Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Mois de la prévention de la fraude : ayez le bon réflexe!

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Autorité des marchés financiers Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 04 Mars 2021 Shutterstock.com

shutterstock_163960004-670x500 Shutterstock.com

Soyez vigilants face aux belles promesses et aux demandes de renseignements personnels.

C’est le Mois de la prévention de la fraude!

Soyez à l’affût de notre campagne J’ai le bon réflexe. Nous vous invitons à visiter notre section Web consacrée à la prévention de la fraude.

L’investissement exceptionnel…

Soyez prudents si on vous invite à investir dans des entreprises, par exemple celles offrant des produits susceptibles de prévenir, dépister ou soigner une infection au coronavirus. Habituellement, les fraudeurs demandent d’investir rapidement. Les investissements à rendements élevés sans risques n’existent pas.

3 conseils pour limiter les risques de fraude
 

  • Avant d’investir, vérifiez auprès de l’Autorité des marchés financiers si la personne ou l’entreprise qui vous offre un placement est autorisée à le faire.
  • Exigez de recevoir de l’information qui explique le placement offert.
  • Méfiez-vous des offres trop belles pour être vraies.

Fraude par courriel ou texto

Vous pourriez recevoir des courriels ou textos non sollicités vous mettant en garde au sujet de vos placements ou de vos finances personnelles. Ces messages peuvent contenir une invitation à cliquer sur un lien ou à ouvrir une pièce jointe. Le but des fraudeurs est de voler vos renseignements personnels ou d’installer un logiciel malveillant.

En volant votre identité, les fraudeurs peuvent ensuite obtenir une carte de crédit ou un prêt en votre nom. Votre dossier de crédit pourrait se retrouver entaché. Vous devriez alors faire face à des démarches ardues pour le rétablir.

Si vous avez des craintes à propos de vos placements ou de votre situation financière, communiquez avec la personne ou l’entreprise avec laquelle vous faites habituellement affaire. Utilisez les coordonnées habituelles et non celles pouvant être transmises par le message suspect.

Fraude à l’emploi à domicile

Des fraudeurs sollicitent des chercheurs d’emploi, notamment sur LinkedIn et Kijiji. Ces offres peuvent paraître réalistes et sembler provenir d’entreprises connues ou non. Soyez vigilant si le recruteur :

  • envoie des courriels à partir de comptes Gmail ou Hotmail;
  • vous demande des renseignements personnels et bancaires;
  • vous demande de payer pour obtenir l’emploi, pour une assurance collective ou de l’équipement par exemple, avec promesse de vous rembourser plus tard.

Avant d’accepter un emploi, effectuez des recherches sur l’entreprise pour voir si elle existe. Même si elle est connue, allez sur son site Internet officiel et contactez les ressources humaines pour plus d’information.