Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Et si vous économisiez à même votre paie?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Question Retraite Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 28 janvier 2016

image

Pourquoi ne pas vous faire un cadeau et utiliser l’épargne systématique, soit par retenue à la source ou par prélèvement automatique.

Saviez-vous que près des deux tiers des employeurs de PME qui n’offrent pas de régime de retraite à leurs employés (71 %) considèrent qu’il est tout de même de leur ressort de leur offrir la possibilité d’épargner par des retenues à la source sur leur paie? Mieux encore : plus de la moitié de ces employeurs estiment qu’ils devraient mettre en place pour leurs employés un programme d’information au sujet de la retraite (60 %) ou même, verser une cotisation à un régime de retraite (52 %). Cependant, pour que de telles mesures soient mises en place, ces employeurs considèrent que la demande doit être une initiative des employés. Parlez-en donc à votre employeur sans attendre!

Le saviez-vous ?

En 2014, 61 % des travailleurs québécois qui réussissent à épargner ont indiqué avoir recours aux prélèvements automatiques comme moyen d’épargne.

Retenues à la source

Madame Jocelyne Houle-LeSarge, présidente du groupement Question Retraite, insiste sur la nécessité de parler des possibilités de retenues à la source à son employeur. « Ces petites sommes, prélevées directement sur la paie chaque semaine, sont versées par votre employeur dans un REER. La charge est ainsi moins lourde sur le budget personnel que lorsque l’on attend à la fin de l’année pour contribuer », souligne-t-elle. La présidente de Question Retraite ajoute que cette méthode permet également d’obtenir des remboursements d’impôt immédiats plutôt que d’attendre la déclaration d’impôt et le remboursement ultérieur.

(Source : Question Retraite / Régie des rentes du Québec / Chaire d'assurance et de services financiers L'Industrielle-Alliance – Sondage sur le comportement des PME envers l’épargne-retraite)

Madame Houle-LeSarge rappelle l’importance d’épargner en vue de la retraite, et ce, dès que possible : « On n’est jamais trop jeune pour commencer à cotiser à un plan de retraite et il n’est jamais trop tard pour commencer. Il est vrai que cotiser à son REER personnel n’est pas toujours facile, mais des solutions souples sont possibles ». Vous pouvez, par exemple, vérifier auprès de votre employeur si vous êtes admissible à un REER collectif, un régime de retraite simplifié ou à un régime complémentaire de retraite. Si ces types de régimes ne vous sont pas accessibles, communiquez avec votre institution financière et demandez qu’une somme soit virée à intervalle régulier de votre compte d’opérations quotidiennes à un compte d’épargne spécial pour la retraite. Vous pouvez aussi adhérer à un programme qui vous permet de transférer automatiquement des sommes dans un REER. 

Pour en savoir plus

Pour avoir plus d’information à propos de la planification financière de la retraite, consultez le site Web de Question Retraite.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires