Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Vous cherchez une résidence privée pour aînés?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Le Protecteur du citoyen Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 20 février 2018 Fotolia

Fotolia

Vous cherchez une résidence privée pour aînés pour vous-même ou pour un proche ? Voici un petit guide qui vous aidera dans vos démarches.

Avant de commencer

1. Prenez le temps de définir vos préférences : l’endroit idéal devrait-il se trouver en ville, en banlieue, à la campagne, à proximité de certains services, près de membres de la famille ou d’amis ?

2. Des personnes de votre entourage sont-elles en mesure de vous recommander l’une ou l’autre résidence ou, au contraire, de vous mettre en garde ?

3. Au Québec, il existe différents types de ressources d’hébergement pour les aînés : centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), ressource intermédiaire, ressource de type familial, résidence privée pour aînés, résidence à but lucratif ou non. Assurez-vous de comprendre les particularités de chaque formule.

Avant de visiter les lieux

4. Prenez rendez-vous avec la personne responsable de la résidence plutôt que de vous présenter à l’improviste. Vous serez assuré de pouvoir compter sur sa disponibilité.

Lors de la visite

5. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous paraissent utiles, la première pouvant être le coût mensuel d’hébergement. Quels services sont inclus dans ce coût ?

6. La résidence a-t-elle fait l’objet d’une certification formelle par le ministère de la Santé et des Services sociaux ? À lire à ce sujet, notre texte précédent : Vous cherchez une résidence privée pour aînés? Assurez-vous qu’elle est certifiée par le gouvernement.

7. Quelle est la durée du bail ? Quelles en sont les différentes conditions et qu’advient-il si des problèmes de santé obligent à y mettre fin ?

8. Quels sont les services de base et les services « à la carte » ? Soins médicaux généraux, entretien ménager, buanderie, assistance pour le bain ?

9. Y a-t-il en tout temps sur les lieux un médecin ? Une infirmière ? Qui assume la surveillance de nuit ?

10. Combien d’employés compte l’établissement ? Quels sont leurs rôles et leur formation ? Savent-ils comment agir en cas d’urgence, de propagation d’infections ou de dégradation subite de l’état de santé d’un résident ?

11. Comment se déroule la distribution des médicaments et qui en est responsable ?

12. Quelles sont les limites de la résidence en termes de services si l’état de santé de la personne se détériore ? Quels peuvent être les services offerts en pareil cas ?

13. Les chambres, appartements et espaces communs sont-ils bien entretenus et nettoyés sur une base régulière ? La configuration des lieux permet-elle d’employer facilement un déambulatoire ou un fauteuil roulant ?

14. Quel est l’horaire des repas ? Est-ce flexible ? Les résidents peuvent-ils avoir de l’aide pour manger ? Les menus peuvent-ils être consultés ? A-t-on recours à une diététiste ? Respecte-t-on les diètes individuelles ? Les repas sont-ils servis dans une salle à manger ou à la chambre ? Service aux tables ou cafétéria ? Peut-on avoir des invités ?

15. Les lieux sont-ils sécuritaires ? Détecteurs de fumée, rampes d’accès, gicleurs (obligatoires à compter de décembre 2020), cloches d’appel dans les chambres et les salles de bain ?

16. Quelles sont les commodités sur place ? Services bancaires, pharmacie, dépanneur, salon de coiffure ?

17. Prévoit-on un programme d’activités variées ? Selon quel calendrier ? Sorties à l’extérieur ? Salle de conditionnement physique ? Y a-t-il des activités à caractère religieux et spirituel ?

18. Les visites des proches se font-elles selon un horaire précis ou à n’importe quel moment ? (Retenez qu’en vertu du règlement applicable en résidence privée pour aînés, les visites peuvent avoir lieu à tout moment de la journée). Y a-t-il des aires communes pour recevoir un groupe ?

19. Quels sont les délais avant d’être admis à la résidence ? Y a-t-il une liste d’attente ?

Après la visite

20. La personne responsable de la résidence a-t-elle été facilement accessible et vous a-t-elle consacré le temps nécessaire ? Vous a-t-elle volontiers fourni tous les renseignements demandés ? Les employés ont-ils semblé avoir de bons rapports entre eux ? Ce que vous avez vu et entendu vous laisse-t-il une impression favorable

En cas de problèmes

Le Protecteur du citoyen peut intervenir si vous avez des problèmes concernant la qualité des services dans une résidence privée pour aînés.

Toutefois, vous devez d’abord vous adresser au commissaire aux plaintes et à la qualité des services du CISSS (Centre intégré de santé et de services sociaux) ou du CIUSSS (Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux) dont relève la résidence.

Si vous êtes insatisfait des conclusions du commissaire ou si vous n’avez pas de réponse de sa part dans un délai de 45 jours, vous pouvez vous adresser au Protecteur du citoyen. Nos services sont  gratuits, confidentiels et sans formalités compliquées.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires