Votre navigateur n'est plus à jour et il se peut que notre site ne s'affiche pas correctement sur celui-ci.

Pour une meilleure expérience web, nous vous invitons à mettre à jour votre navigateur.

Octobre est le mois de la santé visuelle des enfants

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Association des optométristes du Québec (AOQ) Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 27 septembre 2019

COURRIEL_shutterstock_423633661

Saviez-vous que 60 % des enfants qui présentent des difficultés de lecture et d’écriture ont un problème de vision non diagnostiqué?

Troubles d’apprentissage, résultats scolaires décevants et isolement social : les problèmes de vision peuvent entrainer de graves répercussions. Octobre étant le mois de la sensibilisation à la santé visuelle des enfants, l’Association des optométristes du Québec rappelle l’importance de faire passer un examen de la vue complet aux enfants avant leur entrée à l’école, puis sur une base annuelle tout au long du parcours scolaire.

Contrairement aux adultes qui sont en mesure de décrire un trouble visuel, les enfants ne peuvent le faire, particulièrement si le problème est de naissance ou acquis en très bas âge. Les parents doivent donc être attentifs aux symptômes comme des maux de tête fréquents, des clignements constants des yeux, des yeux qui piquent ou qui brûlent. Cela étant dit, des problèmes de vision sont aussi décelés chez des enfants qui ne présentent aucun de ces symptômes, d’où l’importance de consulter un optométriste.

Attention aux écrans! 

Aujourd’hui, avec la multiplication des écrans et l’augmentation du temps consacré à les regarder, la question de la santé des yeux se pose plus que jamais. Risque de développer une myopie, vision floue, yeux qui piquent et sensibilité à la lumière ne sont que quelques-uns des symptômes observés chez les jeunes qui consomment ce genre de divertissement. 

Pendant qu’ils s’adonnent à cette activité, les enfants ne vont pas jouer dehors. Or, les activités extérieures permettent de réduire la progression de la myopie de 30 à 40 %. Les enfants qui jouent dehors de 40 à 90 minutes par jour sont moins myopes en général que les enfants qui passent plus de temps à l’intérieur. En plus de diminuer la myopie, le fait de s’amuser à l’extérieur réduit aussi le risque de développer une sécheresse oculaire.

Voici trois bonnes habitudes à adopter dès le plus jeune âge :

1. Privilégiez le livre papier pour le moment de lecture avec vos enfants.
2. Éteignez les écrans au moins une heure avant l’heure du coucher.
3. Limitez le temps d’écran et favorisez des jeux qui incitent à bouger.

Comme un jeu d’enfant

L’examen de la vue pour les tout-petits est présenté sous forme de jeu. L’enfant n’a pas besoin de lire ni de connaître les lettres de l’alphabet ou les chiffres pour passer un examen. Grâce à des dessins et à des jeux de lumière, l’optométriste est en mesure de détecter un trouble visuel ou oculaire.

Votre enfant présente un trouble visuel? 

L’examen visuel est couvert par la Régie d’assurance maladie du Québec jusqu’à l’âge de 17 ans inclusivement et depuis le 1er septembre dernier, le gouvernement du Québec rembourse un montant fixe de 250 $ pour l’achat de lunettes et de lentilles de contact pour les jeunes de moins de 18 ans. Cliquez ici pour en savoir plus. 

L’examen visuel complet devrait s’inscrire dans une routine annuelle!

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.

Partenaires