Tendre vers le Zéro Déchet

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Maison du développement durable Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 13 octobre 2017

Photo: Mélissa de La Fontaine

Photo: Mélissa de La Fontaine

Voici nos conseils pour tester des habitudes de consommation saines, économiques et écologique et relever le défi de tendre vers le Zéro Déchet.

Ici, déboulonnons le mythe selon lequel l’objectif d’adopter un mode de vie Zéro Déchet est de ne produire qu’un pot Mason de déchet par année. C’est faux. Et peu probable au Québec, soyons honnête ! Cela dit, il y a beaucoup à faire pour réduire nos déchets, sachant qu’en 2015 au Québec, on envoyait à l’élimination 685 kilogrammes de déchets par personne! Le fait de réduire nos déchets est une partie de la solution qui est accessible au quotidien. L’objectif à mes yeux est simplement de TENDRE vers un mode de vie Zéro Déchet tout en respectant nos limites personnelles et en tenant compte de notre contexte de vie. Voilà tout ! 

Le faire chez soi en 5 étapes :

1. Refuser ce dont on n’a pas besoin

La publicité veut nous faire croire qu’on a besoin de la dernière nouveauté à tout moment. Mais est-ce bien le cas ? Souvent, simplement poser la question, c’est y répondre ! 

2. Réduire ce dont on a besoin

Nous restons des êtres vivants ayant tout de même des besoins ! Cela dit, ceux-ci ne nécessitent pas autant d’objets qu’on peut le penser. Par exemple : nous avons définitivement besoin de nous vêtir ! Mais avons-nous vraiment besoin d’autant de vêtements ? 

3. Réutiliser ce dont on dispose déjà

Réutiliser peut prendre ici plusieurs sens ! Réutiliser les objets que l’on possède déjà le plus longtemps possible. Par exemple, lorsque je fais mon épicerie en vrac, je réutilise toujours les mêmes sacs de tissus et pots Mason. Réutiliser un même objet ou produit pour plusieurs utilités. Qui a dit qu’on devait utiliser un savon différent pour notre visage et notre corps ? Mon pain de savon se charge des deux ! Réutiliser ce qui a déjà été créé et acheté en consommant des biens de seconde main. C’est plus économique et plus écolo ! 

4. Recycler

Informez-vous à savoir ce qui est accepté dans le bac de votre municipalité ! Cela peut changer d’une municipalité à l’autre. Si l’objet dont vous disposez ne va pas au recyclage, ouvrez vos horizons, une solution existe sans doute ! 

5. Composter

Toutes les matières organiques ! En fait, oui et non. Informez-vous aussi ! Si votre municipalité ramasse le compost, il est probable que vous puissiez y mettre vos restants de viande, vos ongles et vos cheveux (oui, oui !). Mais si vous avez un composteur domestique, ne vous y risquez pas ! Et pourquoi composter ? En plus de réduire les émissions de gaz à effet de serre associés à l’élimination, le compost créé permet d’enrichir les sols et aide à la production de nouveaux fruits et légumes. En compostant, on redonne à la Terre plutôt que de lui léguer des déchets incinérés ou enfouis! 

N'oubliez pas de partager vos trucs avec vos proches ou dans les réseaux sociaux : #Mamaisondurable.org

Pour en savoir davantage, visitez mamaisondurable.org

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.