Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

PV vous répond - Novembre 2020

reactions

Extraits de vos courriels, messages sur Facebook ou Instagram, commentaires publiés sur notre site web.

[Pour donner] suite à votre article sur les programmes de récompenses (« Programmes de fidélisation : c’est vous qui les récompensez ! », PV septembre 2020), j'apprécierais que vous nous [informiez au sujet] des procédures sécuritaires pour nous désabonner complètement de chacun de ces programmes [, sans laisser la moindre trace].

Michel Robitaille

L'article n'indique pas comment fermer ces comptes. Ce serait utile, car sur les différents sites, il n'y a pas de lien pour le faire. J'ai réussi à fermer Air Miles avec le clavardage en ligne. Je cherche pour les autres programmes...

Alain Pelletier

Je trouve dommage que vous ne parliez pas de la façon d'accumuler les points avec la carte Optimum. Pour environ une dépense de quelques centaines de dollars durant un an (et non 2 828 $), je suis capable d'amasser 2 à 3 fois une prime de 100 $ juste en achetant des produits qui ont des points primes de plus ou en allant à la pharmacie une journée où on a 20 x les points... Ça va vraiment vite ! De plus, quand vient le temps de les échanger, on peut le faire lorsqu'on nous offre un montant bonus. Par exemple : on échange une valeur de 100 $ et on nous donne 30 $ de plus. Cette promotion arrive quelques fois par année. Il suffit d'être à l'affût.

Andrée Litalien

Je ne vois aucune évaluation des cartes Capital One. Pourquoi ? […]

Gaëtan Ouellet

Sans vouloir défendre la carte Air Miles, si vous possédez une carte de crédit BMO Mosaik, vous pouvez obtenir des points Air Miles pour tous vos achats – même si ce n'est pas chez un marchand associé au programme. […]

Hubert Lemay

Avec nos experts, nous avons constaté que les procédures pour quitter les programmes de fidélisation ne sont pas simples. Elles sont même inexistantes dans plusieurs cas. Règle générale, il vous faut contacter l’entreprise par téléphone ou par courriel pour demander que votre compte soit supprimé et vos informations, effacées. Or, comme il n’existe pas à l’heure actuelle au Québec de « droit à l’oubli » numérique – comme c’est le cas dans l’Union européenne, par exemple –, vous n’aurez pas la certitude, en vous désinscrivant d’un programme, que l’entreprise ne conservera effectivement plus aucune information sur vous. Le projet de loi 64 déposé par le gouvernement québécois au printemps 2020 prévoit introduire le droit à l’oubli dans certaines situations précises. Cependant, cette loi ira-t-elle suffisamment loin ? On souhaite que les députés débattent rapidement de tous ces aspects et s’entendent pour renforcer la protection des données personnelles des consommateurs.

En ce qui concerne le programme PC Optimum, notons qu’il s’inscrit dans la nouvelle tendance de la personnalisation des offres. Dans ce contexte, établir la dépense moyenne nécessaire pour obtenir une récompense de 100 $ nécessite l’examen des relevés de plusieurs abonnés. Le chiffre auquel nous sommes arrivés n’est pas exact pour chacun des membres de PC Optimum, mais il reflète l’utilisation du programme, comme observée à travers les relevés que nous avons recueillis.

Par ailleurs, si les programmes associés aux cartes Capital One ou BMO étaient absents de ce dossier, c’est que nous avons décidé de nous concentrer sur les programmes de fidélisation des commerçants (alimentation, pharmacie et essence). Nos lecteurs ont toutefois raison : il existe de nombreux programmes de fidélisation associés à des cartes de crédit. Nous aurons sans doute l’occasion d’y revenir !

remi

Rémi Leroux

ligne

Merci pour vos publications. Je pense que, présentement, vous êtes notre diffuseur d’info le plus éclairant et le plus fiable. Merci de tout cœur. Bravo.

Marie-Josée Grenon

Les mois passent, mais la pandémie demeure une source intarissable de nouvelles questions et de sujets à éclaircir. Notre grand dossier sur les questions liées à la COVID-19 demeure donc gratuit pour tous les internautes, et nous continuons de l’enrichir régulièrement.

• Vous vous demandez si votre enfant peut aller en classe malgré le fait que son petit nez coule ?

• Vous cherchez des masques pour enfant qui sont bien conçus pour l’école ?

• Vous vous demandez ce que vous pourrez réclamer, dans votre déclaration de revenus, comme frais liés au télétravail ?

Vous trouverez tout cela, et bien plus encore, à www.pv.ca/COVID-19.

ligne

J'aimerais savoir le nombre de pages par mois que vous comptez pour un usager occasionnel vs un usager régulier (« Imprimantes : 110 modèles mis à l’essai ».

Danielle Côté

Dans nos scénarios de calculs, notre « utilisateur occasionnel » imprime chaque semaine 2 pages en noir et blanc, 1 page en couleur et 0,5 page avec photo. Notre « utilisateur régulier », quant à lui, imprime chaque semaine 10 pages en noir et blanc et 5 pages en couleur. Pour obtenir plus de détails sur la méthodologie de ce test, voyez notre dossier en ligne : www.pv.ca/imprimantes. Vous y trouverez même une vidéo qui montre notre test en action !

clemence

Clémence Lamarche

ligne

Les vélos, un sujet chaud !

Au printemps dernier, lorsqu’il est devenu évident pour à peu près tout le monde que les vacances d’été se passeraient dans la Belle Province, Protégez-Vous a décidé de s’attaquer au dossier des vélos électriques, que plusieurs personnes avaient déjà réclamé.

Confinement et délais serrés obligent, un test était hors de question cette année. Nous avons donc réalisé un guide d’achat en magasinant dans l’inventaire de plusieurs détaillants bien établis ici (« Comparatif de 39 vélos électriques », www.pv.ca/velos-electriques). Nos recherchistes ont consacré plus de 70 heures à recueillir les caractéristiques les plus importantes de 39 modèles, ainsi que de nombreuses photos.

La réponse des abonnés ne s’est pas fait attendre : vous avez été très (très !) nombreux à lire ce dossier publié exclusivement en ligne. Or, des abonnés ont souligné que, même avec près de 40 vélos de 21 marques différentes, et près de 25 spécifications par fiche, le portrait de ce vaste marché demeurait à parfaire. D’une part, vous avez été nombreux à demander l’ajout de marques québécoises (comme Yulbike) ou canadiennes (Rad, par exemple). D’autre part, certains lecteurs ont déploré l’absence d’informations qu’ils jugeaient essentielles. « [La] comparaison des vélos électriques [est] très décevante et incomplète. Beaucoup trop de "n.d." [données non disponibles, NDLR] […]. [Une info peut être disponible pour un vélo et pas pour un autre.] […] », nous a écrit Martin Carrier. En effet, dans ce type de dossiers, nous réunissons tous les renseignements que les fabricants dévoilent. Il arrive donc que certaines fiches soient plus fournies que d’autres.

« Compte tenu que beaucoup de gens utilisent un support à vélo pour le transporter en auto ou doivent le soulever pour le ranger, il serait intéressant de connaître le poids des vélos. Peut-être sont-ils trop lourds pour la plupart des supports ? » a ajouté Guillaume P. Le commentaire de José Courtois allait dans le même sens : « Un élément important n’a pas été abordé dans votre article sur les vélos électriques : le poids du vélo. Depuis l’an dernier, j’ai un Trek Verve, comme celui décrit dans l’article. Il est particulièrement lourd, ce qui le rend moins performant dans les pentes particulièrement abruptes et plus lent en général. […] » Ces deux lecteurs ont bien raison. Le poids est l’une des données que nous avons cherchées, mais qui s’avère très difficile à obtenir. Même chose pour les dimensions des vélos électriques et les ajustements de selle possibles.

Tout compte fait, c’est le grand intérêt de nos abonnés pour ce sujet qui ressort le plus des commentaires reçus. Nous planchons donc sur un nouveau dossier pour le printemps prochain. Au moment d’écrire ces lignes, alors que la deuxième vague de COVID-19 n’est qu’une menace et non une réalité, nous travaillons à organiser un test qui tiendra compte, dans la mesure du possible, des demandes de nos abonnés. Rendez-vous au printemps 2021 ! 

julie-reaction

Julie Gobeil