Les services gouvernementaux remplissent-ils leurs engagements?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Le Protecteur du citoyen Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 29 novembre 2018

Protecteur du citoyen

Protecteur du citoyen

Selon le Protecteur du citoyen, les services annoncés se font parfois attendre ou ne sont pas à la hauteur des engagements.

Dans son rapport annuel 2017-2018 rendu public le 29 novembre, la protectrice du citoyen, Marie Rinfret, cite des cas où les services publics peinent à respecter leurs engagements.

Parmi les exemples

• Le ministère de la Sécurité publique a mis beaucoup plus de temps que prévu pour traiter les demandes d’aide financière des personnes sinistrées lors des inondations de 2017.

• Crédit d’impôt pour frais de garde d’enfants : Revenu Québec a établi des cotisations sur la base de soupçons de fraude plutôt que sur des éléments de preuve tangible.

• Dans un contexte de pénurie de personnel, certaines personnes hébergées en CHSLD ne reçoivent pas les soins et les services dont elles ont besoin. 

• L’écart s’amplifie entre les demandes de services de soutien à domicile à long terme et le soutien réellement offert.

En quelques chiffres

En 2017-2018, le Protecteur du citoyen a :

- traité 21 950 demandes;

- vu ses recommandations acceptées par les services publics dans 98 % des cas;

- répondu aux appels téléphoniques en moins de 20 secondes, 9 fois sur 10.

En savoir plus

Le rapport annuel du Protecteur du citoyen peut être lu en version abrégée ou intégrale sur son site Web. Il est accessible pour la consultation sur ordinateur et écrans mobiles.

Le Protecteur du citoyen :

- est un ombudsman impartial et indépendant;

- assure le respect des droits des citoyens et des citoyennes dans leurs relations avec les services publics;

- intervient gratuitement, sans formalités compliquées et en toute confidentialité.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.