Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

(4) Articles

(21) Produits

(0) Fiches

Comment nous avons testé les crèmes solaires

Par Maude Tanguay Mise en ligne : 13 Juin 2020

Vous vous questionnez sur la manière dont nous avons testé les crèmes solaires? Voici comment nous avons procédé.

Nous avons testé 21 lotions solaires ayant un FPS de 30, vendues dans les pharmacies, les épiceries, les magasins à grande surface ou offertes par l’entremise de représentants faisant la vente directe aux consommateurs. Les prix ont été relevés en mars 2020.

Nous avons évalué les critères suivants :

La protection UVA et UVB

Nous avons enduit des plaques de silice de crème solaire et, à l’aide d’une source de rayons ultraviolets (UV) et d’un spectromètre, nous avons évalué la capacité du produit testé à bloquer les différentes longueurs d’ondes des rayons UVA et UVB. Ces rayons ultraviolets, invisibles à l’œil nu, sont mesurés en nanomètres (nm). Sur le spectre lumineux, ils se situent juste avant la lumière visible (constituée des couleurs perceptibles par l’œil humain). Les rayons UVB occupent la plage des 280 à 320 nm et les UVA, celle des 320 à 400 nm.

Évaluation de la protection contre les UVA et les UVB

Au fil des années, nous avons mis au point notre propre protocole d’évaluation pour tester les crèmes solaires. Celui-ci consiste à appliquer les produits sur des plaques de silice et à mesurer leur capacité à bloquer les rayons UVB et UVA à l’aide d’un spectromètre. Cette méthode nous permet de comparer la protection contre les rayons UVB et UVA des différents produits, mais pas de contre-vérifier le FPS annoncé sur les emballages. Pour cela, il nous faudrait demander à des volontaires de s’exposer à un simulateur solaire et noter le temps que leur peau met à brûler sur les zones protégées et non protégées ; une façon de faire à laquelle nous ne pouvons pas nous rallier, bien sûr.

Prix pour 30 millilitres (ml)

Nous avons relevé les prix en mars 2020. L’Association canadienne de dermatologie recommande d’appliquer 2 milligrammes (mg) de lotion par centimètre carré (cm2) de peau, soit entre 2 et 3 c. à soupe (de 30 à 45 ml) pour couvrir le corps d’un adulte, et 1 c. à thé pour couvrir le visage et le cou.

Nos meilleurs et bons choix

Pour se classer dans les « meilleurs choix », les crèmes solaires devaient obtenir une note globale de 91 % ou plus. Les « bons choix », pour leur part, devaient avoir une note globale de 90 % et coûter moins de 2,50 $ les 30 ml.

Au moment de notre étude de marché, en mars 2020, toutes les crèmes étaient vendues dans au moins une chaîne de magasins au Québec.

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif indépendant et autofinancé, entièrement voué à l’information et à l’éducation des consommateurs québécois.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 2 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

  • Par LINE GERMAIN | 24 Juin 2020

    Votre article génère une question: je comprends bien que vous ne pouvez pas laisser des gens brûler au soleil pour vérifier le FPS annoncé sur l’emballage, mais comment les compagnies le déterminent?

  • Par MANON LABRECQUE | 06 Juillet 2020

    Vous dites vendu en pharmacie les épiceries et les magasins à grande surface. Pourtant Mary Kay ne se vend pas sans une conseillère, alors que fait'elle dans le lot? Vous aviez des intérets avec eux????

    journalist Par CéLINE MONTPETIT de Protégez-Vous | 08 Juillet 2020

    Bonjour Madame Labrecque,
    Merci de nous avoir écrit. Nous achetons tous les produits testés et n’acceptons aucun don provenant de fabricants, de commerçants ou de distributeurs, question d'être libres de toute influence commerciale. La rigueur est toujours une priorité pour nous dans la définition de nos protocoles d'évaluation et de critères. Notre mission est toujours d'offrir des recommandations fiables et impartiales, et ce au bénéfice des consommateurs. Cela étant dit, nous avions effectivement omis de spécifier que nous avons aussi évalué des produits offerts en vente directe. La correction a été apportée.