Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Protégez-Vous, juillet 2018

Mise en ligne : 18 juin 2018

Ce mois-ci, Protégez-Vous teste... les consommateurs! Leur score moyen de 47 % montre qu’ils connaissent mal les règles complexes entourant le crédit, les contrats ou les petites créances.

Montréal, le 19 juin 2018  Annuler un contrat, est-ce possible? Quelle portion du solde mensuel de votre carte de crédit devez-vous absolument rembourser chaque mois? Les réparations d’auto sont-elles garanties par la loi ? Notre grand sondage révèle que peu de Québécois connaissent les réponses à ces questions.
 
But de l’exercice : déterminer si les consommateurs connaissent assez bien leurs droits pour être en mesure de les faire respecter au quotidien. Protégez-Vous s’est donc allié aux experts de SolutionStat pour sonder un échantillon représentatif de 1 036 répondants québécois dans le cadre d’un sondage réalisé en ligne du 7 au 14 mars 2018. Notre questionnaire se concentrait sur 10 thèmes, dont les garanties, les contrats, la publicité, le crédit, les recours juridiques et les assurances.

Le dossier « Des efforts qui rapportent » est accessible sur le site web et dans les applications tablettes iPad et Android de Protégez-Vous, de même que dans le numéro de juin 2018, qui sera en kiosque à partir du 25 mai.

Des mythes à déconstruire

Les résultats de notre sondage démontrent que les Québécois sont mal outillés pour défendre leurs droits. Par exemple, de nombreux consommateurs confondent toujours garantie légale (prévue par la Loi sur la protection du consommateur) et garantie conventionnelle (offerte par les fabricants). Et plusieurs mythes perdurent : le tiers des gens croient disposer d’un délai de 10 jours pour mettre fin à tout contrat, alors que cette règle ne concerne que la vente itinérante.

Faits saillants tirés du sondage :

  • La catégorie de questions la moins bien réussie est celle des recours juridiques, avec une note moyenne de 21 %. « La méconnaissance des consommateurs à ce chapitre s’explique par une certaine inexpérience. Les gens se renseignent habituellement sur leurs droits lorsqu’ils ont un problème à régler », note Rémi Leroux, journaliste responsable du dossier dans l’équipe de Protégez-Vous.
     
  • 59 % des Québécois pensent à tort qu’ils bénéficient d’un délai pour se faire rembourser un achat s’ils changent d’idée après la transaction.
     
  • 34 % savent que la limite d’une réclamation aux petites créances est de 15 000 $, et seuls 31,5 % sont conscients qu’ils devront faire appliquer eux-mêmes le jugement s’ils ont gain de cause.
     
  • 32 % des détenteurs de permis de conduire sont au courant que les réparations sur leur auto sont garanties par la loi durant 3 mois ou 5 000 km.

Un résultat qui s’explique

Difficile de blâmer les consommateurs pour leur manque de connaissances. « Les experts interrogés à ce sujet pointent le désengagement de l’État et la complexité des lois », dit Rémi Leroux. Ainsi, si 53 % des répondants connaissent assez la Politique d’exactitude des prix pour savoir qu’ils peuvent obtenir un rabais de 10 $ ou un produit gratuit en cas d’erreur à la caisse, peu sont au fait des nombreuses exemptions à cette règle.
 
De plus, certains facteurs sociodémographiques ont une incidence sur les résultats. Plus une personne vieillit et consomme, plus elle découvre les lois qui peuvent l’aider à défendre ses droits et les recours dont elle dispose. Les jeunes, les nouveaux arrivants et les personnes qui disposent d’un faible revenu sont donc particulièrement vulnérables face aux mauvaises pratiques de certains commerçants.
 
Parmi les solutions que proposent les experts pour améliorer la situation : mettre sur pied un programme d’éducation au droit dans les écoles afin de permettre aux jeunes de développer très tôt leurs réflexes en matière de droit de la consommation.
 
Les résultats détaillés du Bulletin des consommateurs québécois, dont un mini-quiz de 10 questions pour évaluer vos connaissances, sont publiés dans l’édition de juillet de Protégez-Vous.
 
Nos porte-parole Rémi Leroux et Marianne Paquette sont disponibles dès maintenant pour des entrevues au sujet du Bulletin.

Protégez-Vous est un organisme sans but lucratif membre de l'International Consumer Research and Testing. Son équipe experte et indépendante de toute influence commerciale réalise des tests de produits dans des laboratoires spécialisés, ainsi que des sondages rigoureux et des enquêtes autonomes, permettant de faire ressortir les meilleurs choix en matière de consommation. Protégez-Vous rejoint 300 000 citoyens par le biais de ses publications (magazine, projets spéciaux, site protegezvous.ca et applications iPad et Android), de ses infolettres et des réseaux sociaux.

SolutionStat Inc. accompagne les entreprises et institutions afin de les aider à mieux exploiter l’extraordinaire potentiel de leurs données grâce à une gamme complète de services, de solutions et de formations en analyse prédictive et en analyse statistique. Les experts de SolutionStat Inc. se démarquent par leur capacité à effectuer des analyses de pointe qui permettent d’extraire un maximum d’informations des données de sondage et de proposer des solutions analytiques innovantes qui répondent adéquatement aux besoins d’affaires. Pour en savoir plus : www.solutionstat.ca.

Renseignements et demandes d'entrevues: Myriam Comtois, medias@protegezvous.ca

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

À lire aussi