Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Investir soi-même dans les marchés boursiers, ça ne s’improvise pas!

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Autorité des marchés financiers Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 02 Septembre 2020 Shutterstock.com

shutterstock_1531109714 Shutterstock.com

Vous songez à investir et à gérer votre portefeuille de placements vous-même? Vous seul serez responsable de vos décisions et des résultats, bons ou mauvais.

Quel est votre niveau de connaissance en investissement? Quels sont vos objectifs? Les réponses à ces questions vous guideront dans vos stratégies de placement et le choix d’une plateforme de courtage à escompte.

Si ce n’est pas déjà fait, déterminez votre profil d’investisseur, qui tient compte de vos objectifs, de votre situation financière, de votre tolérance au risque et de votre horizon de placement. Vous aurez à déterminer la répartition de vos actifs entre différents types d’investissement : actions, obligations, fonds négociés en bourse (FNB), etc.

Maîtrisez les principes de base en investissement

Avant d’ouvrir un compte, vous devriez être en mesure de distinguer les différents types d’investissement et de comprendre le fonctionnement des marchés financiers et même certains volets de la fiscalité.

Êtes-vous un investisseur occasionnel ou actif?

Êtes-vous un investisseur occasionnel? Par exemple, vous envisagez détenir des FNB indiciels et les conserver longtemps? Vous devrez connaître les caractéristiques et les objectifs des FNB que vous souhaitez détenir, vous assurer qu’ils conviennent à vos objectifs et en faire le suivi. C’est toutefois moins de travail que de détenir des titres boursiers individuels.

Pensez-vous être plus actif? Par exemple, vous envisagez de choisir vous-même des actions ou des produits dérivés, ou encore d’acheter et de vendre régulièrement? Pour gérer activement votre portefeuille de manière autonome, vous devrez consacrer du temps à suivre l’évolution des marchés, les perspectives économiques et les autres facteurs qui pourraient affecter la performance de vos investissements.

Vous croyez être un investisseur actif? Prévoyez quelques exercices simulés

Vous pourriez vous prêter à l’exercice d’une simulation boursière telle que Bourstad. Les connaissances acquises avec une simulation vous aideront lorsque vous gérerez votre portefeuille pour vrai.

Plusieurs courtiers en placement offrent également l’option d’ouvrir des comptes fictifs, où vous pouvez d’abord tester les fonctionnalités de leur plateforme. 

Considérez les frais et comparez les plateformes

La réduction des frais de courtage ne devrait pas être votre seule motivation à investir de façon autonome. Si vous multipliez les opérations, vous pourriez avoir des surprises!

Certaines plateformes sont plus faciles à utiliser que d’autres ou offrent davantage d’outils et de forfaits aux investisseurs actifs. Les frais et la qualité du service à la clientèle peuvent varier. Comparez-les.

Pour plus d’information sur l’investissement autonome, visitez le site de l’Autorité des marchés financiers et inscrivez-vous gratuitement au Webinaire Investir par soi-même : attention aux erreurs coûteuses! offert par l’Autorité le 6 octobre 2020.