Équitable, le chocolat?

Par Bruno Geoffroy Mise en ligne : 19 janvier 2011

logo certification équitable

En mars dernier, le documentaire The Dark Side of Chocolate rappelait que production de cacao rime souvent avec exploitation et trafic d’enfants.

On y voyait de jeunes es­claves condamnés à récolter les calebasses dans des plantations illégales de Côte d’Ivoire, le plus grand producteur de cacao du monde.

En septembre 2001, les plus importants fabricants de chocolat ont pourtant signé le Protocole Harkin-Engel, communément appelé le Protocole du cacao, qui visait à ce qu’en 2005 toute forme de travail des enfants ait été éradiquée.

Une prolongation avait même été accordée jusqu’en 2008. Sans résultat. Comment faire une différence dans la vie des personnes qui cultivent le cacao?

En choisissant un chocolat certifié équitable, qui garantit aux petits producteurs un prix minimal, des conditions de travail décentes et des perspectives de développement, tout en encourageant une culture respectueuse de l’environnement.

Les deux chocolats préférés de nos dégustateurs – Camino et Equita – (voir l'article 15 chocolats dégustés) arborent le label Certifié Équitable qui encadre la production, mais aussi l’importation et l’exportation du cacao.

Pour en savoir plus, consultez L'éthique derrière l'étiquette, une publication d'Équiterre

 

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation