effet sur la propagation du virus qui se transmet par les voies respirations, et non par le sang. Et soyez sans inquiétude, les scientifiques n’ont encore jamais vu un moustique tousser.

La prestation canadienne d’urgence (PCU) ne sera pas versée par texto. Si un message vous dit le contraire, ce sont des fraudeurs qui tentent de vous soutirer des informations!

>> À voir: Tous nos articles sur les enjeux liés à la crise de la COVID-19 et Vidéo pour se laver les mains correctement

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.