Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous ici

Accédez à cet article gratuitement

Il suffit de vous inscrire à nos infolettres

Vous recevrez maintenant nos infolettres par courriel. Sachez que vous pouvez vous désabonner en tout temps en suivant le lien "Me désabonner" dans le bas d'une infolettre.

7 régimes amaigrissants évalués

Par Mise en ligne : 24 mai 2013

Shutterstock

Shutterstock

Nous avons analysé les programmes Weight Watchers, Minçavi, Choisir de maigrir?, Kilo Solution, Jenny Craig ainsi que le régime paléolithique et des programmes de diètes protéinées.

Perdre du poids et non la santé: voilà ce qui devrait soutenir toute démarche d’amaigrissement. Celle-ci doit être responsable, sécuritaire, et comprendre des changements d’habitudes à long terme: impossible d’espérer des bénéfices durables autrement. La démarche la plus prometteuse doit aussi viser un poids réaliste et permettre de revoir sa relation avec son corps et les aliments.

De multiples livres, programmes et suppléments s’offrent aux personnes désireuses de maigrir. Plusieurs sont populaires quelques années seulement. C’est le cas des régimes Montignac, Atkins et South Beach, que Protégez-Vous a évalués en 2005 et dont on n’entend pratiquement plus parler.

D’autres méthodes, comme Weight Watchers et Minçavi, traversent mieux les années, en partie parce qu’elles s’améliorent avec le temps. De nouvelles approches ont gagné en popularité ces dernières années. Ainsi, nous avons inclus le régime paléolithique et la diète protéinée dans notre évaluation. Enfin, un nouveau programme a fait son apparition, Kilo Solution. C’est le seul programme commercial qui comprend des rencontres personnalisées avec une nutritionniste. Vous obtiendrez également ce type de service professionnel et individualisé avec une nutritionniste dans une clinique ou un bureau privé.

Billet de blogue à lire sur notre site: Suivre ou ne pas suivre un régime?

Voici les huit critères qui ont servi à évaluer les méthodes amaigrissantes du commerce. Ils sont élaborés par l’Association pour la santé publique du Québec.

  • Le rythme de perte de poids: la perte de poids doit être graduelle: de 0,5 à 1 kg par semaine au plus (de 1 à 2 lb). Quand la perte de poids est trop rapide, c’est généralement synonyme de perte de muscles et d’eau plus que de gras. Les femmes doivent consommer au moins 1 200 calories par jour, et les hommes, 1 500. La teneur en calories du régime doit tenir compte de l’alimentation habituelle afin d’éviter un trop grand écart. L’objectif de la perte de poids devrait tenir compte de l’historique de poids (poids génétique) afin d’être réaliste, et ne pas dépasser de 5 à 10 % du poids initial. Il ne s’agit donc pas de viser le poids idéal calculé à l’aide de l’IMC, mais plutôt celui que la nature nous a donné.
  • L’approche dans son ensemble: elle doit être globale, c’est-à-dire miser sur l’alimentation, l’activité physique et la modification des comportements à long terme. Seuls des changements permanents peuvent donner des résultats permanents. L’approche recommandée devrait être personnalisée et encadrée par des professionnels de la santé. Elle doit aussi amener la personne à se questionner sur sa relation avec son corps et la nourriture, et l’aider à reconnaître ses signaux de faim et de satiété.
  • L’approche alimentaire: elle doit favoriser une alimentation variée et équilibrée, sans exclure de groupes d’aliments. Elle doit être rassasiante afin que la personne ne souffre pas de la faim. Et elle doit procurer du plaisir.
  • L’activité physique: la démarche doit encourager la pratique régulière d’activités physiques qui tiennent compte des habitudes, des goûts et de la condition physique de la personne. L’exercice permet de réduire l’ampleur de la restriction alimentaire en plus de favoriser un meilleur maintien de la masse musculaire. Par ailleurs, l’activité physique a un impact positif sur la santé, sans égard au poids.
  • L’efficacité: la méthode doit reposer sur des principes scientifiques bien établis. Une perte de poids de 5 à 10 % du poids initial obtenue dans le cadre d’une démarche sécuritaire peut améliorer l’état de santé si elle est maintenue. C’est pourquoi l’efficacité à long terme revêt tant d’importance.
  • L’aspect sécuritaire: la démarche de perte de poids doit être sécuritaire à court, moyen et long terme. Elle ne doit pas compromettre la santé physique ni psychologique.
  • La promotion et la publicité: les affirmations doivent être réalistes, sans promesses mirobolantes ou impression de miracle. L’information fournie doit être juste, complète et conforme aux lois.
  • Les coûts de la démarche: une information complète sur le coût total potentiel de la démarche devrait accompagner la méthode choisie.
  • Offre de repas préparés: dans certaines études, des chercheurs soulignent les avantages des repas offerts en portions individuelles pour contrôler la prise alimentaire. Toutefois, d’autres études avancent que toutes formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.

Choisir de maigrir?

Lancée et encadrée par ÉquiLibre, un organisme sans but lucratif expert sur la question du poids et de l’image corporelle, cette démarche de groupe est destinée aux femmes, qu’elles aient ou non un excès de poids. En 45 heures de rencontres échelonnées sur 14 semaines, les participantes font une réflexion sur leur relation avec la nourriture, l’exercice physique et leur image corporelle. Les buts: prendre une décision éclairée en matière d’amaigrissement et élaborer son propre plan d’action.

Type de programme: il ne s’agit pas d’un régime mais plutôt d’une démarche qui amène les femmes à comprendre les raisons de leur poids actuel et à développer un plan d’action personnalisé en étant encadrées par des professionnels de la santé reconnus et formés pour ce faire.

Rythme de perte de poids
POINT POSITIF. Choisir de maigrir? n’est pas contre l’amaigrissement, mais prend le temps de faire le tour de la question en tenant compte de tous ses aspects, autant biologiques que psychologiques ou sociaux. Le programme favorise la prise en charge du problème par les participantes elles-mêmes en leur donnant les connaissances et les moyens de se réapproprier leur démarche de changement. Cela permet à chaque femme de prendre une décision éclairée en matière d’amaigrissement et d’élaborer son propre plan d’action.

Approche dans son ensemble
POINT POSITIF. Approche globale où l’alimentation, l’activité physique, la modification des comportements à long terme ainsi que les aspects psychologiques et sociaux sont pris en compte. Rencontres animées par des paires d’intervenants: nutritionniste et intervenant psychosocial (et spécialiste en activité physique lors de la rencontre sur l’activité physique).

Approche alimentaire
POINT POSITIF. Il est question surtout de comportements alimentaires, le but visé étant de briser l’obsession et d’établir une relation saine avec la nourriture. Aucun interdit.
POINT POSITIF. Des conseils pour une alimentation saine sont prodigués et l’écoute des signaux de faim et de satiété est également au cœur de la démarche.

Activité physique
POINT POSITIF. Encourage fortement l’activité physique quotidienne et mise sur le plaisir de bouger.

Efficacité de la démarche
POINT POSITIF. Deux études conduites en 1994 et en 2003 rapportent que les femmes ayant participé au programme sont plus satisfaites de leur image corporelle, ont une meilleure­ estime d’elle-même, ont moins de sentiments dépressifs, ont plus de connaissances par rapport à la saine gestion du poids, ont moins tendance à se mettre au régime (évitant ainsi le piège du yo-yo), ont moins d’épisodes de débordements alimentaires et renouent davantage avec leurs signaux de faim et de satiété. Ces effets sont maintenus au bout d’un an. Le soutien du groupe contribue au succès du programme. Une autre étude est en cours.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT POSITIF. Incite les femmes à cesser de jouer avec les régimes, donc avec leur santé.

Promotion et publicité
POINT POSITIF.  Les affirmations sont réalistes et l’information est suffisante.

Coûts
Il est offert à faible coût ou gratuitement dans les CSSS de plusieurs régions au Québec. Son implantation est soutenue financièrement par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Kilo Solution

Programme amaigrissant d’une durée variable selon la formule choisie (10 jours, quatre semaines ou maintien à plus long terme), qui comprend des menus hebdomadaires ainsi que des plats surgelés livrés à domicile. Ce régime est inspiré des livres Kilo Cardio 1, Kilo Cardio 2 et Le programme Kilo Solution de la nutritionniste Isabelle Huot.

Type de programme: calcul des calories. Supervisé par une nutritionniste.

