Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Une première maison au rythme du RAP

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Question Retraite Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 15 décembre 2015

image

Une première maison : vous y avez rêvé assez longtemps, réfléchi au nombre de pièces, songé à l’aménagement intérieur… Agissez grâce au RAP!

Cette première maison vous tient à coeur…

Une première maison : vous y avez rêvé assez longtemps, réfléchi au nombre de pièces, songé à l’aménagement intérieur, souhaité un parterre plein de verdure et un quartier agréable. Première maison ou premier condo, c’est une nouvelle étape de vie qui s’ouvre à vous. Et maintenant, pour passer du rêve à la réalité, vos épargnes pourront vous donner un sérieux coup de main.  Vous pouvez utiliser la valeur de votre REER pour offrir un comptant sur l’achat de votre propriété et remettre graduellement cette somme qui continuera à servir à votre retraite plus tard.

Oui, j’aime le RAP

Très populaire, le RAP aura permis au fil des ans à plusieurs centaines de milliers de Canadiens et de Québécois d’avoir accès à la propriété.  Grâce au RAP vous pouvez retirer sans impôt jusqu’à 25 000 $ de vos régimes enregistrés d’épargne- retraite pour l’achat ou la construction d’une habitation admissible. Si l’achat ou la construction se fait avec votre époux ou votre conjoint de fait, chacun de vous peut retirer jusqu’à 25 000 $. Donc, un montant total de 50 000 $.

Et pour rembourser.

Le remboursement dans votre REER se fait graduellement et à certaines conditions :

• vous avez jusqu’à 15 ans pour rembourser les montants retirés;

• il faut commencer à rembourser à compter de la deuxième année suivant le retrait;

• vous devez remettre un montant annuel de remboursement équivalant à au moins 1/15 de la somme retirée;

• si vous n’effectuez pas de remboursement une année, cette somme devra être incluse dans votre revenu lorsque vous produirez votre déclaration de revenus;

• une somme investie dans un REER doit y demeurer 90 jours avant d’être retirée pour le RAP.

Il est important de comprendre que vous empruntez en fait une somme sans intérêt à votre propre REER.  L’acheteur d’une première maison devra donc rembourser cette somme graduellement selon les règles prévues pour que ces placements REER demeurent à l’abri de l’impôt. Il faut se rappeler que le REER est un mécanisme de report de l’impôt et non pas d’élimination de l’impôt. Si vous ne remettez pas la somme prévue dans votre REER, le fisc considérera cette somme comme un revenu et elle sera imposée. C’est normal. Vous avez déjà bénéficié d’un avantage fiscal sous la forme de déduction du revenu imposable lorsque vous l’aviez investie dans votre compte REER.

D’autre part, le fait de retirer une somme de 25 000 $, par exemple, de votre REER diminuera à long terme la valeur de votre placement en vue de la retraite, puisque vous retirez une somme importante et ne la retournez dans votre REER que graduellement. Par contre, la bonne nouvelle c’est que vous aurez également pu avoir accès à une propriété dont la valeur devrait elle aussi augmenter avec le temps. 

Brigitte et Pierre-Luc «rappent» ensemble.

L’achat de ce premier condo est une décision importante. Ce jeune couple a réussi à épargner 20 000 $ et chacun d’eux a déjà mis des économies dans un REER au fil des ans.

Achat du condo  Montants 
Valeur du condo  175 000 $ 
Montant RAP de Brigitte  13 000 $ 
Montant RAP de Pierre-Luc  12 000 $ 
Sous-total RAP  25 000 $ 
Solde  150 000 $ 
Épargne personnelle du couple  20 000 $ 
Montant de l’hypothèque  130 000 $ 


Après négociation avec leur institution financière, ils ont obtenu un prêt hypothécaire sur 1 an à un taux de 6,5 % (avec amortissement de 25 ans).

Cela représente un remboursement d’hypothèque de 870 $ par mois, plus les taxes, les frais de condo et les assurances. Ils doivent aussi planifier le remboursement annuel de leur REER. 

Brigitte remboursera 867 $ (13 000 $ ÷ 15 = 866,67 $). Le remboursement de Pierre-Luc sera de 800 $ (12 000 $ ÷ 15 = 800 $).

Tout est question de planification. Évidemment ces sommes «rappées» et retournées au REER ne produiront  pas de déduction fiscale.  Mais, une cotisation supplémentaire au REER sera par contre déductible du revenu imposable.

Se renseigner et prendre la bonne décision.

On peut trouver des informations sur le régime d’accession à la propriété sur le site Internet de l’agence de Revenu du Canada. Comme il faut remplir toutes les conditions nécessaires pour participer au RAP, il vaut mieux bien se renseigner avant de procéder.

Par exemple, l’habitation doit être réputée votre « première » résidence principale et il faut respecter certaines dates d’échéance.

Les institutions financières qui gèrent votre compte REER peuvent aussi vous conseiller.

Pour en savoir plus...

L’agence du revenu du Canada

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires