Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Emprunter pour investir : comprenez les risques!

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Autorité des marchés financiers Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 01 Octobre 2020 Shutterstock.com

AMF-2-octobre-2020_670x500 Shutterstock.com

Vous avez investi des sommes empruntées et leur valeur a chuté. Comment auriez-vous pu limiter les risques?

Le plus grand risque : la perte de valeur de vos placements

Si la valeur de vos placements chute, l’institution financière qui vous a prêté les sommes pourrait exiger que vous remboursiez immédiatement une partie ou la totalité de l'emprunt. Pour y arriver, vous devriez possiblement vendre une partie ou la totalité de votre investissement. Vous perdriez ainsi vos chances de regagner les sommes perdues. De plus, cette perte ne diminuerait pas le montant du prêt que vous avez contracté ni les intérêts à payer.

Comment limiter les risques?

Vérifiez votre tolérance au risque

Est-elle suffisamment élevée pour que vous puissiez emprunter pour investir? Anticipez et estimez combien d’argent vous perdriez dans la pire des éventualités. Par exemple, si les marchés chutaient de 30 %, combien perdriez-vous en dollars? Pourriez-vous supporter cette baisse? En cas de baisse marquée, vous devriez pouvoir disposer d’un délai de 5 à 10 ans avant de vendre vos investissements afin de leur laisser le temps de remonter.

Assurez-vous de bénéficier d'une situation financière saine

Si vous peinez à rembourser vos dettes et emprunts actuels, comme une hypothèque ou des cartes de crédit, emprunter pour investir ne vous convient probablement pas. De plus, emprunter pour investir n’est peut-être pas la meilleure stratégie si vous avez peu de connaissances en investissement.

Évaluez le prêt maximal

Généralement, un prêt pour investir ne devrait pas dépasser 30 % de votre avoir net. L'avoir net est ce que vous possédez (argent, bâtiments, meubles, etc.) moins vos dettes (prêt hypothécaire, etc.).

Le prêt pour investir ne devrait pas dépasser 50 % de votre avoir liquide libre de dettes. L'avoir liquide libre de dettes est la partie de l'avoir net qui peut être convertie en argent comptant de façon facile et rapide. Établir un bilan financier pourra vous aider.

N’empruntez que le montant que vous pouvez rembourser sans avoir à vendre votre investissement. Ainsi, vous devriez pouvoir rembourser votre prêt même si la valeur de votre placement tombait à zéro.

Ce n’est pas parce que vous respectez ces limites qu’emprunter pour investir vous convient.

Consultez le registre de l’Autorité des marchés financiers

Vérifiez que la personne et l’entreprise pour laquelle celle-ci travaille sont autorisées à offrir l’investissement ou tout autre produit financier qu’elles vous recommandent.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter le site Web de l’Autorité des marchés financiers.