Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Aliment vedette: la dinde

Par Protégez-Vous Mise en ligne : 03 décembre 2019

Quand on pense à la dinde, on pense au repas de Noël. Or, on peut en manger tout au long de l'année, d'autant plus que cette volaille faible en gras est maintenant vendue en découpes faciles à préparer.

Aliment nutritif à n’en pas douter! La dinde a une teneur exceptionnelle en vitamines et en minéraux, dont les plus hauts taux sont ceux du phosphore, du sélénium, des vitamines du complexe B (B3, B5, B6, B9 et B12), du fer et du zinc. La teneur en vitamines et en minéraux varie parfois selon le type de viande (blanche ou brune).

Cette viande maigre s’intègre bien à un régime alimentaire qui vise à prévenir les maladies cardiovasculaires. Elle contient beaucoup de sélénium, reconnu pour ses propriétés antioxydantes, et, fait non négligeable, elle est rarement allergène.

Attention toutefois au mauvais gras: certaines dindes sont vendues «préparées», c’est-à-dire qu’on leur a injecté un bouillon ou un corps gras afin de les attendrir et d’éviter qu’elles se dessèchent à la cuisson. Ces ingrédients ne sont pas toujours bons pour la santé! Lire attentivement l’étiquette.

Bien choisir

Dinde ou dindon? Les étiquettes sèment parfois la confusion. Soyez rassuré, il s’agit de la même volaille. Gare aux appellations «dinde tranchée» ou «tranches de dinde» au comptoir de charcuterie. Ces produits sont très salés et contiennent plusieurs additifs alimentaires.

Conservation

Dans son emballage d’origine, dans le bas du réfrigérateur, la dinde fraîche se conserve quelques jours. Cuite, elle se conserve trois ou quatre jours.

Au congélateur: crue, un an; cuite, trois ou quatre mois. La dinde cuite ne devrait pas rester à la température ambiante plus de deux heures.

Préparation

La décongélation de la dinde doit se faire au réfrigérateur ou dans un bassin d’eau froide.

Cuisson au four de la dinde entière: à au moins 163 °C (325 °F). Cuire jusqu’à ce que la température de la chair, mesurée dans l’articulation de la cuisse, soit de 82 °C (180 °F).

Pour la volaille non farcie pesant de 3 à 4,5 kg, la durée de cuisson est de 40 à 50 minutes par kilogramme. De 4,5 à 10 kg, on doit la faire cuire de 25 à 35 minutes par kilo. Compter 10 minutes de plus par kilo pour la dinde farcie.

La dinde cuite qui a été congelée doit être réchauffée jusqu’à une température interne de 73 °C (165 °F) lorsqu’on la sert chaude de nouveau.

D’autres suggestions culinaires

  • Piquante. Poitrine ou cuisse de dinde badigeonnée d’une sauce piquante, sur le barbecue ou au four. Les grosses pièces avec l’os doivent cuire pendant presque deux heures.
  • Barbecue. Cubes de dinde en brochette, avec morceaux d’oignons, de poivrons et de champignons.
  • Sauté. Dinde en languettes revenues à feu vif dans de l’huile d’olive avec des oignons. Cuire jusqu’à ce que la chair soit bien blanche à l’intérieur. Ajouter d’autres légumes au goût et servir sur du riz ou des pâtes.
  • Anti-gaspillage. Les os et la peau de la dinde font un bouillon particulièrement savoureux. On réfrigère et on retire le gras figé à la surface avant de consommer. Ce bouillon peut être congelé.

Cet article est tiré de notre guide Mieux manger disponible en kiosque et dans notre boutique en ligne.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Santé et alimentation

Commentaires 0 Masquer

L'envoi de commentaires est un privilège réservé à nos abonnés.

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier à commenter.