Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Comment composer avec REER et hypothèque?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Question Retraite Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 28 janvier 2016

REER, hypothèque, crédit, comptes et factures… Tout cela peut devenir étourdissant. Mais parlons d’abord de votre contribution au REER et non de votre hypothèque. Pourquoi? La raison en est bien simple.

Le REER, les régimes complémentaires de retraite et les régimes publics constituent à la fois votre porte d’entrée sur un avenir rempli de projets intéressants et la fondation de votre sécurité financière à long terme.

Dès votre arrivée sur le marché du travail, il est temps d’économiser pour votre retraite, même si cette étape de la vie semble loin. De plus, grâce au régime d’accession à la propriété (RAP), le REER auquel vous aurez contribué tôt pourra devenir un jour un levier pour l’achat d’une première maison. Et la bonne nouvelle, c’est qu’avec les placements enregistrés dans un REER, le temps travaille pour vous.

Votre hypothèque : une dette importante… et un placement

Une maison représente une dette, mais surtout un placement. En effet, vous pouvez vous attendre à ce que la valeur de votre maison augmente avec les années.

Par ailleurs, en remboursant votre prêt hypothécaire, vous libérez votre budget pour d’autres projets et épargnez davantage en vue de la retraite.

Pour certains d’entre vous, il y a les « bonnes dettes » et les « mauvaises dettes »: les bonnes permettent d’accroître l’actif (maison, investissements, etc.); les mauvaises sont en général les dettes de consommation (cartes de crédit, voyages, etc.). Chacun doit trouver l’équilibre entre les deux.

Pour rembourser l’hypothèque

Dans certaines publicités, on vous suggère de contribuer à votre REER et de rembourser une partie de votre hypothèque. Effectivement, une fois que vous avez préparé un plan d’épargne, il peut être avantageux d’accélérer le remboursement de votre hypothèque par une stratégie bien simple: utiliser votre remboursement d’impôt pour effectuer un paiement supplémentaire sur le solde de votre hypothèque. À long terme, le montant total des intérêts payés sur votre hypothèque sera réduit.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires