Exposé oral: comment surmonter sa gêne et son stress?

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Alloprof Parents Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 06 mars 2018

Alloprof Parents

Alloprof Parents

La gêne de s’exprimer en public est souvent une source de stress et comme parent, il est possible d’aider son enfant.

Votre enfant éprouve de la nervosité lors de ses exposés oraux? C’est normal et, comme parent, vous pouvez l’aider.

Tout d’abord, la nervosité peut se manifester sous différentes formes lors de l’exposé oral de votre enfant :

• symptômes physiques : bouche sèche, mal de ventre, crampes d’estomac, mains moites, tremblements nerveux, palpitations, rougeurs, transpiration,  genoux flageolants, etc.

• symptômes psychiques : peur d’avoir des trous de mémoire, de bafouiller, de ne pas être capable de répondre aux questions, de faire une gaffe, etc.

Voici 6 trucs pour aider votre jeune :

Utiliser la pensée positive

Pour l’aider à calmer le tumulte dans sa tête, on peut l’amener à transformer ses pensées négatives en affirmations positives. En bâtissant ainsi sa confiance, il arrivera, durant son exposé, à penser à autre chose qu’à la perception que les autres auront de lui.

L’inciter à choisir un bon sujet

S’il sent qu’il maîtrise son sujet, il réussira à mieux contrôler sa nervosité. Ainsi, l’idéal est d’opter pour un sujet qu’il connaît déjà un peu ou qui le passionne.

Lui suggérer de bouger pendant son exposé

Rester immobile peut accroître la nervosité. Au contraire, s’il se déplace, il sera plus susceptible d’oublier sa gêne. Manipuler un petit objet pourrait aussi l’aider.

Le rassurer

S’il a peur, votre jeune peut avoir besoin d’être réconforté. Vous pourriez lui dire :
« C’est normal que ta voix tremble, mais tu vas voir, elle va se calmer rapidement. Le stress est un bon moteur pour faire ta présentation orale. » 
L’inviter à prendre de grandes respirations

Respirer profondément l’aidera à se calmer et à se sentir plus en contrôle et en confiance.

Lui recommander de prendre son temps
Un exposé n’est pas une course contre la montre! L’idéal est de maintenir un débit de parole régulier tout en faisant de courtes pauses.

À LA MAISON  Votre enfant pourrait répéter son oral à voix haute : c’est une bonne façon d’apprivoiser son contenu. Vous pourriez travailler avec lui sa façon de réciter son exposé pour qu’il le voit comme une histoire à raconter. De cette façon, son stress diminuera, et il aura des intonations plus intéressantes durant son exposé.

Pour en savoir plus : alloprofparents.ca

Pour suivre la page Facebook : facebook.com/alloprofparents/

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.