Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Peut-on se fier à la provenance locale pour manger santé ?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Coalition Poids Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 26 Avril 2021 Source : Coalition québécoise sur la problématique du poids.

Sans-titre Source : Coalition québécoise sur la problématique du poids.

Manger local est-il synonyme de manger santé? La Coalition Poids vous invite à rester vigilants face au marketing des aliments ultra-transformés.

Depuis le début de la pandémie, nous sommes grandement encouragés à consommer des aliments québécois pour soutenir la prospérité et l’autonomie de notre système agroalimentaire. Que ce soit en épicerie, dans les circulaires ou dans les médias, les stratégies indiquant la provenance québécoise des aliments abondent.

Uniquement dans les circulaires des grandes épiceries, sur une période d’un mois, la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) a repéré 1 515 aliments dont la provenance québécoise était mise de l’avant. 

Contrairement à ce qu’on peut penser, les aliments du Québec ne contribuent pas tous à notre santé. Les travaux de la Coalition Poids montrent qu’une fois sur deux, les divers logos et mentions « du Québec » servaient à promouvoir des aliments ultra-transformés, donc de faible qualité nutritive. La surtransformation des aliments, qu’elle ait lieu au Québec ou non, a des impacts négatifs sur notre santé et ultimement, sur celle de notre économie, car une société malade coûte cher en soins et cela nuit à sa productivité. 

Puisque les décideurs peuvent intervenir pour promouvoir la prospérité du secteur agroalimentaire tout en favorisant la santé des Québécois.es, la Coalition Poids a fait plusieurs recommandations aux gouvernements fédéral et provincial. Elle recommande notamment d’encadrer les multiples stratégies de promotion qui favorisent la consommation de produits nuisibles pour la santé des Québécois.es et de subventionner la promotion et la production d’aliments locaux peu ou pas transformés, comme les fruits et les légumes d’ici.

En tant que consommateur et consommatrice, il importe de demeurer critique face aux tendances et aux différentes stratégies mises en place pour nous vendre des produits alimentaires, trop souvent, riches en sucre, en sel, en gras saturés et/ou en additifs, qui contribuent au développement de nombreux problèmes de santé. 

Encourager l’économie locale et faire des choix sains sont deux objectifs compatibles. C’est pourquoi la Coalition Poids vous invite à miser davantage sur les aliments du Québec qui sont sains et peu transformés, comme les grains, le yogourt et le lait nature, les légumineuses, les œufs, les produits de la mer et la viande, les fruits et les légumes frais ou surgelés. 

Pour en savoir plus sur nos travaux, consultez le rapport complet et le sommaire