Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Investisseurs autonomes : voici 7 erreurs à éviter

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Autorité des marchés financiers Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 14 Septembre 2021 AdobeStock

AdobeStock_261828721-2048x1528 AdobeStock

Investisseurs autonomes : apprenez à éviter des erreurs d’investissement qui peuvent coûter cher.

Les investisseurs autonomes peuvent commettre des erreurs, peu importe leur expérience, leur âge, leur revenu ou leur niveau d’éducation. En voici quelques-unes.

Montrer un excès de confiance : on se croit meilleur qu’on ne l’est. On se permet d’investir par soi-même et l’on multiplie les transactions d’achat et de vente afin de tirer bénéfice de son « talent » exceptionnel. Sachez qu’en investissant en bourse, vous achetez des titres que d’autres personnes vendent. Ainsi, pendant qu’on est convaincu que la valeur du titre va monter, une autre personne - qui peut notamment avoir fait une analyse rigoureuse des informations disponibles - croit exactement le contraire. Aurez-vous toujours raison ?

Calquer les investissements des autres : copier un bon investisseur paraît simple. Dans les faits, c’est très risqué : est-ce que cet individu a le même profil d’investisseur et les mêmes objectifs financiers que vous? Risque-t-il de se tromper? Un représentant autorisé pourrait vous aider à construire un portefeuille adapté à votre situation.

Investir dans un placement qu’on ne connaît pas : on investit dans une action ou un cryptoactif simplement parce que sa valeur monte présentement, sans trop savoir de quoi il s’agit. Informez-vous d’abord, peu importe le type d’actif.

Investir au gré du bruit médiatique : on cherche une information dans les médias, par exemple à la télévision, à la radio ou dans des articles qui pourraient prédire la direction des marchés boursiers ou d’un titre dans la prochaine année. Faites attention : personne ne peut prédire l’avenir.

Tomber amoureux d’un titre boursier : on aime tellement un titre qu’on est certain que sa valeur va augmenter. On en devient tellement convaincu qu’on ne possède pratiquement rien d’autre dans son portefeuille. Puisqu’il est impossible de prédire avec certitude la direction d’un actif, il vaut mieux diversifier son portefeuille.

Ne pas admettre ses erreurs : pour apprendre de ses erreurs et s’améliorer, il faut les reconnaître. Une bonne idée est de noter ses pires coups et de se les rappeler avant d’investir.

Utiliser des sources non reconnues pour apprendre à investir et choisir des titres. Que gagnent des inconnus à nous donner des conseils pour nous inciter à investir dans un placement en particulier? Prenez garde à l’une des approches frauduleuses les plus fréquentes : le « pump and dump ».

Consultez la section du site de l’AMF : Investir par soi-même, ça ne s’improvise pas.