Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Portes et fenêtres à changer... ou pas?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 22 Mars 2021 Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles

image_protegez-vous_article Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles

Vous pensez remplacer vos fenêtres ou votre porte d’entrée? Avant d’investir des milliers de dollars, assurez-vous qu’il s’agit de la meilleure option pour vous.

Saviez-vous que 64 % de la consommation totale d’énergie dans une habitation représente les coûts de chauffage? Il existe heureusement plusieurs façons d’améliorer la performance énergétique d’une habitation. Les portes et fenêtres d’une résidence étant l’une des sources de pertes énergétiques, il est possible d’agir et, ainsi, de réduire la facture d’énergie sans devoir les remplacer.

• Inspectez les cadres

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une bonne installation est aussi importante que le vitrage. Des courants d’air autour de la porte ou de la fenêtre indiquent que le joint entre le cadre et la structure de la maison n’est pas étanche. Pour réduire facilement les fuites, appliquez un produit de calfeutrage entre le mur et le cadrage des portes et fenêtres.

Demandez conseil!
 

Le programme Rénoclimat vous guide dans vos rénovations. Avant de commencer vos travaux, recevez une visite gratuite à domicile par un conseiller en efficacité énergétique qui vous offrira des conseils personnalisés pour améliorer la performance énergétique de votre habitation. En prime, obtenez de l’aide financière pour les travaux réalisés!
 

Pour les détails ou vous inscrire : renoclimat.gouv.qc.ca.

• Améliorez l’efficacité énergétique des portes et fenêtres

Pour les portes, placez un coupe-froid sur le seuil ou sur la porte elle-même. Pour les fentes à lettres, installez des rabats et des couvercles à clé.

Pour les fenêtres à guillotine, ajoutez des coupe-bise en V ou de forme tubulaire. Si vous avez des contre-fenêtres (châssis doubles), installez-les au début de la saison de chauffage.

N’envisagez de remplacer vos fenêtres que si les cadres sont trop abîmés ou s’il est impossible de les rendre étanches aux infiltrations d’air. Les verres scellés (thermos) qui ont des traces d’humidité entre les deux verres ont perdu leur scellement initial. Plutôt que de changer toute la fenêtre, remplacez seulement la vitre par un verre à haut rendement énergétique, et ce, à un coût moindre.

• Appliquez une pellicule transparente

Si vous n’avez pas besoin d’ouvrir certaines fenêtres durant l’hiver, la pose d’une pellicule transparente qui se tend à l’aide d’un séchoir à cheveux augmente sensiblement l’étanchéité des fenêtres aux infiltrations d’air.

Découvrez une foule de conseils pratiques sur notre site au transitionenergetique.gouv.qc.ca/residentiel.