Rythme de perte de poids
POINT POSITIF. L’objectif de la perte de poids est discuté avec la nutritionniste.
POINT POSITIF. L’apport minimal de 1 200 calories est respecté…
POINT NÉGATIF. … mais le menu prescrit ne tient pas compte de la consommation habituelle de la personne. Il peut en résulter une perte de poids trop rapide par rapport à ce qui est jugé sécuritaire.

Approche dans son ensemble
POINT POSITIF. Intègre les concepts d’alimentation, d’activité physique et de modifications des habitudes alimentaires à long terme.
POINT POSITIF. La ou les rencontres avec une nutritionniste aident à personnaliser la démarche et aident les personnes qui ont un rapport trouble avec l’alimentation.
POINT POSITIF. La démarche vise à aider la personne à reconnaître ses signaux de faim et de satiété.

Approche alimentaire
POINT POSITIF. Alimentation variée respectant les recommandations du Guide alimentaire canadien. Vise à offrir une alimentation rassasiante.
NI POSITIF NI NÉGATIF. Selon la formule choisie, la personne reçoit de cinq à 14 plats surgelés par semaine.
POINT POSITIF. Des notions de cuisine saine sont enseignées par la nutritionniste pour aider la personne après le régime, même si les mets cuisinés sont toujours offerts.

Activité physique
POINT POSITIF. Recommandée quotidiennement. Les services d’un kinésiologue sont offerts, moyennant des frais supplémentaires.

Efficacité de la démarche
POINT POSITIF. Le programme Kilo Solution est relativement récent. Pour l’instant, il n’a fait l’objet d’aucune évaluation scientifique, mais il repose sur les principes bien établis d’équilibre énergétique (calories dépensées vs calories consommées).
NI POSITIF NI NÉGATIF. Offre de repas préparés. Dans certaines études, des chercheurs soulignent les avantages des repas offerts en portions individuelles pour contrôler la prise alimentaire. Toutefois, d’autres études avancent que toutes formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT NÉGATIF. Les restrictions alimentaires peuvent être sévères pour certaines personnes. Il peut en résulter une perte de poids trop rapide par rapport à ce qui est jugé sécuritaire.
POINT POSITIF. Cela dit, un suivi avec une nutritionniste vise à équilibrer l’alimentation pour s’assurer que la personne ait de l’énergie et ne souffre pas de la faim ou d’un autre problème lié au régime.

Promotion et publicité
POINT NÉGATIF. La promotion laisse espérer des résultats rapides, parfois supérieurs à ce qui est jugé sécuritaire.
POINT POSITIF. L’information fournie est juste et suffisante.

Coûts
Le programme offre plusieurs formules, lesquelles font varier les coûts. Par exemple, le programme de quatre semaines à cinq jours par semaine comprenant 40 repas coûte 425 $. Les renseignements fournis expliquent bien ce que chaque formule comprend et les frais associés à des services supplémentaires. La prolongation au-delà de quatre semaines et l’achat des plats surgelés peuvent devenir assez coûteux.
calcul des calories. Rencontres hebdomadaires (en personne ou au téléphone) de soutien avec un «coach» qui n’est pas un professionnel de la santé.

Rythme de perte de poids
POINT POSITIF. L’apport minimal de 1 200 calories est respecté…
POINT NÉGATIF. …mais le menu prescrit ne tient pas compte de la consommation habituelle de la personne. Il peut en résulter une perte de poids trop rapide par rapport à ce qui est jugé sécuritaire.

Approche dans son ensemble
POINT POSITIF. Intègre les concepts d’alimentation, d’activité physique et de l’attitude psychologique à l’égard de la perte de poids.
POINT NÉGATIF. Pas de nutritionniste ni de psychologue pour répondre aux besoins individuels, mais plutôt une «coach» formée par Jenny Craig.

Approche alimentaire
POINT POSITIF. Alimentation variée respectant les recommandations du Guide alimentaire canadien. Vise à offrir une alimentation rassasiante.
POINT NÉGATIF. Étant donné les repas préparés obligatoires, acquérir des notions pour améliorer la cuisine est relégué au second plan. Cet aspect est amélioré avec l’option «Je choisis», qui propose les repas Jenny Craig cinq jours par semaine (deux jours avec des repas maison), et des conseils culinaires.

Activité physique
POINT POSITIF. Encourage la pratique d’activités physiques.

Efficacité de la démarche
POINT POSITIF. Une étude publiée en 2010 dans le Journal of the American Medical Association rapporte une perte de poids moyenne correspondant à 10 % du poids de départ après un an, réduite à 7 % après deux ans.
POINT NÉGATIF. À noter que cette étude a été financée par Jenny Craig. Le maintien à plus long terme n’a pas été évalué.
NI POSITIF NI NÉGATIF. Offre de repas préparés. Dans certaines études, des chercheurs soulignent les avantages des repas offerts en portions individuelles pour contrôler la prise alimentaire. Toutefois, d’autres études avancent que toutes formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT NÉGATIF. Les restrictions alimentaires peuvent être sévères pour certaines personnes. Il peut en résulter une perte de poids trop rapide par rapport à ce qui est jugé sécuritaire.

Promotion et publicité
POINT NÉGATIF. Le site Web est peu informatif. Pour avoir suffisamment d’information, il faut téléphoner dans un centre Jenny Craig, où on peut sentir une certaine pression pour adhérer.
POINT NÉGATIF. Vante la facilité du programme, alors qu’on sait que le plus grand défi consiste à maintenir une perte de poids à long terme.

Coûts
L’adhésion est de 99 $ pour trois mois. Les coûts associés à l’achat des plats préparés sont de 17 à 23 $ par jour.

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Weight Watchers

Programme amaigrissant qui comprend un calcul de points pour savoir quelle quantité de nourriture manger.

Type de programme: calcul des calories. Pesée et rencontre hebdomadaire de motivation.

Rythme de perte de poids
POINT POSITIF. Vise une perte de poids graduelle de 10 % du poids de départ, en faisant valoir les gains appréciables pour la santé. On insiste sur l’importance de l’amaigrissement graduel plutôt que rapide.

Approche dans son ensemble
POINT POSITIF. Repose sur quatre piliers: alimentation, exercice, soutien et comportement à long terme (autosurveillance et mode de pensée).
POINT NÉGATIF. Pas de nutritionniste pour répondre aux besoins individuels ni de professionnel pour aborder les aspects psychologiques.

Approche alimentaire
POINT POSITIF. Alimentation variée respectant les recommandations du Guide alimentaire canadien. Vise à offrir une alimentation rassasiante et plaisante.
POINT POSITIF. Le pointage que Weight Watchers attribue à tous les aliments tient désormais compte de leur valeur nutritive (teneur en protéines, en glucides, en gras, en fibres alimentaires) et non plus seulement des calories, valorisant ainsi les aliments plus nourrissants.
POINT NÉGATIF. Le calcul des points peut sembler exigeant aux yeux de certaines personnes.

Activité physique
POINT POSITIF. Recommande d’être actif tous les jours.

Efficacité de la démarche
POINT POSITIF. Au moins deux études publiées en 2008 et en 2011 notent le maintien d’une perte de poids relativement efficace un an après avoir suivi le programme. Le taux de participants atteignant cet objectif varie cependant de 33 à 60 % entre les deux études. Par ailleurs, le taux de succès de 60 % à un an chuterait à 45 % après deux ans et à 37 % après cinq ans. Une autre étude concluait que les participants au programme Weight Watchers abandonnent moins que ceux qui suivent les régimes Atkins ou Ornish.
POINT POSITIF. D’autres chercheurs ont souligné l’intérêt des groupes de soutien comme facteur de motivation et de maintien à long terme.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT NÉGATIF. Des études avancent que toutes les formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.

Promotion et publicité
POINT POSITIF. L’approche est réaliste. L’information fournie en ligne est juste et suffisante.

Coûts
Frais mensuels d’environ 55 $ comprenant l’inscription et les rencontres illimitées.

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Minçavi

Programme amaigrissant qui comprend un calcul d’équivalents pour savoir combien manger de quels groupes d’aliments.

Type de programme: calcul des calories. Pesée et rencontre hebdomadaire de motivation.

Rythme de perte de poids
POINT POSITIF. Perte de poids graduelle. Suggère de procéder par tranches de 5 % du poids initial. Cela motive les participants et souligne les bienfaits significatifs pour la santé d’une perte de poids même modeste.

