Comprendre le fonctionnement des marges de crédits hypothécaires (MCH)

Article d'un partenaire
de Protégez-Vous

Par Agence de la consommation en matière financière Partenaire de Protégez-Vous Mise en ligne : 21 janvier 2019

Shutterstock.com

Shutterstock.com

Selon des calculs basés sur des données issues de l’ACFC et de la Banque du Canada, les marges de crédits hypothécaires sont le principal contributeur à la dette à la consommation non hypothécaire, plus du double de celle des cartes crédit ou des prêts automobiles.

Actuellement au Canada, environ trois millions de prêts hypothécaires (soit 2 sur 5) sont des marges de crédits hypothécaires. Selon une étude récente menée par l’ACFC, la moyenne du solde impayé pour chacune de ces hypothèques est d’environ 70 000$.

Selon des calculs basés sur des données issues de l’ACFC et de la Banque du Canada, les marges de crédits hypothécaires sont le principal contributeur à la dette à la consommation non hypothécaire, plus du double de celle des cartes crédit ou des prêts automobiles.

Ce que vous devez savoir sur les marges de crédits hypothécaires?

  • Les taux d’intérêts fluctuent selon les conditions du marché
     
  • Votre Banque peut décider de vous le retirer sans ou avec peu de temps de préavis
     
  • Elles poussent les emprunteurs au surendettement, compte tenu de la flexibilité et la facilité d’utilisation que les Banques leur offrent.
     
  • Elles peuvent causer l’érosion de votre « richesse » autrement dit, empêcher votre bien-être financier.
  • Elles peuvent retarder votre retraite et/ou vous mener au chômage.
     
  • Le surendettement pourrait vous faire perdre votre maison qui est le gage de vos crédits.

Avantage d’une bonne utilisation de la marge de crédit hypothécaire

Lorsqu’utilisée de façon intelligente, la marge de crédit hypothécaire (MCH) peut vous aider à rehausser la valeur de votre maison en vous permettant de faire des rénovations, ou encore à augmenter vos rentrées de fonds mensuelles grâce à la consolidation de vos dettes assorties de taux d’intérêt élevés. Cependant, son utilisation exige de la discipline pour éviter le recours excessif à l’emprunt sur la valeur nette de votre maison. Voici quelques stratégies pour protéger votre sécurité financière à long terme :

  • Établissez un plan de remboursement. Payez plus que le montant d’intérêt mensuel.
     
  • Épargnez pour créer un fonds d’urgence. Recourir à une MCH pour faire face à une situation imprévue (urgence), comme une perte d’emploi, comporte des risques. Emprunter de l’argent pour payer vos factures mensuelles pourrait vous conduire dans une spirale d’endettement difficilement contrôlable, surtout si cela se déroule sur une période prolongée.
     
  • Négociez une limite de crédit moins élevée. Les prêteurs peuvent vous accorder une limite plus élevée que ne l’exigent vos besoins, ce qui pourrait rendre tentant de dépenser au-delà de votre budget.
     
  • Comparez ce qui est offert sur le marché. Les taux d’intérêt qui s’appliquent aux MCH varient d’une banque à l’autre.

Comme pour tout produit financier, examinez attentivement les modalités et posez des questions à votre institution financière s’il y a quoi que ce soit que vous ne comprenez pas. Lisez tout sur l’offre, surtout les petits caractères qui peuvent parfois cacher des conditions qui pourraient vous surprendre. 

Pour en savoir plus, consultez canada.ca/argent.

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris

Pour suivre toutes les mises à jour et nouveautés sur cet article, vous devez être connecté.