Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Devriez-vous prendre une assurance pour votre chien ou votre chat ?

Article d'un partenaire de Protégez-Vous

Par Autorité des marchés financiers Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 19 Mai 2021 Adobe Stock

AdobeStock_240736306-2048x1528 Adobe Stock

Les frais de vétérinaire peuvent être élevés en cas d’accident ou de maladie. L’assurance pour animaux de compagnie pourrait couvrir une partie de ces frais. Vaut-il la peine d’assurer votre animal?

Les plans de protection 

Avant de choisir un plan de protection, prenez le temps de bien comprendre la couverture offerte et, surtout, de vous informer sur les limitations et les exclusions. Vous pourrez ainsi déterminer si l’assurance répond à vos besoins.

Différents plans de protection sont offerts. Vous pourriez avoir un plan de protection de base, couvrant les frais vétérinaires associés à un accident ou une maladie, mais qui exclut les soins de routine comme l’examen annuel et la vaccination. Cette couverture est souvent limitée à un montant maximal de remboursement annuel. Par exemple, 2 000 $. 

Vous pourriez aussi choisir un plan plus complet offrant des remboursements plus importants. Ce plan, plus coûteux, couvrira par exemple l’examen annuel, les traitements de contrôle des parasites et puces ou encore un traitement pour la prévention du ver du cœur.

Le coût de l’assurance

L’âge de votre animal influence le coût de l’assurance : plus l’animal est vieux, plus les risques sont accrus.

La race de votre animal pourrait également faire varier le coût. Certaines races de chiens ou de chats seraient effectivement plus disposées aux maladies.

La franchise annuelle

La plupart des forfaits prévoient une franchise annuelle pouvant être ajustée au fil du temps, selon l’âge de votre animal. Par exemple, la franchise annuelle pour un chien âgé de 5 ans ou moins pourrait être de 100 $, alors qu’elle pourrait doubler pour un chien plus âgé.

Les conditions d’admissibilité et la période d’attente

Pour que vous soyez admissible aux remboursements prévus à votre contrat, l’assureur pourrait exiger que votre animal soit examiné au moins une fois l’an par un vétérinaire. Sa vaccination devra normalement être maintenue à jour.  

Des périodes d’attente sont généralement imposées avant que l’on puisse bénéficier de l’assurance.  Par exemple, votre contrat pourrait devoir être en vigueur depuis 14 jours pour que vous puissiez bénéficier d’un remboursement des soins en cas de maladie.

Les conditions préexistantes

Les conditions de santé ou les maladies connues au moment de souscrire l’assurance seront souvent exclues du contrat. Un assureur pourrait demander que l’animal passe un examen de santé chez le vétérinaire avant de l’assurer.

Vérifiez AVANT…

Avant de vous procurer une telle assurance, vérifiez si la personne ou l’entreprise qui vous l’offre, en personne ou par Internet, est autorisée à le faire. Pour ce faire, consultez le registre de l’Autorité des marchés financiers.

Pour plus d’information sur l’assurance pour animaux de compagnie, rendez-vous sur le site Web de l’Autorité des marchés financiers.