Approche dans son ensemble
POINT POSITIF. Mise sur l’alimentation, l’activité physique et la modification des comportements à long terme. Fait la promotion d’un mode de vie sain pour toute la famille.
POINT POSITIF. Les rencontres hebdomadaires, groupes virtuels et médias sociaux sont une source de motivation pour le participant. Une nutritionniste est derrière le programme…
POINT NÉGATIF. … mais il n’y a pas de rencontre de prévue avec elle.
POINT POSITIF. Les participants sont dirigés vers une nutritionniste professionnelle à l’externe au besoin.
POINT NÉGATIF. Les rencontres hebdomadaires ne sont pas animées par des professionnels. Les animateurs reçoivent toutefois des formations de la nutritionniste de la compagnie et font des suivis réguliers avec elle.

Approche alimentaire
POINT POSITIF. Alimentation variée respectant les recommandations du Guide alimentaire canadien. Vise à offrir une alimentation rassasiante et à enseigner des notions de cuisine pour développer l’autonomie.
POINT POSITIF. Une vaste gamme de mets prêts à manger (BravoDeli) sont offerts, mais non obligatoires. De nombreux livres de recettes avec les « équivalents » du programme sont également offerts.
POINT POSITIF. La démarche propose de guider le participant vers l’écoute de ses signaux de faim et de satiété.
POINT POSITIF. La tenue du journal alimentaire est suggérée pour aider le participant à repérer les forces et les faiblesses de son alimentation. Cet exercice améliore les résultats…
présente des taux de maintien de la perte de poids (au moins 5 % du poids initial) décroissant au fil des ans, allant de 44 % après deux ans à 20 % après 11 ans. Cette seule étude sur le maintien à long terme ne permet toutefois pas de conclure au succès, surtout qu’elle comporte des faiblesses méthodologiques.
POINT POSITIF. Des études ont souligné l’intérêt des groupes de soutien de programmes amaigrissants comme facteur de motivation et de maintien à long terme.
NI POSITIF NI NÉGATIF. Offre de repas préparés. Dans certaines études, des chercheurs soulignent les avantages des repas offerts en portions individuelles pour contrôler la prise alimentaire. Toutefois, d’autres études avancent que toutes formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT NÉGATIF. Des recommandations qui ne tiennent pas compte de l’alimentation habituelle peuvent entraîner une restriction trop importante chez certaines personnes, et donc une perte de poids plus rapide que celle jugée sécuritaire.

Promotion et publicité
POINT POSITIF. Approche réaliste. Présente le programme comme un style de vie à adopter. Présente plusieurs témoignages de réussites sur son site Web.

Coûts
Frais d’adhésion (35 $) et hebdomadaires (9 $) pour les rencontres obligatoires.

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Diètes protéinées (Idéal protéine, Protéïna 21, etc.)

Régime à base de protéines (aliments et/ou suppléments), où les glucides et les lipides sont quasi absents. Autre article à lire sur notre site: Le jeûne protéiné est peu efficace et risqué

Rythme de perte de poids
POINT NÉGATIF. Amaigrissement trop rapide.
POINT NÉGATIF. Apport très faible en calories, souvent inférieur à 1 200 calories par jour.

Approche dans son ensemble
POINT NÉGATIF. Ne comprend, sauf exception, que l’approche nutritionnelle, sans miser sur la modification des habitudes de vie ni sur les aspects psychologiques de la perte de poids.
POINT POSITIF. Certaines diètes protéinées sont suivies sous la sur­veillance d’un médecin…
POINT NÉGATIF. … mais quand les produits et suppléments sont vendus dans des cliniques d’esthétique ou d’amaigrissement ou sur Internet, il n’y a aucun soutien ni conseils professionnels et personnalisés.

Approche alimentaire
POINT NÉGATIF. Alimentation déséquilibrée et extrêmement restrictive. Selon la méthode, il s’agit de manger des aliments ou des suppléments protéinés uniquement.

Activité physique
POINT NÉGATIF. En parle très peu.

Efficacité de la démarche
POINT NÉGATIF. Amaigrissement rapide, mais dont l’efficacité à moyen ou long terme n’est pas démontrée. Sans modification de l’alimentation et des habitudes de vie, le maintien de la perte de poids est très peu probable. La personne risque de reprendre le poids perdu et même davantage, puisque son corps aura ralenti le rythme auquel il brûle les calories.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT NÉGATIF. Selon la plupart des experts, le jeûne protéiné peut être néfaste sur les plans de la santé physique et psychologique – ce que contredisent certains médecins qui utilisent la démarche avec leurs patients.
POINT NÉGATIF. Des études avancent que toutes les formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.
met en garde contre ce type de régime et conclut, dans un rapport sur le sujet que «lorsqu’utilisé, le jeûne protéiné devrait faire partie intégrante d’un plan global d’accompagnement du patient, mené par une équipe multidisciplinaire».

Promotion et publicité
POINT NÉGATIF. Publicité très insistante et promesses mirobolantes.
POINT NÉGATIF. Certains garantissent les résultats et offrent la chance de gagner de multiples prix.

Coûts
Le coût des produits varie d’une compagnie à l’autre. Suivre le programme peut coûter plus de 350 $ par mois selon les produits achetés.

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Régime paléolithique

Type de régime: alimentation composée de protéines animales et de plantes (viande, poisson, fruits et légumes, noix et graines). L’auteur du régime accuse les aliments transformés et riches en glucides d’être responsables de plusieurs des problèmes de santé modernes.

Rythme de perte de poids
POINT NÉGATIF. Peut être rapide, car le régime entraîne parfois des changements radicaux de l’alimentation.

Approche dans son ensemble
POINT POSITIF. Approche qui intègre l’alimentation et l’activité physique…
POINT NÉGATIF. … mais n’est ni personnalisée ni encadrée par des professionnels de la santé.

Approche alimentaire
POINT POSITIF. Alimentation probablement rassasiante due à la grande présence de protéines et de fibres alimentaires.
POINT NÉGATIF. Alimentation très restrictive excluant les produits céréaliers, les produits laitiers, les sucreries, les aliments transformés et autres aliments «modernes».
POINT NÉGATIF. Le participant n’est pas supervisé dans sa démarche. Il peut débuter avec le plan qu’il veut parmi ceux qui sont proposés. Ces plans se distinguent par une application plus ou moins stricte des principes de base.

Activité physique
POINT POSITIF. Des exercices à intensité modérée ainsi que des exercices de musculation sont recommandés.

Efficacité de la démarche
POINT NÉGATIF. Aucune étude bien menée n’a évalué la démarche. Une étude menée avec seulement 14 participants a montré une perte moyenne de 2,3 kg (5 lb) en trois semaines, et une autre, menée avec 10 participants, une perte moyenne de 4,5 kg (10 lb) en cinq semaines. Les méthodologies de ces deux études sont trop faibles pour permettre de juger de l’efficacité du programme.

Innocuité ou aspect sécuritaire
POINT NÉGATIF. Risque de déficit en plusieurs nutriments à cause de tous les aliments bannis.
POINT NÉGATIF. La forte proportion de calories fournie par les gras (40 %) inquiète les experts.
POINT NÉGATIF. Des études avancent que toutes les formes de restrictions imposées peuvent augmenter le risque de développer de la compulsion alimentaire.
POINT NÉGATIF. Aucune étude suffisamment longue et bien conduite n’a évalué les risques associés au régime paléolithique.

Promotion et publicité
POINT NÉGATIF. Fait des promesses allant dans tous les sens, de l’amélioration de la santé aux performances athlétiques en passant par la réduction de l’acné et l’augmentation de la libido.

Coûts
Pas de frais d’adhésion à un programme, car repose sur un livre et un site Web. Par contre, l’achat des aliments recommandés risque de coûter cher.

_____________________________________________________________________________________________________________________________

Les produits amaigrissants

On peut classer les produits vendus pour la perte de poids en trois grandes catégories:

  • Les stimulants, qui augmentent la dépense énergétique (FC Formula, Chili Burn de New Nordic, Total Control d’Herbalife, etc.). Parmi les ingrédients clés, on retrouve la caféine (provenant aussi de yerba maté, de guarana ou de cacao), l’extrait de thé vert, l’orange amère, la capsaïcine (piment) et les cétones de framboise.
  • Les coupe-faim (PGX Daily, Comprimés jaunes TJ Herbalife, Controlex, Go 4 trim, etc.). Parmi les ingrédients clés, on retrouve des fibres solubles, comme le glucomannane, ainsi que l’aloès et le Garcinia cambogia.
  • Les produits qui éliminent les gras, qui s’attaquent aux réserves adipeuses ou qui empêchent l’absorption et l’accumulation des gras (Slimdown de Jamieson, Eliminyl, Apple Cider 600, etc.). Parmi les ingrédients clés, on retrouve des extraits de thé vert, l’orange amère, le chitosane, le vinaigre de cidre, les cétones de framboise et divers laxatifs. Selon le mélange d’ingrédients qu’ils renferment, certains produits appartiennent à deux, voire à trois catégories. Des dizaines de marques se côtoient sur les tablettes et sur Internet. Les produits amaigrissants dont la vente est autorisée par Santé Canada doivent porter l’un des codes de huit chiffres suivants: un numéro d’identification d’un médicament (DIN); un numéro de produit naturel (NPN); un numéro de remède homéopathique (DIN-HM). Cela dit, ces codes ne garantissent pas l’efficacité des produits pour la perte de poids. Par ailleurs, les produits amaigrissants présentent plusieurs risques. Ces risques dépendent de l’utilisation du produit seul ou combiné à d’autres produits amaigrissants, produits de santé naturels ou médicaments. L’âge et l’état de santé de chaque personne peuvent également augmenter ces risques.

>> À lire aussi: Les produits amaigrissants sous la loupe

Rythme de la perte de poids
Variable. Le rythme de l’amaigrissement dépend davantage des comportements alimentaires et de l’activité physique que des produits.

Approche dans son ensemble
En général, les fabricants présentent la facilité. Cela dit, plusieurs précisent que leurs produits contribuent à la perte ou au maintien du poids dans le cadre d’un régime, et que l’amaigrissement serait optimisé par une alimentation adéquate et la pratique d’activité physique. Bref, si on lit entre les lignes, on comprend que la perte de poids, qui peut effectivement résulter de la prise de ces produits, est surtout attribuable aux modifications des habitudes de vie.

Approche alimentaire
Très peu présente. La majorité des fabricants ne misent pas sur les bonnes habitudes alimentaires ni même sur l’importance de l’alimentation. Certains présentent un exemple de menu hypocalorique qui n’a rien de personnalisé.

Activité physique
Très peu présente.

Efficacité
Il existe des résultats contradictoires pour toutes les substances étudiées. En règle générale, la perte de poids dépend du changement des habitudes de vie plutôt que d’un produit. Quelques études ont démontré un effet probable de la caféine, des extraits de thé vert, de l’orange amère et de la capsaïcine sur la dépense énergétique. Toutefois, des points de vue clinique et pratique, la perte de poids est négligeable, voire nulle. La capacité de la caféine à augmenter légèrement la dépense énergétique serait encore plus faible chez les personnes habituées à en consommer. Les fibres solubles sont reconnues pour aider à réduire l’appétit en occupant un volume important dans l’estomac et en donnant une impression de satiété. Leur efficacité au chapitre de la perte de poids, et surtout leur efficacité à long terme, n’a pas été démontrée par des études rigoureuses. Des études ont attribué certains effets au chitosane, aux cétones de framboise et aux extraits de thé vert sur le métabolisme des gras, mais les résultats ne prouvent jamais leur efficacité sur la perte de poids chez l’humain.

Innocuité ou aspect sécuritaire
Les risques d’effets secondaires sont principalement liés aux produits stimulants. Notamment, de nombreux effets potentiels sont associés aux doses élevées de caféine de toute provenance (thé, yerba maté, guarana, etc.), dont l’insomnie, l’irritabilité, l’anxiété et les palpitations cardiaques. Les extraits de thé ont déjà été liés à des dommages au foie. L’orange amère accélère le rythme cardiaque et augmente les risques de troubles cardiaques et d’hypertension. Les laxatifs de même que les coupe-faim peuvent engendrer des problèmes ou inconforts gastro-intestinaux, comme des gaz, des ballonnements et de la diarrhée. Les suppléments de fibres, comme le glucomannane, peuvent aller jusqu’à causer un blocage intestinal si la personne ne boit pas assez d’eau. Plusieurs des ingrédients actifs peuvent interférer avec des médicaments et nuire, entre autres, au contrôle du diabète et de l’hypertension.

Coût
Très variable d’un produit et d’une marque à l’autre. Dans tous les cas, l’amaigrissement de votre portefeuille est plus probable que celui de votre tour de taille.

À noter: ce dossier a initialement été publié dans notre guide «Alimentation, régimes et allergies». Pour consulter la liste des guides que vous pouvez vous procurer, visitez notre boutique ou téléchargez l'appli de Protégez-Vous dans l’App Store (iPhone et iPad) ou dans Google Play Store (Android).

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.