Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Assurance médicaments : qu’arrive-t-il après 65 ans?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Le Protecteur du citoyen Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 31 Août 2020 Adobe Stock

assurance-medicaments-670x500 Adobe Stock

À l’approche de 65 ans, voici les choix qui s’offrent à vous en matière d’assurance pour vos médicaments.

Avant 65 ans

Avant votre 65e anniversaire, si vous avez accès à une assurance médicaments privée, vous devez y adhérer. Il peut s’agir, par exemple, du programme d’assurance offert par votre employeur. En pareil cas, vous ne pouvez bénéficier du régime d’assurance médicaments de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ).

À la mi-soixantaine

Dès que vous avez 65 ans, cette obligation n’existe plus. Vous êtes automatiquement inscrit ou inscrite au régime public.

Quelques mois auparavant, la RAMQ vous informe par lettre que vous devez faire un choix :

  • Régime public uniquement

Vous optez pour le régime public et vous en avisez votre assureur privé. Vous n’avez aucune démarche à faire auprès de la RAMQ.  Vous payez votre prime annuelle par l’entremise de votre déclaration d’impôts.

  • Régime public et privé

Vous choisissez le régime public pour la couverture de base et conservez votre régime privé pour une couverture complémentaire. La prime pour le régime public est alors versable au moment de votre déclaration fiscale. La couverture additionnelle paie notamment des médicaments et des frais qui ne sont pas remboursés par le régime public.

  • Régime privé uniquement

Vous poursuivez votre contrat avec votre assureur privé. En général, les primes augmentent à 65 ans. Si vous choisissez cette option, vous devez communiquer avec la RAMQ pour annuler votre inscription au régime public. Au moment de compléter votre déclaration fiscale, n’oubliez pas d’indiquer que vous avez opté pour un régime privé.

À l’approche de votre 65e anniversaire, prenez soin de bien vous informer. Votre choix aura un impact important sur votre couverture et vos tarifs. Les renseignements utiles sont disponibles sur le site de la RAMQ. Le délai pour contester une décision de la RAMQ est de six mois à compter de sa réception.

Important : si vous décidez de conserver votre assurance privée, pensez à communiquer avec la RAMQ avant d’avoir 65 ans. Vous éviterez ainsi d’être inscrit automatiquement au régime public.

Vos recours

Vous n’êtes pas satisfait des services de la RAMQ, notamment pour des questions d’admissibilité ou de délais? Faites appel au Protecteur du citoyen. Nos services sont confidentiels et gratuits.

Pour toute plainte concernant votre régime privé, faites appel à l'ombudsman ou au bureau des plaintes de votre compagnie d'assurance. Vous pouvez aussi vous adresser à l’Autorité des marchés financiers ou encore à l'Ombudsman des assurances de personnes.