Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Achat d’une propriété : ne dépassez jamais 50 000 $ en acompte !

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Garantie de construction résidentielle Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 13 Janvier 2022 Shutterstock.com

WEB_2048X1528 Shutterstock.com

Vous comptez acquérir une propriété neuve et votre entrepreneur vous exige un acompte ? Si vous décidez d’acquiescer à sa demande, un conseil : ne dépassez jamais 50 000 $.

Tout d’abord, il est important de préciser que la grande majorité des entrepreneurs en construction sont honnêtes, mais certains d’entre eux n’ont malheureusement pas les meilleures intentions. Certains peuvent également connaître des difficultés financières en cours de route pouvant mettre en péril votre projet. Vous devez donc être prudent quant à l’acompte que vous verserez lorsque vous êtes en processus d’acheter une propriété neuve.

Protection maximale des acomptes jusqu’à 50 000 $ !

Bien que verser un acompte ne soit pas obligatoire lors de l’achat d’une habitation neuve, il s’agit tout de même d’une pratique légale et courante. Sachez que le plan de garantie obligatoire prévoit une protection maximale pour les acomptes pouvant aller jusqu’à 50 000 $. Dans l’éventualité où vous accordez un acompte à votre entrepreneur, gardez toute preuve du versement, comme un reçu, une preuve d’encaissement bancaire et une attestation d’acompte dûment complétée.

Et surtout, ne dépassez pas le montant maximal de protection prévu par le plan de garantie obligatoire. Pourquoi ? Parce que si vous décidez de verser un montant supérieur à la protection maximale, sachez qu’en cas de pépin avec votre entrepreneur — faillite, fermeture, abandon du chantier —, le montant excédentaire à 50 000 $ sera définitivement perdu.

Assurez-vous que votre entrepreneur est accrédité !

Nous vous rappelons que tout entrepreneur construisant des bâtiments prévus au plan de garantie obligatoire doit être accrédité auprès de GCR et avoir les licences appropriées valides de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), une obligation selon la loi. Pour vous en assurer, il vous suffit de consulter le Répertoire des entreprises accréditées chez GCR. Vous saurez alors si l’entrepreneur avec qui vous vous apprêtez à faire affaire est bel et bien accrédité et si votre projet est enregistré auprès de GCR.

Pourquoi vous en assurer ? Afin de pouvoir vous prévaloir de la garantie. En effet, si vous faites affaire avec un entrepreneur qui n’est pas accrédité pour la construction ou la vente d’une habitation neuve, vous ne serez malheureusement pas protégé par le plan de garantie obligatoire.

Acheter une habitation neuve est un projet emballant, souvent stressant, même lorsque la construction se déroule bien. Soyez donc vigilant afin de bien protéger votre projet et votre argent. Après tout, une propriété neuve est possiblement l’investissement le plus important que vous ferez au cours de votre vie.