Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

PV vous répond - Août 2022

reactions

Extraits de vos courriels, messages sur Facebook ou Instagram, commentaires publiés sur notre site web.

Consommation durable (PV mai 2022)

Pouvons-nous avoir la liste des experts, SVP? Nous sommes tous pour la vertu, mais quand je regarde la carte des plus grands pollueurs dans le monde, je m'aperçois que nous faisons bonne figure au Québec. Cela dit, nous continuerons à nous améliorer lorsque la technologie et l'économie nous le permettront. Essayer de nous faire passer pour des pollueurs à la traîne par rapport à l'Europe augmente mon cynisme face au populisme des verts. Je m'attends de Protégez-Vous, qui avait l'habitude de nous présenter des enquêtes ou des tests objectifs, qu'il remplisse sa mission et non qu'il nous présente une enquête bâclée avec une complaisance verte à peine cachée.

Richard Falardeau

Notre dossier repose sur une démarche très rigoureuse. Nous avons sélectionné 39 experts, de 14 pays, qui avaient une expérience pertinente en matière de consommation durable. Ils venaient d’associations de défense des consommateurs, du milieu de la recherche universitaire, d’agences gouvernementales vouées à la protection de l’environnement et d’organismes dont la mission est en lien avec la consommation responsable. Deux de ces experts venaient du Québec : il s’agit de deux chercheurs universitaires dont le champ d’expertise touche à la consommation durable.

Chaque expert devait identifier les comportements ayant la plus grande incidence sur la consommation durable et devant, selon lui, être inclus dans notre indice. Les réponses de chaque expert ont par la suite été pondérées en fonction de leur expertise. En tout, trois itérations de consultations ont été réalisées entre le 27 janvier et le 28 juin 2021 pour parvenir à notre questionnaire final.

Une fois le questionnaire établi, un sondage représentatif a été réalisé dans chacun des pays participants pour connaître les habitudes et les perceptions de ses habitants par rapport aux gestes préalablement identifiés par les experts. Ce sont les résultats de ces sondages qui ont été utilisés pour établir le score donné à chaque pays.

Comme vous pouvez le constater, il ne s’agit pas d’une enquête bâclée, mais bien d’un travail colossal, réalisé en collaboration avec des experts qualifiés.

clemence-lamarche

Clémence Lamarche, chef des tests

ligne

Prix et paiements de trois petits VUS (Web, mai 2022)

Je ne suis pas certain que les économies [à l’achat du Hyundai Kona] soient aussi avantageuses que l’article le laisse croire. Si je me souviens bien, les changements d’huile se font à chaque 5 000 ou 6 000 km chez Hyundai, comparativement à chaque 15 000 ou 16 000 km pour Toyota. De plus, Hyundai est reconnu pour multiplier les entretiens de toutes sortes sur ses modèles.

Martin Brochu

Vous avez raison d'affirmer qu'à long terme, le Corolla Cross coûtera moins cher en entretien et en réparations que le Kona. Dans les six premières années, la différence devrait s'avérer mineure, mais la meilleure valeur du Corolla Cross fera en sorte qu'une partie du supplément payé à l'achat sera récupérée si le véhicule est revendu. Après la sixième année, la différence dans les valeurs de revente commence à perdre de l'importance.

 Hyundai recommande des changements d'huile aux 8 000 km sur les modèles 2022 et l'emploi d'une huile synthétique. L'intervalle de Toyota est de 16 000 km; c'est long pour la majorité des véhicules conduits au Canada, bien que les moteurs de Corolla ne suscitent pas de plaintes pour des bris.

─ L’Association pour la protection des automobilistes (APA)

ligne

Sièges d’auto : correction (PV juin 2022)

Le réseau de vérification d’installation de sièges d’auto mis sur pied par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et CAA-Québec n’existe plus. Pour obtenir ce service, vous devrez plutôt vous tourner vers l’Association pour la sécurité des enfants passagers du Canada (CPSAC) : cpsac.org/find-a-tech

ligne

Travailler à la retraite : correction (PV juin 2022)

Une erreur s’est glissée dans ce passage :

Quant au Supplément de revenu garanti (SRG) du gouvernement fédéral, chaque dollar gagné au-delà de 3 500 $ l’amputera de 50 cents. Autrement dit, si vous touchez 6 000 $ en salaire, votre SRG sera réduit d’environ 3 000 $.

Il aurait plutôt fallu lire ceci :

Quant au Supplément de revenu garanti (SRG) du gouvernement fédéral, chaque dollar gagné au-delà de 5 000 $ l’amputera de 25 à 75 cents. Par exemple, une personne célibataire qui n’a aucun revenu a un SRG de 969 $. Avec un revenu annuel de 10 000 $, le SRG est réduit à 403 $. À noter que le calcul du revenu qui sert à déterminer le SRG peut changer dans le temps.

ligne

Dégustation de setlzers (PV juillet 2022)

Je suis abonné depuis plus d’une décennie. Je trouve que votre évaluation sur les sodas alcoolisés n’est pas appropriée. Je trouve que cela est une perte d’énergie et d’argent qui pourrait être utilisé pour évaluer des produits autres que des produits alcoolisés.

Je débourse un certain montant par année pour avoir des recherches de produits que l’on utilise tous les jours et non pas pour prendre un verre alcoolisé. Très déçu de cette évaluation.

André St-Germain

Nos dégustations d’alcool sont effectuées à l’aveugle par des professionnels chevronnés, et la majorité de nos lecteurs apprécient ces tests. Les seltzers étant très populaires, une évaluation nous semblait incontournable. Notre but est d’offrir un contenu solide et diversifié, et nos dégustations s’inscrivent dans cette visée.

frederic-perron

Frédéric Perron, rédacteur en chef