Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Bouillon de miso aux algues et tofu

Par Protégez-Vous
bouillon-miso-algues-tofu Shutterstock.com

Spaghetti de mer, aramé, dulse, nori, wakamé, varech... Les algues sont encore méconnues au Québec, bien qu’on y en produise. Ces « légumes de mer » sont pourtant hautement nutritifs et rehaussent une multitude de plats, tout aussi savoureux que les sushis.

Ingrédients

4 g algues séchées (type wakame)
20 g miso (pâte de fèves de soya fermentées) (1 ½ c. à soupe)
750 ml eau (3 tasses)
1 oignon vert haché finement
200 g tofu mou, coupé en dés (3/4 tasse)

Préparation

• Repartir les algues dans chaque bol avec 2 c.à soupe d'eau.

• Mettre le reste de l'eau dans une casserole et porter à ébullition. Éloigner la casserole du feu et ajouter le miso. Bien mélanger.

• Verser le bouillon dans les bols. Ajouter le tofu en cubes, les oignons verts et servir. 

sos-cuisine

Source: SOSCuisine.com - menus personnalisés pour tous les besoins

ligne

Atouts santé

Bien que la teneur en vitamines et en minéraux soit variable d’une espèce d’algues à l’autre, elles en contiennent toutes une grande quantité, notamment de la vitamine B9, qui joue un rôle crucial pendant la grossesse (formation du système nerveux du fœtus). Les algues sont aussi une bonne source de magnésium, de fer, de manganèse, de cuivre et de vitamines A, B2, C et K. Elles ont également une teneur élevée en fibres solubles, qui agissent en prévention de plusieurs maladies cardiovasculaires et aideraient au contrôle du diabète de type 2.

Les algues auraient des propriétés antimicrobiennes, en plus d’avoir des effets bénéfiques sur le cerveau et sur le microbiote intestinal.

Précautions

Risque d’interaction avec un anticoagulant.

Note 

Des personnes pensant être allergiques à l’iode ne mangent pas de fruits de mer ni d’algues. Or, l’iode n’est pas la cause de leur allergie. Dans les faits, la réponse allergique est due à d’autres molécules que l’iode. L’iode est vital pour l’organisme. Parlez-en à votre médecin si vous avez des doutes.

Bien choisir

Les algues fraîches sont rares. On trouve plus facilement des algues sèches (en feuilles, en rubans, en morceaux ou en poudre), dans les épiceries asiatiques, les boutiques de produits naturels et les poissonneries. Elles se conservent en général deux ans. Vérifier la date de péremption sur l’emballage.

Conservation

Les algues fraîches se conservent quelques jours au réfrigérateur et les algues séchées plusieurs mois dans un contenant hermétique à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Préparation

Les algues sèches sont le plus souvent réhydratées avant l’emploi. On les fait tremper dans suffisamment d’eau pour les couvrir. Pour les cheveux de mer, la laitue de mer, la porphyre et la dulse (main-de-mer palmée), il ne faut que quelques minutes ; les spaghettis de mer, 15 minutes ; le varech, le wakamé et les laminaires, de 30 à 60 minutes.

Il faut rincer les algues fraîches pour en retirer l’excédent de sel.

Les algues peuvent être dégustées à peine cuites et encore croquantes, ou cuites très longuement, presque fondues dans le plat.

Le saviez-vous ?

Excellentes sources de fer, les algues s’intègrent bien à une alimentation végétarienne. Pour favoriser l’absorption du fer par l’organisme, consommer au même repas un aliment riche en vitamine C, comme le poivron rouge.

Les algues renferment du calcium. Leur consommation comble en partie les besoins en ce minéral des végétaliens (qui ne consomment pas de produits laitiers).

Des algues québécoises

La région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine est très riche en algues de toutes sortes, dont le wakamé atlantique, le kombu royal, la main-de-mer palmée et le nori atlantique. On retrouve 15 algues dans la liste « Fourchette bleue » 2019, une certification québécoise visant à faire découvrir à la population de nouvelles espèces du Saint-Laurent.

Cet article est tiré de notre guide Mieux manger disponible en kiosque et dans notre boutique en ligne.

Lire l'article
Test
14 crèmes solaires testées

Vous hésitez entre une crème solaire à écran chimique et une autre à écran physique, aussi appelée «crème solaire minérale»? Pour vous aider à choisir la meilleure lotion, nous avons testé 14 crèmes solaires à écran chimique de marques telles Equate, Coppertone et Banana Boat ainsi que 2 crèmes solaires à écran physique fabriquées par les entreprises québécoises Zorah et Attitude.

Lire l'article
Test
Seltzers : 29 produits évalués

Nos experts ont goûté à l’aveugle 29 seltzers, des eaux pétillantes alcoolisées aux saveurs fruitées, dont ceux de marque Bud Light, Coors, Noroi, Oshlag, Smirnoff, White Claw et plusieurs autres. Pour trouver les meilleures boissons à siroter sur votre terrasse cet été, voyez les résultats de notre test.

Lire l'article
Comment choisir un antimoustiques pour le corps?

Vous désirez barrer efficacement le chemin aux moustiques et aux tiques cet été. Or, quel répulsif choisir pour éviter les piqûres? DEET, icaridine, huile d’eucalyptus citronné, huile de soya, citronnelle, huiles essentielles, vêtements imprégnés de perméthrine : les produits sont nombreux, mais pas tous aussi efficaces les uns que les autres!

Lire l'article
Comment soulager les piqûres d’insectes et de moustiques

Si la plupart des piqûres et des morsures de moustiques sont bénignes, d’autres peuvent occasionner des démangeaisons, des douleurs ou des réactions cutanées. Pour les soulager, devriez-vous opter pour la glace, l’hydrocortisone, la calamine, la pramoxine ou la cétirizine? Tour d’horizon des ingrédients à privilégier.

  Ajouter un commentaire

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.