Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

L’hypothèque inversée, une bonne idée?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Autorité des marchés financiers Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 17 Décembre 2020 AdobeStock

Image-Protégez-vous-janvier-2021-670x500 AdobeStock

Vous considérez opter pour une hypothèque inversée pour financer vos projets ou votre retraite? Voici quelques éléments à prendre en compte avant d’aller de l’avant.

L’hypothèque inversée permet aux personnes de 55 ans ou plus d’obtenir un emprunt garanti par leur résidence.

Vous pourriez emprunter jusqu’à 55 % de la valeur actuelle de votre maison. Vous pouvez utiliser l’argent obtenu à votre guise. Par exemple, vous pourriez vouloir rénover la maison ou rembourser des emprunts.

Contrairement à l‘hypothèque traditionnelle ou à la marge de crédit hypothécaire, l’hypothèque inversée est généralement remboursée en une seule fois.

 

En effet, vous devez rembourser le solde entier de votre prêt au moment de :

  • votre déménagement;
  • la vente de votre maison; ou
  • votre décès (la succession doit alors rembourser l’emprunt).

Quelques avantages de l’hypothèque inversée

  • Vous bénéficiez d’un montant d’argent que vous utilisez à votre guise.
  • Le montant obtenu est libre d’impôt.
  • Vous restez propriétaire de votre résidence. En tant que propriétaire, vous devez toutefois continuer à payer les taxes foncières, les frais d’entretien et les assurances.
  • Vous n’avez pas à faire des paiements réguliers sur le prêt.  

Quelques inconvénients de l’hypothèque inversée

  • Le taux d’intérêt sur une hypothèque inversée est souvent plus élevé que celui d’une marge de crédit hypothécaire ou d’une hypothèque traditionnelle.
  • Les intérêts s’accumulent au fil du temps et peuvent finir par coûter cher. En effet, vous payez alors de l’intérêt sur de l’intérêt. C’est ce qui s’appelle de l’intérêt composé.
  • Vous laissez moins d’argent à vos héritiers.

Des intérêts qui s’accumulent : un exemple

Vous empruntez 50 000 $ grâce à un prêt hypothécaire inversé comportant un taux d’intérêt annuel de 4,5 %. Dix ans plus tard, vous vendez votre maison. Combien devez-vous payer pour rembourser le prêt de 50 000 $? Un total de 77 648 $. Vous attendez 10 ans de plus avant de rembourser? Cela vous coûtera 120 586 $! Vérifiez donc auprès du prêteur quelles sont les options de remboursement anticipé.

 

Posez les bonnes questions et comparez

Avant d’aller de l’avant avec une hypothèque inversée, posez-vous ces questions :

  • Tenez-vous absolument à conserver votre résidence?
  • Au lieu d’une hypothèque inversée, pourriez-vous obtenir une marge de crédit hypothécaire à moindre coût?
  • Avez-vous comparé les taux d’intérêt, les frais d’ouverture de dossier et les pénalités pour remboursement anticipé?
  • Qu’arrivera-t-il si le montant du prêt dépasse la valeur de votre maison au moment du remboursement? 

Pour plus d’information sur l’hypothèque inversée, visitez le site de l’Autorité des marchés financiers.