Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Les femmes dans les lieux décisionnels : où en sommes-nous?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Conseil du statut de la femme Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 05 avril 2019 Conseil du statut de la femme

carrousel_2e_version Conseil du statut de la femme

Nos directions et nos conseils d’administration sont-ils paritaires? L’heure est au bilan avec les données du Conseil du statut de la femme.

Depuis 2003, le Conseil du statut de la femme collige périodiquement des données sur la présence des femmes dans les lieux décisionnels et consultatifs. Son plus récent exercice rendu public récemment permet de tirer les constats suivants.

1- Plusieurs lieux sont paritaires en 2018. La proportion de femmes se situe entre 40 % et 60 % à l’Assemblée nationale, aux CA des sociétés d’État, à ceux des établissements de santé et de services sociaux, des conseils régionaux de la culture, des cégeps, de même qu’aux conseils des commissaires.

2- Les femmes demeurent sous-représentées dans les municipalités et la haute fonction publique québécoise. Seulement 19 % des municipalités du Québec sont dirigées par une mairesse et 35 % des sièges aux conseils municipaux sont occupés par des femmes. Dans la haute fonction publique québécoise, les femmes représentent 36 % des sous-ministres et 35 % des présidences d’organismes gouvernementaux.

3- Les milieux paritaires se rapportent plus souvent aux secteurs traditionnellement associés aux femmes, comme l’éducation, la santé et la culture, qu’à ceux traditionnellement masculins, comme la politique, la haute fonction publique et les affaires.

4- Les femmes accèdent moins souvent à la présidence ou à la haute direction. Cette tendance s’observe par exemple dans les établissements publics de santé et de services sociaux (47 % de femmes membres des CA, mais 31 % à la présidence) et dans les centrales syndicales (39 % de femmes aux conseils de direction, mais 22 % à la présidence).

5- Les femmes sont plus présentes dans les instances régionales que dans les instances nationales qui les chapeautent. Par exemple, alors que la parité est presque atteinte dans l’ensemble des chambres de commerce du Québec, avec 38 % de femmes, la proportion de femmes à la Fédération des chambres de commerce se chiffre à 22 %.

Disponible pour chaque région administrative, la compilation met en lumière des variations parfois notables de l’une à l’autre. Pour consulter les données, par région ou pour l’ensemble du Québec, ou en obtenir des exemplaires : https://www.csf.gouv.qc.ca/article/publicationsnum/presence-des-femmes-et-des-jeunes-dans-les-lieux-decisionnels-et-consultatifs-compilation-2018/

Le Conseil du statut de la femme a pour mission de conseiller le gouvernement du Québec et d’informer le public sur les questions d’égalité entre les femmes et les hommes.

logo-CSF
Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires