Comment enseigner le crédit à nos enfants?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Télé-Québec Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 04 décembre 2017

Dans l’émission L’Indice McSween, Pierre-Yves McSween demande des explications aux institutions financières : pourquoi accorder une importante limite de crédit à de jeunes étudiants dont les revenus sont très bas ?

Il est crucial d’éduquer ses enfants quant à une saine utilisation du crédit et aux risques d’endettement. Mais comment s’y prendre ?

Le crédit est plus abstrait à enseigner aux enfants que l’utilisation de l’argent comptant ou l’épargne. « Il est préférable d’attendre qu’ils aient 11 ou 12 ans avant de commencer à leur en parler », conseille Robin Taub, CPA, CA, auteure du livre A Parent's Guide to Raising Money-Smart Kids. L’enfant aura alors acquis quelques notions de mathématiques à l’école, comme les pourcentages, par exemple.

« Éduquer ses enfants aux risques du crédit est d’autant plus important qu’ils se font offrir des cartes très tôt, dès qu’ils ont 18 ans », ajoute Isabelle Dauphin, conseillère budgétaire à l’ACEF de l’Est de Montréal.

Selon la Coalition des associations de consommateurs du Québec, pas moins de 71 % des Canadiens âgés de 18 à 30 ans possèdent une telle carte. Or, une récente étude du syndic de faillite Jean Fortin & associés montrait que près de 90 % des 18-30 ans ayant fait faillite entre 2011 et 2016 avaient un carte de crédit et un solde impayé d’environ 8 000 dollars.

Alors comment agir de façon préventive avec des pré-adolescents ? Voici quelques trucs proposés par Robin Taub et Isabelle Dauphin :

  • Votre enfant demande une avance sur son allocation de la semaine, pour s’acheter quelque chose immédiatement. Acceptez, en le prévenant qu’il devra vous rembourser dès sa prochaine allocation. Tant qu’il n’aura pas remboursé, les allocations suivantes seront amputées d’un petit montant. 
     
  • Votre enfant vous voit souvent utiliser votre carte de crédit et peut en déduire qu’il suffit de la présenter pour payer. Il peut même penser que votre limite de carte de crédit vous rend plus riche ! Profitez de ces moments pour lui expliquer la différence entre la carte de débit et la carte de crédit.
     
  • Montrez-lui vos relevés de carte de crédit. C’est un bon outil pour lui expliquer le pourcentage d’intérêt que vous devrez payer si vous ne remboursez pas votre solde, ou encore le temps qu’il faudra pour rembourser en payant le minimum.
     
  • Comparez combien il en coûte pour acheter un item en reportant le solde de quelques mois, en comparaison avec un achat payé comptant. Demandez à votre enfant ce qu’il aurait pu s’acheter de plus avec la somme payée en intérêts.

Enfin, le site tesaffaires.com, de l’Autorité des marchés financiers, propose un calculateur de carte de crédit spécialement conçu pour répondre aux questions des jeunes. Pourquoi ne pas l’utiliser pour simuler quelques scénarios à partir d’achats que votre enfant veut faire ?

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.